[I] Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

[visible par les non-inscrits] Ici, on peut poser des questions (techniques ou non) sur l'écriture, les outils qui y sont dédiés et plus largement, sur le monde du livre !

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Kam'Ui
Oh, une jeune fille en détresse, se dit Héraclès qui passait par là. Eh, le roi, tu veux que j'sauve ta greluche ?
Messages : 189
Inscription : mar. juin 28, 2011 5:39 pm
Rang special : Upupupupuu
Localisation : Sur le toit de l'atelier fantôme

[I] Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Kam'Ui » lun. janv. 21, 2013 11:34 pm

(si ce n'est pas le bon sous-forum pour cette question, je plaide d'avance coupable et sors du chocolat de ma besace)

Bonjour à toutes les grenouilles,

Je viens ici avec une question qui me préoccupe (m'obsède :wamp: ) depuis un bon moment, et pour laquelle je n'ai pas trouvé de réponse. N'ayant pas trouvé de sujet traitant de ce point, me voici.

Donc, la question est : quels points déterminent le choix du temps employé pour le récit ?
Le choix étant entre un récit au présent et un récit au passé (il va de soit que le récit au présent peut avoir des passages (flashbacks) au passé, là n'est pas la question).

Dernièrement, je me suis rendu compte qu'écrire au présent m'est beaucoup plus naturel. Pourquoi ? Je n'arrive pas à en déterminer des raisons générales (je vais y revenir). Or j'aimerais bien comprendre. Dans l'espoir qu'une partie des réponses soient universelles, ou bien que d'autres grenouilles se soient posées les mêmes questions (et aient trouvé des réponses), je me décide à exposer ma réflexion ici.

Ma réflexion n'aboutit à rien de bien satisfaisant à mes yeux, mais j'ai quand même quelques pistes de réflexion :

- La narration interne
J'utilise exclusivement (en ce moment tout du moins) la narration interne, qu'elle soit à la première ou troisième personne. Je pense que cela joue : je trouve en effet que le présent permet une meilleure immersion et transmission des émotions/états d'esprits/pensées du personnage que l'on suit en narration interne.
Pour autant, impossible d'en déduire un avis plus général genre (narration interne = présent) et (narration externe/omnisciente = passé). Du coup ça ne m'avance pas vraiment, c'est juste un feeling personnel.

- Narration décalée
Le terme ne veut sans doute rien dire, ou bien a un autre sens, mais ce que j'entends par là c'est avoir un narrateur à un instant T qui raconte (au lecteur) une histoire se déroulant à l'instant T-1. Dans ce cas-là, l'histoire racontée serait logiquement racontée au passé, surtout si elle conserve la voix du narrateur : on peut donc avoir des commentaires ou avis a posteriori (donc au présent) venant par-dessus le récit au passé. (je ne sais pas si je suis clair...)
Autre point, mais qui reprend un peu ce principe : un récit fait à la première personne au passé me semble induire d'entrée que le narrateur survit aux évènements, car cette première personne sonne comme s'il racontait l'histoire.

- Première ou troisième personne
Là, une remarque d'ordre esthétique qu'on m'a très justement faite lors d'une bêta : les conjugaisons des verbes au passé à la première personne sont généralement assez peu agréables. Du coup, le présent sonne mieux.

- Le rythme
Je trouve que le présent rend beaucoup mieux pour tout ce qui est des scènes rapides (combat, course poursuite...) au point que je n'arrive plus à écrire ces scènes au passé (enfin si, en me forçant à chaque verbe, ce qui est très pénible).

Il y a sans doute d'autres points, mais là sont les principaux que je soupçonne de pouvoir receler des points d'influence sur le choix présent/passé. Mais en vrai je n'en sais trop rien, vous aurez sans doute remarqué que je pars un peu dans tous les sens. Je suis perdu, je n'arrive pas à m'en sortir avec cette question :evil:

Cela dit, je soupçonne que la réponse soit propre à chacun et qu'il faille juste suivre son feeling, essayer d'écrire une scène au présent puis au passé et choisir ce qui semble le plus naturel. C'est ce que j'ai fait jusque là, et sur des nouvelles cela ne pose pas vraiment de problème (ça fait quand même deux nouvelles que j'écris intégralement au passé avant de changer et reprendre pour mettre au présent :wamp: ), mais puisque je compte me lancer dans un projet de plus longue haleine, je préfère essayer d'y voir plus clair avant de faire ledit choix.

Bref.

Et vous, comment faites-vous ce choix ? Pourquoi écrivez-vous au présent ou au passé ?

Merci d'avance si vous avez une opinion sur la question :)


Edit parce que j'oublie toujours des choses lorsque j'écris un premier jet de réflexion comme ça :
En fait, je m'interroge beaucoup sur le fait que le passé soit presque omniprésent dans les romans que je lis, parce que je ne vois pas ce qu'il apporte de plus que le présent (l'inverse est moins vrai en général, mais peut-être suis-je bizarre :p ).
Je vois le passé comme indispensable pour des récits qui veulent se parer d'un côté historique/réaliste/conte (le temps employé faisant alors à mes yeux office d'artifice pour placer le récit dans le passé du monde, qu'il soit réel ou imaginaire, et ce, que le point de narration "présent" (donc futur par rapport aux évènements narrés) soit ou non défini/explicité).
De même le présent est indispensable dans le cas d'un récit qui se veut un témoignage retrouvé (lettres, journal intime, ou autre document "d'époque")
En dehors de ça, pour une histoire qui se veut simplement être une histoire, j'ai du mal (vous l'aurez compris) à déceler ce qui motive le choix de ce temps de la narration. Et ça me donne l'impression de rater quelque chose, parce que si le passé est quasi-omniprésent il doit y avoir une bonne raison, non ?
Lord Hamlet, with no hat upon his head.

Pensée du jour :
« La police, par sa nature, est antipathique à toute liberté. » (Alphonse de Chateaubriand, Opinions et discours politiques, 1828)

Avatar de l’utilisateur
Ayalys
Purple Cat
Messages : 1000
Inscription : lun. août 01, 2011 8:57 am
Rang special : Mini-Brume grognon
Localisation : Dépend des jours

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Ayalys » mar. janv. 22, 2013 12:00 am

J'aurais du mal à te donner des pistes précises. Pour l'instant, je dois avouer que dans mon cas, c'est du feeling pur.
J'utilise surtout le passé dans les projets longs, sauf celui où le narrateur est à la première personne du présent. Dans celui-là, je dirais que mes justifications sont plus une question de rythme et de proximité ou d'immersion avec le narrateur. Une première personne avec une narration au passé (qu'elle soit morte et que ce soit son fantôme qui raconte, ou encore en vie), je trouve que cela met une distance. C'est peut-être adapté avec les commentaires au présent du narrateur sur son histoire, mais plutôt à des romans au ton assez légers avec des commentaires généralement humoristiques ou ironiques.
Pour les nouvelles, la seule que j'ai jamais écrite pour l'instant s'est retrouvé au présent, et je serais probablement incapable de la mettre au passé, même en me forçant (j'ai essayé, je n'ai pas dépassé un paragraphe). Après pourquoi celle-ci s'est retrouvé à ce temps-là, alors que je trouvais cela plus compliqué à gérer niveau transition, et que j'ai utilisé la même focalisation que d'anciens projets où le passé me venait naturellement, je n'en ai pas la moindre idée.
J'en garde toutefois une expérience : sur un projet qui se déroule sur une longue période de temps avec des ellipses, le présent et les transitions entre les scènes peuvent être particulièrement ardue, c'est ce qui m'a causé le plus de problème. Et c'est pour cela qu'à part incapacité niveau feeling de faire autrement ou écriture à la première personne, je garderais le passé sur mes projets longs.

Avatar de l’utilisateur
illiane
Détentrice de la Triforce
Messages : 968
Inscription : dim. sept. 09, 2012 11:09 am
Rang special : Héros des crêpes et de la perte de temps
Localisation : Pionce dans le fond de son grenier

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par illiane » mar. janv. 22, 2013 8:12 am

Je me suis posée exactement la même question. C'est vrai que jusque là j'utilisais la narration au passé et puis un jour j'ai écrit un chapitre entier au présent parce que je souhaitais donner une impression différente (c'est un chapitre où mon personnage est mort du coup j'essayais de rendre une impression de flottement, qu'on était hors du temps...).

Honnêtement je pense qu'il faut que tu choisisses le temps avec lequel tu te sens le plus à l'aise. J'avais essayé d'écrire une nouvella au présent, pour tenter de varier un peu mais j'ai rencontré les mêmes problèmes qu'Ayalys sur les ellipses et transitions et je suis revenue au passé (sans même le faire exprès).
Je m'en sortirais, je te le jure ! A coup de livres je franchirais tous ces murs !

Quand je ne fais pas de crêpes, ma Muse me martyrise ici

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11631
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Roanne » mar. janv. 22, 2013 8:43 am

J'avoue que je n'ai jamais choisi le temps de mes romans de façon technique et consciente.
Ils se sont imposés d'eux-mêmes, le récit tel que je me le construisais dans ma tête adoptais tout de suite le temps qui lui convenait. Si je continue à écrire, j'espère qu'il en sera toujours ainsi.
Au tout début, quand j'ai débuté l'écriture, j'ai hésité / alterné (écriture au présent puis bascule au passé par accident sur le même projet). Quand je m'en suis aperçue, là, je me suis posée la question et j'ai fait un choix conscient.
Mais ni avant, ni par la suite.
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10392
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Beorn » mar. janv. 22, 2013 9:23 am

Kam'Ui a écrit :En dehors de ça, pour une histoire qui se veut simplement être une histoire, j'ai du mal (vous l'aurez compris) à déceler ce qui motive le choix de ce temps de la narration. Et ça me donne l'impression de rater quelque chose, parce que si le passé est quasi-omniprésent il doit y avoir une bonne raison, non ?
La principale raison, je crois, c'est l'usage : le passé simple est le temps traditionnel de la narration, en fait, il ne sert pratiquement qu'à cela.
En langue anglaise, cette omniprésence du passé est encore plus prégnante. En Français, il est admis que le présent peut aussi avoir une valeur de "présent de narration", (un usage, là encore).

Tout ce que tu dis sur l'utilisation des deux temps me paraît juste, notamment le lien entre narration interne et présent. La narration interne ôte un filtre à la narration : on vit l'action directement via le personnage et non de l'extérieur. Et le présent ôte lui aussi un filtre : on vit l'action de façon immédiate, et non comme si elle était déjà terminée et racontée.
Cela n'a rien de systématique ni d'obligatoire, bien sûr, mais j'y vois une certaine logique.

Quant au choix du temps de narration... C'est délicat.
J'utilise le passé en narration interne à la 3ème personne, car le poids de l'usage fait que les lecteurs sont souvent rebutés ou gênés par l'emploi du présent.
En revanche, j'utilise toujours le présent dans un récit à la 1ère personne, je trouve cela plus naturel et plus logique (même si là encore, il n'y a rien d'obligatoire). Et j'ai l'impression que le lecteur est moins gêné par le présent dans ce cas, comme si le narrateur "rapportait" ce qu'il vivait en direct, presque comme un dialogue.

Aucune règle n'est gravée dans le marbre, cependant. C'est plus une observation a posteriori, pour l'instant, qu'un principe que je me serai fixé.
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Grand maître Croustimouche
Messages : 10795
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Iluinar » mar. janv. 22, 2013 11:10 am

Je constate que j'écris de plus en plus souvent au présent.

Pour moi, le passé induit une certaine distance avec l'action qui peut être voulue mais qui n'est pas toujours le meilleur choix. Je trouve qu'un récit au présent, quelle que soit la personne et la focalisation, est plus dynamique et plus immersif.
Autre point : si le récit comporte des flashbacks, l'utilisation du passé (passé simple/imparfait) induit que ces flashbacks soient au PQP, ce qui peut vite devenir lourd. De même, en toute rigueur grammaticale, les subjonctifs devraient être à l'imparfait (je sais, on a tellement perdu l'habitude du subjonctif imparfait que le subjonctif présent passe quand même la plupart du temps).

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 911
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Selsynn » mar. janv. 22, 2013 11:14 am

J'ai le même soucis que toi, je ne pourrais pas t'aider. Par contre, même si j'écris naturellement au passé, j'ai eu tendance à faire des corrections pour repasser au présent mes textes longs.
Je dirais, comme cela a déjà été souligné, que pour moi, le passé, c'est le temps traditionnel d'écriture, mais que c'est beaucoup plus dur à maitriser que le présent... Concordance des temps, itou, itou. Et que ce sont ces considérations qui m’amènent à réécrire tous mes écrits pour qu'ils soient au présent.
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 893
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par ilham » mar. janv. 22, 2013 11:18 am

A la première personne, j'écris systématiquement au présent. Je trouve le passé simple trop soutenu pour ce genre de récit.
Mais je l'utilise aussi dans les récits à la 3e personne ( en focalisation interne). Ce n'est pas évident au premier abord car ça demande d'adapter son écriture, mais je préfère maintenant.
Ah sinon, Iluinar, quand le récit est au présent, il est tout à fait possible d'opter pour le passé composé pour les flashbacks (pour les récits à la 1ere personne en tout cas). Ca donne un style plus oral, plus léger que le plus que parfait plus littéraire. En fait, les flashbacks, y'a 36 façons de les gérer, donc c'est difficile de donner une règle précise. Dans un récit au passé simple, on peut très bien les mettre au présent, par exemple...
C'est un choix à faire dans l'écriture, selon l'effet qu'on cherche, la façon dont on gère ça...
Certains récits sont aussi écrits au passé composé entièrement.
Mais le présent a quand même tendance à prendre de plus en plus de place dans les romans aujourd'hui.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Grand maître Croustimouche
Messages : 10795
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Iluinar » mar. janv. 22, 2013 11:25 am

ilham a écrit :Ah sinon, Iluinar, quand le récit est au présent, il est tout à fait possible d'opter pour le passé composé pour les flashbacks (pour les récits à la 1ere personne en tout cas). Ca donne un style plus oral, plus léger que le plus que parfait plus littéraire.
Euh non, c'est pas ce que j'ai dit. J'ai pas été assez clair. Les flashbacks au PQP c'est dans les textes au passé, pas dans les textes au présent. Dans un texte au présent, le plus logique c'est de mettre les flashbacks au passé (passé simple ou composé en fonction du niveau de langage souhaité, je suis bien d'accord).

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11631
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Roanne » mar. janv. 22, 2013 11:56 am

Selsynn a écrit :Je dirais, comme cela a déjà été souligné, que pour moi, le passé, c'est le temps traditionnel d'écriture, mais que c'est beaucoup plus dur à maitriser que le présent... Concordance des temps, itou, itou. Et que ce sont ces considérations qui m’amènent à réécrire tous mes écrits pour qu'ils soient au présent.
Je trouve que c'est une erreur de croire ça !

Ecrire au présent n'est absolument pas plus simple que d'écrire au passé et ne te débarrasse pas des problèmes de concordance des temps.
C'est le genre d'a priori qui risque même de te coûter, car le présent a ses propres exigences, en particulier concernant l'apport d'informations tout au long du récit.
L'intérêt du présent, c'est qu'il est immersif, mais c'est aussi son piège : il est parfois difficile d'offrir du recul à ses personnages, et donc à ses lecteurs, sans être maladroit ou faire de véritables erreurs.

L'emploi du présent a l'air facile, mais il ne l'est pas !
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 911
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Selsynn » mar. janv. 22, 2013 12:01 pm

Par contre, Roanne, je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis.
La concordance des temps est beaucoup plus simple au présent (et comme c'est mon principal soucis, j'ai unpeu réduit la complexité de la langue à ça). Elle est intuitive au présent, et très loin de l'être pour le passé.

Par contre, là où je te rejoins totalement, c'est qu'elle correspond parfaitement à un point de vue interne (que ce soit 1ere pers. ou 3eme) parce que du coup, on a les "illusions" comme la personne, et moi qui aime jouer avec cette notion de narrateur abusé, le présent me pose moins de soucis (du genre, maintenant je sais que c'est faux, mais à l'époque je croyais ça, mais ...) où je ne m'en sors plus moi-même.

Le présent à l'avantage d'être plus simple à clarifier.
Les personnages ne savent que ce qu'ils vivent MAINTENANT. Il ne savent pas ce qui se passe après, ni comment ça va tourner, ni si c'est la bonne chose à faire
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11631
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Roanne » mar. janv. 22, 2013 12:04 pm

Nous avons donc un point de vue différent sur le sujet. ;)
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Celia » mar. janv. 22, 2013 12:06 pm

Selsynn a écrit :Par contre, Roanne, je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis.
La concordance des temps est beaucoup plus simple au présent (et comme c'est mon principal soucis, j'ai un peu réduit la complexité de la langue à ça). Elle est intuitive au présent, et très loin de l'être pour le passé.
Je dois être complètement bizarre point de vue concordance parce que j'ai toujours un mal de chien à appliquer la-dite concordance au présent. Dans un texte au passé, je trouve cela beaucoup plus facile ^^
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Kam'Ui
Oh, une jeune fille en détresse, se dit Héraclès qui passait par là. Eh, le roi, tu veux que j'sauve ta greluche ?
Messages : 189
Inscription : mar. juin 28, 2011 5:39 pm
Rang special : Upupupupuu
Localisation : Sur le toit de l'atelier fantôme

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Kam'Ui » mar. janv. 22, 2013 12:16 pm

Beorn a écrit :La principale raison, je crois, c'est l'usage : le passé simple est le temps traditionnel de la narration, en fait, il ne sert pratiquement qu'à cela.
(...)
J'utilise le passé en narration interne à la 3ème personne, car le poids de l'usage fait que les lecteurs sont souvent rebutés ou gênés par l'emploi du présent.
C'est un point qui m'inquiète (enfin, disons plutôt que je me pose la question).
Le lecteur, habitué à lire des histoires racontées au passé, est-il rebuté par une histoire racontée au présent ? Ce n'est pas mon cas, mais peut-être le choix du présent empêche-t-il certains lecteur d'entrer dans le texte (ne serait-ce que parce que ça bouscule leurs habitudes).
Iluinar a écrit :Pour moi, le passé induit une certaine distance avec l'action qui peut être voulue mais qui n'est pas toujours le meilleur choix. Je trouve qu'un récit au présent, quelle que soit la personne et la focalisation, est plus dynamique et plus immersif.
Tout à fait d'accord !
Cela dit, je pense qu'il faut tout de même se poser la question (se remettre en question) à chaque texte, en fonction de l'histoire, des personnages, du point de vue, etc.
Reste que ce n'est pas simple (enfin, moi j'ai du mal :P ) à déterminer le temps le plus adapté. Je ne me pose pas la question pendant des jours et des jours non plus hein, je finis par prendre celui qui me semble le plus naturel (écrire en butant sur chaque verbe ce n'est pas simple ^^ )

Pour ce qui est de la concordance des temps... Paradoxalement (ou pas) je trouve ça limite plus dur au présent. Parce que certaines formulations ne s'utilisent pas vraiment à l'oral (ou bien la faute dans la concordance est admise / passe très bien à l'oral, donc on ne la remarque pas) mais qu'on est habitué à les lire (et le plus souvent au passé).
Cela dit, je ne m'étais jamais vraiment posé la question. Je ne base pas le choix du temps là-dessus, et une fois le choix fait je fais ce qu'il faut pour respecter ce qu'il implique au niveau de la langue (enfin, j'essaie ^^ ).
Lord Hamlet, with no hat upon his head.

Pensée du jour :
« La police, par sa nature, est antipathique à toute liberté. » (Alphonse de Chateaubriand, Opinions et discours politiques, 1828)

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Sous son large chapeau et son tricot de laine, dispense son enseignement tout en haut de la montagne, bravant l'hiver grâce à ses chaussettes aux super pouvoirs
Messages : 10392
Inscription : jeu. août 21, 2008 9:28 am
Rang special : L'avant-dernier des Mohicans
Contact :

Re: Temps du récit : passé ou présent, comment choisir ?

Message par Beorn » mar. janv. 22, 2013 12:53 pm

Kam-Ui a écrit :Le lecteur, habitué à lire des histoires racontées au passé, est-il rebuté par une histoire racontée au présent ? Ce n'est pas mon cas, mais peut-être le choix du présent empêche-t-il certains lecteur d'entrer dans le texte (ne serait-ce que parce que ça bouscule leurs habitudes).
D'après mon expérience, oui, cela rebute quelques lecteurs. Tu vas à l'encontre des habitudes et cela crée d'emblée une difficulté ou un effort supplémentaire pour s'adapter à ce nouveau code (surtout dans les premières pages). Certains lecteurs ne seront pas du tout dérangés, d'autres si.

Cependant, je pense que le problème n'est pas là. La question est plutôt : est-ce que toi, l'auteur, cela te rebutera ? Est-ce que pour ce roman en particulier, cela te sera plus facile, plus fluide, plus naturel, bien que ce temps ne soit pas traditionnellement utilisé ainsi ?

Je pense que si c'est le cas, peu importe que tu perdes quelques lecteurs en cours de route, tu en gagneras d'autres en ayant écrit ton texte de la manière qui t'était la plus naturelle.
Et peut-être charmeras-tu aussi des lecteurs qui pensaient ne pas aimer le présent. ;)
Blog : Les conseils de Tonton Beorn / Site officiel
Bragelonne : Le 7ème Guerrier-Mage / Calame T1 Castelmore : Le jour où... / 14-14 / Un ogre en cavale

Répondre