[A] Vocabulaire et réalisme des dialogues Young Adult

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
Grenouille_Bleue
Messages : 190
Inscription : mar. août 30, 2011 3:07 pm
Rang special : I'm blue da ba dee da ba daa

[A] Vocabulaire et réalisme des dialogues Young Adult

Message par Grenouille_Bleue » ven. mai 10, 2013 6:45 pm

Bonjour,

Je suis en train d'écrire une histoire pour Young Adult et je me pose une question essentielle: comment faire l'équilibre entre censure et réalisme ?

Supposons que le héros tombe sur une caillera quelconque. Comment faire un dialogue crédible ?

Est-ce qu'on peut avoir une discussion qui ressemblerait à ça:
- Sérieux, tu bouges, je te défonce.
- Ah ouais ? Essaie un peu, connard.

(Globalement réaliste, mais pas très young adult).

Ou est-ce qu'on doit le transformer en ça:
- Je te préviens, si tu bouges, ça va mal se passer.
- Ah ouais ? Essaie un peu, on verra bien.

Bref, comment gérer la vulgarité dans ce genre de littérature ? Question de débutant, certes, mais je n'ai jamais encore écrit pour un tel public :argh:
Ma page d'écrivain
Les Talons Hauts rapprochent les Filles du Ciel - Les Mannequins ne sont pas des Filles Modèles - Le Boucher

Avatar de l’utilisateur
takisys
Grenouille à quatre roues
Messages : 4878
Inscription : jeu. mars 31, 2011 7:37 pm
Rang special : Dragon dyslexique
Localisation : Au coeur d'une faille spatiotemporelle
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par takisys » ven. mai 10, 2013 6:57 pm

salut grenouille Bleue

pour répondre à ta question, je pense qu'il nous manque des éléments.

ton premier exemple fait très banlieue, est-ce que ton histoire se passe dans une banlieue ? parce que si ta caillera vie dans faubourg d'une ville imaginaire lui inventer un vocabulaire spécifique pourrait être solution.

Si on reste dans notre univers, personnellement, j’essaierais de trouver une solution médiane entre ton exemple et ta solution de rechange, mais là encore ça dépend si il s'agit d'une rencontre très ponctuelle ou si ce genre de vocabulaire est susceptible de fleurir toutes les deux pages

bien sûr ce n'est que mon avis :mrgreen:
Mon blog : De plume et de griffes
Cycle en cour : Machines & Machinations
Les Enfants du Passé chez Voy'el
La Débusqueuse de Mondes chez le Peuple de Mü

Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6035
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par Booz » ven. mai 10, 2013 7:03 pm

Alors je suis super novice en ce qui concerne la littérature YA mais j'ai lu récemment la trilogie des livres Mondes de Carina Rozenfeld et j'ai eu du mal à rentré dans le livre à cause du ton très oral du personnage sur son blog. Ceci dit, une fois ce problème passé, j'ai dévoré la suite. (Et puis, je ne suis pas le public cible).

Edit : je rebondit sur ce que dit Takysis. Si tu fais ça qu'en pointillé je penserai que tu n'assumes pas ton choix et l'ensemble de tes dialogues risquent de ne pas être cohérents. Par contre si tu gardes le même ton durant tout ton texte, il faudra faire attention à ne pas en faire trop et à ne pas rompre de manière trop brusque avec le reste de la narration.
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Avatar de l’utilisateur
Grenouille_Bleue
Messages : 190
Inscription : mar. août 30, 2011 3:07 pm
Rang special : I'm blue da ba dee da ba daa

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par Grenouille_Bleue » ven. mai 10, 2013 7:16 pm

Je pars bien entendu d'un exemple basé sur le monde réel. Dans un monde médiéval, on peut toujours changer les termes, édulcorer... mais là, ça me paraît compliqué :D
Ma page d'écrivain
Les Talons Hauts rapprochent les Filles du Ciel - Les Mannequins ne sont pas des Filles Modèles - Le Boucher

Avatar de l’utilisateur
Charly
Messages : 13
Inscription : dim. janv. 01, 2012 1:34 am
Rang special : Batracien

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par Charly » ven. mai 10, 2013 8:15 pm

Pas simple comme question, d'autant que je ne suis pas non plus un spécialiste du genre.

Je lis assez peu de YA, et le dernier en date ( Le tome 2 de N°6 d'Atsuko Asano. ) employait justement un langage souvent très surprenant, qui pouvait ressembler à celui de ton premier dialogue. Je n'ai pas beaucoup apprécié. En règle générale, la vulgarité dans un texte ne me gêne pas, mais dans le cas présent, j'avais du mal à savoir si l'auteur voulait écrire du jeunesse ou du roman pour adulte, de fait que j'ai fini par trouver l'ensemble parfois peu crédible. ( Après, peut-être y avait-il aussi un soucis au niveau de la traduction ? )

Ton deuxième dialogue ne me choque pas, je pense que c'est ce que je m'attendrais à trouver dans un roman YA. Après, comme dis Takisys, peut-être qu'une solution située entre tes deux exemples pourrait convenir également ? Utilisée trop fréquemment, ça pourrait peut-être me rebuter, mais comme je n'appartient pas non plus au public visé, et que je ne m'y connais pas vraiment en YA, mon avis n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus objectif. :?
Dernière modification par Charly le sam. mai 11, 2013 4:32 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
naroue
Messages : 219
Inscription : mer. mars 27, 2013 9:40 pm
Rang special : vilain programme

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par naroue » ven. mai 10, 2013 8:44 pm

Le fait de s'adresser a des YA n'empêche que peu de choses au final. Je pense que si tu dois te censurer un minimum, c'est tout simplement parce que tu es à l'écrit sans pour autant tomber dans l'extrême inverse comme sur le dernier exemple. Regarde les derniers livres de YA, hunger games, abordent des scènes violentes et crues. Sue la forme d'autres grenouilles ont donné des exemples de romans avec un langage non censuré... Nos ados sont très très matures, ils voient une violence et une pronographie dont on a pas idée. S'adresser pour moi au YA n'est pas se censurer dans le fond ou la forme mais justement apporter un message dont ils sont particulièrement le publique sur cette violence là...
Dernière modification par naroue le sam. mai 11, 2013 1:01 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
tomate
Messages : 1323
Inscription : lun. juil. 23, 2012 10:40 am
Rang special : 3
Localisation : Planète Terre
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par tomate » ven. mai 10, 2013 10:24 pm

- Sérieux, tu bouges, je te défonce.
- Ah ouais ? Essaie un peu, connard.
Tiens, je me posais la question il y a pas longtemps, mais pas spécifiquement pour les YA. Ton exemple me semble plutôt, gentil, on entend bien pire!
Je crois que l'autre problème si tu utilises un langage trop "actuel", c'est qu'il aura changé dans 10 ans et fera vieillot.
Pas facile...

Avatar de l’utilisateur
blackwatch
A atteint la Lune et les Etoiles
Messages : 17605
Inscription : mer. juil. 26, 2006 1:59 pm
Rang special : Batracien
Localisation : SNCB Survivor
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par blackwatch » sam. mai 11, 2013 10:57 am

La question du ton à adopter n'est pas spécifique au YA - j'avoue que je me suis posée la question en voyant le titre du fil - c'est une question à se poser d'ordre général, je pense. Le milieu/contexte où se situe l'action est primordial et la psychologie ainsi que le niveau d'éducation que le personnage a pu recevoir sont aussi des aspects essentiels. Par ex. dans sa saga "Saba, l'ange de la mort", Moira Young fait parler son auteur de manière très orale, en créant même des mots composites. Vu le succès du premier tome, je ne pense pas que ca ait rebuté le lecteur. Même chose pour le roman "Orleans" où l'héroïne se met à adopter un language beaucoup plus familier et oral pour mieux se fondre dans la jungle urbaine et ne pas "détonner" dedans. Le tout, je pense, c'est de pouvoir justifier, si on emploie des écarts de langue - que ce soit plus familier ou au contraire plus formel - par rapport au milieu et surtout, aux personnages qui l'emploient.

nemo
Sort bientôt ses Griffes
Messages : 246
Inscription : mer. oct. 24, 2012 8:46 am
Rang special : On the road.

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par nemo » sam. mai 11, 2013 11:08 am

Grenouille_Bleue a écrit : - Sérieux, tu bouges, je te défonce.
- Ah ouais ? Essaie un peu, connard.

(Globalement réaliste, mais pas très young adult).

Ou est-ce qu'on doit le transformer en ça:
- Je te préviens, si tu bouges, ça va mal se passer.
- Ah ouais ? Essaie un peu, on verra bien.

Bref, comment gérer la vulgarité dans ce genre de littérature ? Question de débutant, certes, mais je n'ai jamais encore écrit pour un tel public :argh:
Je ne trouve pas que le premier ne soit pas young adult. Au contraire, je le trouve très réaliste dans le genre brutalité (et non pas nécessairement banlieue). Le second, par contre, c'est pile poile le genre de choses qui me font sortir de ma lecture. J'ai horreur des dialogues où les phrases sont parlées comme elles devraient être écrites. J'ai tendance à rouler des yeux quand je vois ça dans un bouquin. S'il y en a trop, je le ferme. Je ne trouve pas qu'il soit adapté au young adult.
Franchement, je ne sens pas du tout le menace dans le deuxième dialogue, c'est très timoré. Le langage oral lors d'un dialogue est souvent un langage plus "court" que le langage écrit, on va à l'essentiel, droit au but. C'est vivant, c'est percutant. Il doit transcrire la situation.
Ainsi, ici, dans tes exemples, on doit absolument sentir la menace, voire même presque se sentir menacé nous-même... Et ça, ce n'est pas nécessairement une question de vulgarité mais une question qui concerne la forme/la construction des phrases.

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 862
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par ilham » sam. mai 11, 2013 11:14 am

Tout à fait d'accord avec Nemo.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par Roanne » sam. mai 11, 2013 11:32 am

+1 avec Nemo pour moi aussi.
D'ailleurs, on peut être percutant sans employer le moindre mot vulgaire, si on le souhaite vraiment.
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4062
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par Celia » sam. mai 11, 2013 11:37 am

Et je rajouterai aussi qu'on peut utiliser des mots vulgaires sans l'être :)
C'est un sujet qui m'interpelle directement parce que j'écris de façon orale. Oh, pas tout le temps, mais assez pour rendre antidote dingue (le nombre de mots trop familiers qu'il me souligne, à tel point que je ne l'utilise plus) ou pour soulever les critiques de certains lecteurs. Ces critiques, je les entends, mais je n'ai pas envie d'utiliser des mots moins familiers, parce que ça ne correspondrait plus à mes personnages ou aux réactions que je veux faire passer dans tel ou tel passage.
Des fois je me soumets, mais pas tout le temps. C'est une des choses pour lesquelles je suis la plus rigide (avec ma façon de traiter mes personnages)
Après, quand j'écris, ce n'est pas forcément pour de la jeunesse, donc je n'ai pas à me demander si les futurs éditeurs et parents vont faire la tête en lisant mes textes ^^
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par Roanne » sam. mai 11, 2013 11:50 am

Ah, tu es peut-être un peu comme moi ? Cela ne me dérange jamais de ponctuer avec certains termes vulgaires prix à part mais qui passent tout à fait dans le contexte. Je ne m'en suis pas privée dans La pelote. Mais bon, celle-ci n'est clairement pas jeunesse (même si je suis persuadée que c'est le genre de lecture qui plait à un vrai public YA, dans le sens 18-23 ans qui ne laisse plus papa-maman décider de ses lectures depuis belle lurette).
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

nemo
Sort bientôt ses Griffes
Messages : 246
Inscription : mer. oct. 24, 2012 8:46 am
Rang special : On the road.

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par nemo » sam. mai 11, 2013 11:55 am

Roanne a écrit :vrai public YA, dans le sens 18-23 ans qui ne laisse plus papa-maman décider de ses lectures depuis belle lurette).
Topé-là, c'est mon cas ! (23 ans, belle lurette). En fait... Les quelques rares fois où ils m'ont acheté des livres lors de mon adolescence, les gros mots ne faisaient pas vraiment partie de leurs critères de choix.

Par contre, je distingue jeunesse et youg adult. Jeunesse, pour moi, regroupe les enfants et ados. Youg adult, les jeunes adultes.

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11627
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Le réalisme des dialogues pour Young Adult

Message par Roanne » sam. mai 11, 2013 12:50 pm

Le problème, c'est que la définition que nous donnons, nous, à YA, n'est visiblement pas celle des éditeurs.
En même temps, ce n'est qu'une étiquette marketing, il faut le conserver en tête.
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Répondre