[A] Polars SF et humour ?

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Avatar de l’utilisateur
paul sheldon
Messages : 33
Inscription : ven. avr. 12, 2013 2:16 pm
Rang special : hein??

[A] Polars SF et humour ?

Message par paul sheldon » mer. juil. 31, 2013 2:06 pm

Bonjour, je voudrais avoir votre avis sur ces questions :

Pour ceux qui aiment les polars, qu'attendez-vous/qu’êtes-vous près a accepter du "format" de narration?

Je m'explique, le polar par définition est plutôt sérieux, sobre et sombre, alors que le mien est plutôt pathétique, drôle, voir burlesque dans certaines scènes. Je tien a dire aussi que je mélange "humour/cynisme" et "glauque" dans une même scène. En admettant que mon "humour/décalage" soit drôle et bien réussit, seriez-vous tout de même prêt a accepter ce type de format dans un polar, ou seriez vous déçu ?

Je tien également a préciser que je mets toujours drôle et humour entre guillemet car ces scènes qui me font rires ne son pas toujours drôles par définition.

Petite dernière pour la route, que penseriez-vous de rire pendant le premier tiers de l'histoire, et ensuite sombrer dans le triste et l'horreur pour la suite? Est-ce qu'une telle évolution narrative est acceptable dans un polar?
Dernière modification par paul sheldon le mer. juil. 31, 2013 4:58 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
MarquiseArtémise
Messages : 398
Inscription : jeu. nov. 17, 2011 11:04 pm
Rang special : Noble rainette-garou du Sud

Re: Polars et "humour"?

Message par MarquiseArtémise » mer. juil. 31, 2013 3:11 pm

Il y a beaucoup de polars qui jouent sur l'humour, y compris l'humour noir, à commencer par San Antonio et Frederik Brown, ou dans les plus récents ceux de notre compère grenouille Olivier Gay.
Par contre, un changement radical de registre dans un même bouquin peut être très très casse-gueule, il faut vraiment que ce soit préparé et de main de maître pour que le lecteur ne se sente pas floué (le public n'est pas forcément le même pour l'humour et l'horreur :P ).
It is one of those lessons that every child should learn : don't play with fire, sharp objects or ancient artifacts. Patricia Briggs

Image

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9273
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Polars et "humour"?

Message par Crazy » mer. juil. 31, 2013 3:16 pm

MarquiseArtémise a écrit :Frederik Brown
Fredric Brown :psycho:
Par contre, un changement radical de registre dans un même bouquin peut être très très casse-gueule, il faut vraiment que ce soit préparé et de main de maître pour que le lecteur ne se sente pas floué (le public n'est pas forcément le même pour l'humour et l'horreur :P ).
Je plussoie. Tu peux peut-être changer le ton de l'humour lui-même, mais je pense que ça passera mal si ça commence avec de l'humour et ça finit sans ;)
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Pandora
Défenseuse geek acharnée de la cuisine traditionnelle alsacienne
Messages : 4249
Inscription : sam. avr. 25, 2009 7:18 am
Rang special : Achtung Papagei !
Localisation : jamais très loin
Contact :

Re: Polars et "humour"?

Message par Pandora » mer. juil. 31, 2013 3:42 pm

J'adore les polars à la Westlake qui sont pleins d'humour avec son équipe de cambrioleurs bras cassés, polar ne rime pas forcément avec sérieux

NB : pour rappel, ce forum est SFFF, mais tu trouveras sur le net des forums spécialisés dans le polar pour y poser ta question. Google est ton ami ;)

Avatar de l’utilisateur
paul sheldon
Messages : 33
Inscription : ven. avr. 12, 2013 2:16 pm
Rang special : hein??

Re: Polars et "humour"?

Message par paul sheldon » mer. juil. 31, 2013 4:37 pm

Merci pour vos réponses c'est rassurant d'entendre des feedback positifs sur ce style. En fait Pandora, ce roman est avant tout un roman de science fiction mais dont le cadre est celui d'un polars. Le décalage vers la science fiction se fait progressivement dans l'histoire.

Merci pour vos avis ;)

Répondre