[A] Au secours, j'ai écrit une romance !

Sujets inactifs depuis un an ou plus

Modérateur : Crazy

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9339
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

[A] Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Crazy » dim. févr. 01, 2015 12:39 pm

Dans la série "les révélations métaphysiques d'une nuit d'insomnie", je me suis rendue compte cette nuit que mon roman (Challenge de l'an dernier, Ceux qui vivent du sang versé), était, en fait, une romance.

Et ça m'ennuie :oops:

Je sais que ça ne se fait pas, mais j'ai des préjugés envers ce type d'histoire, avec les romans Harlequin et leurs archétypes, litté pour ménagères, tout ça... J'en ai lu un peu, pour voir, et généralement, c'est bof.
Bon, à côté, y'a des grenouilles qui en écrivent, et je suis sûre que leurs bouquins sont d'un autre niveau (j'ai été emballée par La réelle hauteur des hommes, par exemple).

Mais bon, j'imagine bien la réaction de ma famille : "Ah, tu as écris un bouquin ?" *regard curieux* "Ah, c'est de la romance fantastique..." *regard gêné, un peu comme si je venais de leur offrir un rat mort*.
Alors bon, c'est pas que j'écrive pour eux, qqpart, j'en ai rien à f... de leur avis, hein, mais on a le bagage qu'on a, et moi, j'ai des choses à prouver :oops:

Tout ça pour dire que ça me gêne... et que je ne sais pas quel éditeur me le prendrait :?
J'ai peur que ça soit trop SFFF pour des éditeurs aimant la romance, et trop romance pour un éditeur de SFFF :argh:
(Et en plus, je veux un éditeur papier, par snobisme :gothan: ).

*Edit* : Un autre fil qui prend le contre-pied ici.
Dernière modification par Crazy le jeu. avr. 02, 2015 9:59 am, modifié 1 fois.
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11631
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Roanne » dim. févr. 01, 2015 12:46 pm

Attention, la romance, c'est un genre à part entière, avec ses codes.
Ce n'est pas parce que tu as écrit un roman contenant une histoire d'amour qui se termine bien que c'est une romance.
Pour la plupart des éditeurs SFFF, ce qui compte, c'est vraiment l'intrigue de fond. Si en plus le texte est romancé, en fonction du public visé, c'est un plus.
Donc il ne faut pas trop te prendre la tête avec ça.

Puis ton roman, c'est la façon dont tu le présenteras qui compte. Tu n'es pas obligée d'appuyer plus sur un aspect que sur un autre.
Après, si tu ne l'assumes pas tel que tu l'as écrit, je dirais que ça n'a rien à voir avec son genre et que tu as peut-être un petit souci de fond sans rapport avec l'écriture à régler avec ton entourage, votre relationnel, et là on touche plus à l'estime de soi qu'à la problématique de ce que tu as écrit.

Je sais de quoi je parle, j'ai fait un gros travail sur moi pour pouvoir parler de La pelote à mes collègues. :lol:
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9339
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Crazy » dim. févr. 01, 2015 12:55 pm

Roanne a écrit :Attention, la romance, c'est un genre à part entière, avec ses codes.
Ce n'est pas parce que tu as écrit un roman contenant une histoire d'amour qui se termine bien que c'est une romance.
J'ai conscience que ce que j'ai écrit ne rentre pas facilement dans les cases habituelles :fatigue:

D'ailleurs, j'ai bien dit "une" romance et pas "de la" romance ;)
(Et ce n'est pas de la bit-lit non plus, ça n'en respecte pas les codes :argh: )

Mais c'est bien une romance, c'est la relation qui se construit entre mes persos qui est au coeur de l'histoire.
Pour la plupart des éditeurs SFFF, ce qui compte, c'est vraiment l'intrigue de fond. Si en plus le texte est romancé, en fonction du public visé, c'est un plus.
Donc il ne faut pas trop te prendre la tête avec ça.
Justement, j'ai réalisé que ce n'est pas "une intrigue avec de la romance" mais "une romance avec de l'intrigue" :?
Puis ton roman, c'est la façon dont tu le présenteras qui compte. Tu n'es pas obligée d'appuyer plus sur un aspect que sur un autre.
Mouais, mais si l'éditeur se rend compte que je lui ai valorisé les "mauvais" aspects de l'histoire...
Après, si tu ne l'assumes pas tel que tu l'as écrit, je dirais que ça n'a rien à voir avec son genre et que tu as peut-être un petit souci de fond sans rapport avec l'écriture à régler avec ton entourage, votre relationnel, et là on touche plus à l'estime de soi qu'à la problématique de ce que tu as écrit.
J'assume le roman tel qu'il est, je n'assume pas bien que ce soit une romance :oops:
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Nankin
Maître Nankin par l'odeur du troll alléché, tenait en sa palme un fouet
Messages : 4768
Inscription : mer. juin 29, 2011 2:50 pm
Rang special : Neurone diabolique numéro 1
Localisation : Quelque part dans les entrailles de Poudmare.

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Nankin » dim. févr. 01, 2015 1:54 pm

Je pense que la romance, ça a la portée qu'on lui donne. Dans l'absolu, ça peut-être autant facteur de conflits que de complexes intrigues politiques. À mes yeux, écrire de la romance c'est trouver les mots justes pour décrire la rencontre au milieu de millions d'inconnus de deux personnes qui vont partager un lien très spécial. Ça consiste aussi à savoir effleurer (ou plus si affinités) le côté irrationnel du cerveau humain, parce que l'amour reste la seule excuse universellement acceptée pour balancer la raison par la fenêtre. Et ça, c'est vachement puissant. ^^
On oublie parfois qu'une histoire d'amour peut tout autant bouleverser une vie que d'aller faire la guerre, monter une escroquerie, s'enfuir au fond du far ouest sur son fidèle destrier, rencontrer des hommes-poulpes-poulpes-aubergines ou toute autre aventure rocambolesque.

Bref, la romance ça veut tout dire et rien dire. Ça peut être rose, ça peut être noir, ça peut être vert à pois jaunes. Il n'y a pas moins de diversité dans les intrigues en romance qu'ailleurs (on entend bien parfois que tous les livres de Fantasy ou de SF se ressemblent). La seule limite est ton imagination. L'intrigue peut se contenter de faire interagir Jeanne et Michel, ça peut aussi confronter un humain et un(e) alien, s'appliquer à deux jeunes gens de familles ennemies héréditaires, ou encore parler de deux robots sur une planète abandonnée. Ça peut être l'occasion de transcender les distinctions sociales, ethniques, politiques ou autres et de faire réfléchir le lecteur sur n'importe quel sujet.
D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que beaucoup des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature ont une romance au cœur de leur intrigue.

Tout ça pour dire qu'il est tout aussi noble de mettre en scène des empires que de tisser des liens entre deux cœurs. Je trouve même que le second est un exercice nettement plus difficile (en tout cas pour ce que personnellement j'en attends).

Donc je ne connais pas les détails de ton roman, mais même pour quelqu'un du côté pique de la force Image, la romance n'a pas à rougir de son appellation. Et que s'il existe des nanars en romance, il y en aussi pléthore dans les autres genres !
Dernière modification par Nankin le jeu. févr. 12, 2015 8:41 am, modifié 1 fois.
Sous-fifre de :tetard:

Avatar de l’utilisateur
sherkkhann
C'est moi que tu regardes ?
Messages : 3908
Inscription : mer. janv. 20, 2010 4:33 pm
Rang special : Hu Cannabis !

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par sherkkhann » dim. févr. 01, 2015 2:09 pm

Je n'aurais pas pu mieux dire que Nankin que je rejoins à 200%
:romain: Cycliste :romain:

Avatar de l’utilisateur
Eva
De la patience avant toute chose
Messages : 373
Inscription : lun. janv. 02, 2012 4:00 pm
Rang special : Grenouille a crocs blancs
Localisation : Grenoble

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Eva » dim. févr. 01, 2015 2:23 pm

Si je comprends bien, c'est de coller l'étiquette "romance" à ton roman (ouch l'effet répétition !) qui te gêne. Mais pour l'instant, tu es la seule à l'avoir collée, cette étiquette. Comme le soulignent Roanne et Nankin, peut-être que la plupart des gens n'auraient pas le même avis que toi. Je connais au moins un bouquin de SF qui n'est pas présenté comme de la romance, que je ne classerais pas comme de la romance, et qui repose pourtant avant tout sur une histoire d'amour. (Je pense à "Mille fois mille fleuves", de C. Léourier).

D'autre part, tu te focalises sur l'idée de littérature de seconde zone qui colle à la romance (et je te comprends, je suis un peu pareille, même si j'essaie de garder l'esprit ouvert), et tu oublies qu'il existe aussi beaucoup d’œuvres de qualité qui sont des romances. Dans les classiques, elles sont faciles à trouver (Roméo et Juliette, Orgueil et préjugé, par exemple). Dans la SFFF, peut-être moins, mais en cherchant un peu, on trouve aussi. Par exemple, j'ai vu le film "Her", sorti l'année dernière, très apprécié des critiques et des spectateurs. A voir l'affiche, le synopsis et l'étiquetage "drama, romance, SF", je n'étais pas du tout convaincue, mais j'ai essayé quand même et je dois reconnaitre que c'est un très bon film. Alors "romance=de mauvaise qualité", c'est complètement faux.

Par contre, "romance=populaire", il me semble que c'est vrai. Qui dit populaire, dit "susceptible de plaire à plus de monde", donc... Tu as écris un roman qui est susceptible de plaire à plus de monde que si ce n'était pas une romance. Est-ce que c'est si dur à assumer ? ;)
Mon site auteur.

Science-fiction ~ rocketing imagination since 1865 ~

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11631
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Roanne » dim. févr. 01, 2015 2:39 pm

Crazy a écrit :
Puis ton roman, c'est la façon dont tu le présenteras qui compte. Tu n'es pas obligée d'appuyer plus sur un aspect que sur un autre.
Mouais, mais si l'éditeur se rend compte que je lui ai valorisé les "mauvais" aspects de l'histoire...
Je parlais pour ton entourage. Après, il est certain que la couverture peut ne pas laisser de marge de manœuvre. ^^
Crazy a écrit :J'assume le roman tel qu'il est, je n'assume pas bien que ce soit une romance :oops:
Tu serais pas un poil contradictoire, là ? ^^

Je ne vois pas trop comment t'aider, j'avoue.
Surtout que je ne connais pas assez ton projet dans le détail.
Mais je ne crois pas que ce soit ton roman et son éventuel "catalogage", le souci, mais bel et bien l'image que tu as peur de renvoyer à cause de l'idée que ton entourage s'en fera.

Courage ! Ce n'est pas si "horrible" que ça, d'avoir commis une romance !

Pour ma part, j'ai volontairement demandé une couverture hyper-girly et décidé d'assumer. A mort. :lol:
Puis les romances, faut arrêter de croire que c'est obligatoirement mièvre.
J'ai adoré Le mec de la tombe d'à côté, le 1er Fantôme de Maiden Lane, Rose thé et gris souris, Eleanor & Park,...
Dans certaines séries urban fantasy (bit-lit ou pas) l'UST m'a fait vibrer. Et les passages à l'acte aussi... :hihihi:

Franchement, je sais qu'on est dans une société où écrire des horreurs vaut une meilleure reconnaissance, mais franchement, est-ce que ce n'est pas justement un signe qu'on marche sur la tête / qu'on a des valeurs douteuses ?

:sifflote:

(flûte, plein de messages dans l'intervalle...)
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Avatar de l’utilisateur
Mariedelabas
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques
Messages : 11980
Inscription : sam. mars 03, 2012 4:41 pm
Rang special : Chenille cycliste
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Mariedelabas » dim. févr. 01, 2015 4:17 pm

Je suis bien embêtée que tu sois embêtée, Crazy. Le post de Nankin et ceux de mes illustres collègues parlent d’or, et j’ajouterai ceci, vu que ton roman, je le connais.

CQVDSV comporte de l’action, une bonne dose dans sa première partie d’ailleurs, du vampirisme genre « fin de règne » (on n’est pas dans les romans où les vampires dominent le monde, hein) et on a des personnages intéressants et attachants. Qu’ils soient amenés à se trouver et à entamer une relation est un thème qui m’a plu car tes persos sont non conformes à ce qu’on pourrait attendre d’eux. Ils partent tous les deux avec un sacré handicap (comme dans une romance), sauf qu’ils sont tout sauf des clichés dans leur personnalité.

J’ai lu de la romance, ou des romans avec dose plus ou moins élevée de romance et plein d'autres trucs aussi. Il y en a de bons et des pas bons. J’ai un peu de bouteille et d’années de lecture derrière moi, je ne pense pas qu’on puisse me servir un roman creux sans que je m’en rende compte. Si j’ai été séduite par ton histoire, c’est parce qu’elle bouscule des codes et parce que la relation entre les personnages, le monde que tu décris (et qu’on devine plus profond que ce que tu dis, ce qui est la marque d’un bon travail préparatoire de ta part) et leur environnement sonnent vrai.

Le GGG nouvelle mouture est en cours d’élaboration : tu pourras y trouver plein d’idées d’éditeurs qui pourraient être séduits par ton histoire. Quant au regard des autres… c’est quelque chose qu’il faut gérer, en fonction de qui on a en face de soi. Quel type de roman trouverait grâce aux yeux de ces personnes dont tu anticipes des réactions désagréables ? Mais es-tu sur cette Terre pour écrire les romans qu’ils veulent eux, ou pour consacrer des mois de travail et d’efforts à une histoire qui te plait à toi ? Je pense que la réponse se lit dans ma question. Ton roman sera bon, je pense, s’il comporte des bouts de toi, des choses qui te touchent, et tant pis si les autres ne veulent y voir qu’un seul volet de ta réflexion. Tes autres lecteurs n’auront peut être pas la même importance affective à tes yeux, mais ils aimeront ton roman, j’en suis sûre, comme moi je l’ai aimé.

Et je rejoins Roanne sur le fait que je préfère mille fois lire une chouette histoire où deux êtres se rejoignent plutôt qu'un truc blindé de scènes ignobles. :psycho:

Je plaide coupable, hein, pour le qualificatif de romance, mais à mes yeux une bonne romance n'est pas péjoratif et en plus je crois bien que ça se vend bien ^^
L'Oeil du Lémurien
Mon carnet de bord de Cycliste
Sphinx, Maîtresse-Jouet des chenilles cosmiques, Atelier de la Pelote Stellaire

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9339
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Crazy » dim. févr. 01, 2015 5:10 pm

Merci à tous pour vos encouragements :love:

Ouais, ce qui me gêne, c'est l'étiquette... :(
Faut que j'aille me faire soigner :fatigue:

Mais du coup, ça va me poser pb pour le syno : si je ne mets pas cet aspect en valeur dedans, j'ai l'impression de mentir :?
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Fifty shades of réglisse
Messages : 11631
Inscription : dim. juil. 09, 2006 6:42 pm
Rang special : Super Roanne
Localisation : Avec les lutins de l'Hermitain
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Roanne » dim. févr. 01, 2015 5:33 pm

Le syno doit être concentré sur l'intrigue / l'évolution des personnages, par sur les sentiments qui les lient (il n'y a pas la place pour ça).
Si je prends le syno de certains de mes romans, que les personnages finissent ensemble ou pas (donc que ce soit une romance ou pas) ne change justement rien au syno (sauf peut-être la dernière phrase, où j'indique leur situation de fin, quand je le fais !).
Le syno est surtout indicatif, il permet à l'éditeur de voir si tu as maîtrisé l'ensemble de ton roman.
Mais ce qui va faire qu'il va avoir envie de le défendre, c'est sa lecture. S'il passe la barrière des premières pages, déjà, ce sera un excellent signe (donc l'accroche, le style, la façon dont tu amènes le lecteur à faire connaissance avec tes personnages, le contexte, etc. sont bien plus important que toute étiquette que tu pourrais coller).

Tout comme Mariedelabas, je trouve dommage que tu "réduises" ton roman à ce que tu n'assumes pas dans son contenu, surtout que Eva et Nankin ont raison sur bien des points.
Site partagé avec Chap', Elikya et Sytra : Des auteurs à l'ouest.
OLT : La panna cotta
Challenge : Juste changée

Anonyme_Quatre

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Anonyme_Quatre » dim. févr. 01, 2015 10:10 pm

Au niveau des proches, en quoi c'est pire d'écrire de la romance que de la fantasy ? :mrgreen: je veux dire, la fantasy, c'est pour les enfants et ceux qui arrivent pas à grandir, les romances pour les ménagères...

Quoi, comment ça, c'est pas le bon forum pour en parler ?

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9339
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Crazy » dim. févr. 01, 2015 10:36 pm

Nariel Limbaear a écrit :Au niveau des proches, en quoi c'est pire d'écrire de la romance que de la fantasy ? :mrgreen: je veux dire, la fantasy, c'est pour les enfants et ceux qui arrivent pas à grandir, les romances pour les ménagères...
La fantasy, c'est un genre distinct, donc ça fait moins "cheap", je suppose - quoi que ce soit bien loin de la Noble Littérature Blanche, ça c'est clair :roll:
(et c'est du Fantastique, là, en l'occurrence, ce qui a pe de meilleures références, vu que recoupement avec Stephen King, tout ça...).
Roanne a écrit :Le syno doit être concentré sur l'intrigue / l'évolution des personnages, par sur les sentiments qui les lient (il n'y a pas la place pour ça).
Si je prends le syno de certains de mes romans, que les personnages finissent ensemble ou pas (donc que ce soit une romance ou pas) ne change justement rien au syno (sauf peut-être la dernière phrase, où j'indique leur situation de fin, quand je le fais !).
Le syno est surtout indicatif, il permet à l'éditeur de voir si tu as maîtrisé l'ensemble de ton roman.
Faudrait que je prenne mon courage à deux mains et que je fasse une neuvième version... :fatigue:
:mouahaha: Grenouille vampire :wamp:, Mith :jedi: et sadique :fouet:
:lect: Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp)
:stylo: Blog : Crazy's Wor(l)ds

Anonyme_Quatre

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Anonyme_Quatre » dim. févr. 01, 2015 10:43 pm

Bah, je vais te dire : je suis officieusement en charge du rayon SFFF dans la médiathèque où je bosse le week-end (i.e. : "allez voir ma collègue, elle saura vous renseigner" dès que quelqu'un dit fantastique), et parfois, des parents viennent me voir, persuadés que c'est pour leurs marmots ou pour les "gonzesses" (sic) à cause des couvertures. Mes collègues, bibliothécaires, lectrices, donc censément ouvertes d'esprit, m'avouent déprécier le genre sans en avoir lu. Heureusement, mon travail de sape porte ses fruits et je les convaincs peu à peu que ce n'est pas pour les adolescents forcément, ni mal écrit, ni bête.
Et la romance, c'est pareil :) C'est pas que pour les femmes, c'est pas forcément mal écrit ni bête.

Après je comprends ta situation. J'ai synopsysé dans ma tête mon futur roman. D'après roman d'amitié et initiatique, il se transforme en roman d'amour. Mais il ne parle pas que de ça, mais aussi du deuil, de ne pas correspondre à son sexe de naissance, d'enfants, de parents... Un roman parle rarement d'une seule chose, à toi de les mettre en valeur si tu as peur d'être cataloguée en romance ;) Mais il n'y aucune crainte à avoir, la plupart des classiques en sont.
Sérieusement, y'a un triangle amoureux dans Notre-Dame-de-Paris. Après ça, tu peux mourir en paix :)

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 970
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Jo Ann v. » dim. févr. 01, 2015 10:50 pm

Tiens, tu n'en as pas parlé dans ton article pour [EC]. :hihihi:
Nariel Limbaear a écrit :Sérieusement, y'a un triangle amoureux dans Notre-Dame-de-Paris. Après ça, tu peux mourir en paix :)
Merci, Crazy, pour La Réelle Hauteur des hommes. :love:
Sinon, je n'aurais pas dit mieux que Roanne, Nariel et Mariedelabas.
:wow:
Des contes revisités aux portes de Paris (MxM Bookmark, Coll. Infinity) :
Au Sorbier des oiseleurs & Tango à minuit
Découvre la préquelle gratuite !

Anonyme_Quatre

Re: Au secours, j'ai écrit une romance !

Message par Anonyme_Quatre » dim. févr. 01, 2015 10:53 pm

De mon roman ou du triangle amoureux ? :lol:

Répondre