Bêta-lecture et goût

[visible par les non-inscrits] Ici on parle de nos problèmes et questions concernant les bêtas, qu'on soit auteur ou lecteur.
Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 4887
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Bêta-lecture et goût

Message par Milora » sam. avr. 16, 2011 8:15 pm

Je me demandais : ne lisez-vous que les textes dont vous aimez le thème ?

Personnellement, ici comme sur les autres forums d'écriture, c'est ce que j'essaie de faire. Parce que si je n'aime pas le thème, je ne vais pas aimer le texte. Je pourrai certes relever les problème styllistiques ou de cohérence de l'intrigue. Mais je ne pourrai pas livrer mon ressenti, je ne pourrai pas me laisser embarquer par l'histoire. Et comme je ne serai pas embarquée par l'histoire, j'aurai tendance à être plus sévère.
Des fois, je lis des textes dont je m'aperçois après coup que je n'aime pas le thème ou le genre, et dans ce cas je précise que je n'ai pas été emballée par le texte parce que je n'aime pas ce genre de textes . Mais j'ai l'impression que ce n'est pas très constructif. Parce qu'une bêta ne vaut pas que pour les fautes relevées, mais aussi (et presque "surtout", à mes yeux), parce qu'elle permet de voir l'effet que produit le texte sur le lecteur).

Cela dit, je sais que plein de gens bêta-lisent tout, peu importe le thème (pas forcément sur ce forum-ci, je ne le connais pas encore assez bien pour le savoir, et puis c'est vrai qu'il est, d'emblée, centré sur la littérature de l'imaginaire). J'en déduis - avec ma grande perspicacité... :mrgreen: - que toute le monde ne pense pas de la même façon -...perspicatité à l'égale de ma capacité à enfoncer les portes ouvertes :lol:

Donc, vous en pensez quoi ? Vous lisez même des textes dont le sujet ne vous emballe pas, dès lors que vous avez un peu de temps et que l'auteur demande de l'aide ? Est-ce que vous bêta-lisez pareil ?

(Vous avez 2h et je ramasse les copies :mrgreen: )
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

*Bêta-lectrice* et *modératrice*

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Grand maître Croustimouche
Messages : 9737
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Iluinar » sam. avr. 16, 2011 9:01 pm

Je dois dire que je choisis les textes que je beta-lis souvent au hasard. Parfois le titre m'attire mais parfois, c'est seulement que j'ai un peu de temps pour faire une beta alors je choisis un texte qui n'a pas encore trop de retours.

Je crois que quelque part, j'aime bien me plonger dans un texte sans avoir aucune idée du thème. Je ne sais pas si ça me rend plus sévère quand le thème ne me plaît pas ; j'essaye d'en faire abstraction.

Avatar de l’utilisateur
takisys
Grenouille à quatre roues
Messages : 4743
Inscription : jeu. mars 31, 2011 7:37 pm
Rang special : Dragon dyslexique
Localisation : Au coeur d'une faille spatiotemporelle
Contact :

Re: Bêta-lecture et goût

Message par takisys » sam. avr. 16, 2011 9:02 pm

Donc, vous en pensez quoi ? Vous lisez même des textes dont le sujet ne vous emballe pas, dès lors que vous avez un peu de temps et que l'auteur demande de l'aide ? Est-ce que vous bêta-lisez pareil ?
à moins que le texte provoque chez moi un véritable blocage, je m'y jette.

Je préfère laisser de côté les aprioris, et m'ouvrir aux surprises. Chaque texte, chaque imaginaire est une nouvelle aventure dont on s'enrichit. Je ne crois pas qu'on ait besoin d'aimer une histoire pour la béta lire honnêtement. Qu'on parle d'orthographe, de syntaxe ou même de forme, le fait qu'on aime ou pas ne change rien. pareil pour le fil logique et autre incohérence scènaristique.

Je me demande même si lorsqu'on aime trop un texte ou le sujet qu'il aborde on ne risque pas de verser dans la complaisance. volontaire ou pas. à cogiter! :tournee:
Mon blog : De plume et de griffes
Challenge en cours : Le Chant des Fenjicks
Les Enfants du Passé chez Voy'el
La Débusqueuse de Mondes chez le Peuple de Mü

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Ramasse autant de papyrus que de champignons !
Messages : 4911
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : Impératrice
Localisation : Empire Romain

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Ermina » sam. avr. 16, 2011 9:22 pm

Moi aussi, c'est du hasard souvent : je choisis en fonction du nombre de retours. Le titre et le thème peuvent aussi entrer en jeu, cependant, le hasard reste de vigueur : j'aime bien être surprise en lisant un texte. Si je n'accroche pas sur le texte, je vais quand même m'efforcer d'aller et de rester objective. Je n'ai pas besoin d'aimer ou pas l'histoire pour repérer les erreurs de style et les incohérences.
*Cycliste* chocolatvore :psycho:

2764 ab urbe condita ● en phrase IV
Les morts d'Odérisse mon OLT, le papyrus

Publication :
Le résurrecteur, nouvelle publiée aux Editions Voy'[el]

Avatar de l’utilisateur
Aramis
Dites ouistiti !
Messages : 2521
Inscription : jeu. juil. 30, 2009 10:41 am
Rang special : Grenouille timide
Localisation : Cathédrale

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Aramis » sam. avr. 16, 2011 9:43 pm

Je choisis les textes en fonction du nombre de retours, de l'auteur ou des thèmes/titres qui m'ont attirée sur le moment. Ensuite, il est vrai que je suis davantage attachée à la fantasy qu'à la SF par exemple et je me concentre donc davantage sur les textes qui relèvent de la première. Je préfère relire un genre que je connais déjà un minimum plutôt que de m'embarquer dans quelque chose où je ne connais absolument rien et qui m'embrouillera sans que ça apporte grand chose à l'auteur.
Takisys a écrit :Qu'on parle d'orthographe, de syntaxe ou même de forme, le fait qu'on aime ou pas ne change rien. pareil pour le fil logique et autre incohérence scénaristique.
Je suis d'accord avec ta première phrase, pas vraiment avec la seconde: si on ne connaît rien à un genre, SF ou fantasy, il sera quand même plus difficile de relever les incohérences du scénario justement parce qu'il manquera cette connaissance de la logique spécifique du genre.
Cycliste Modo Challenge :violet:
Challenge 2018: Rúnaskar


Le panache est, dans un sacrifice qu’on fait, une consolation d’attitude qu’on se donne. E. R.

©Luxia

Avatar de l’utilisateur
Pandora
Défenseuse geek acharnée de la cuisine traditionnelle alsacienne
Messages : 4272
Inscription : sam. avr. 25, 2009 7:18 am
Rang special : Achtung Papagei !
Localisation : jamais très loin
Contact :

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Pandora » sam. avr. 16, 2011 9:58 pm

On a tendance à dire qu'il ne faut pas bêta-lire les textes qu'on n'aime pas, pour garder un oeil de bêta bienveillant (je n'ai pas dit complaisant). Quand on est agacé par ce qu'on lit, on perd en "acuité critique" on n'arrive plus à voir ce qui va dans un texte et la bêta devient uniquement à charge. Or, le principe d'une bêta est de dire ce qui ne va pas mais aussi ce qui va sinon ça n'aide pas l'auteur.
Partant de ce principe, je ne me lance pas sur un texte qu'a priori je ne pense pas aimer (mais il m'est arrivé de choisir un texte en pensant que je l'aimerais, et de me tromper ^^)

Avatar de l’utilisateur
NB
Ricoche en Premier
Messages : 6196
Inscription : jeu. janv. 24, 2008 3:40 pm
Rang special : Bâtisseuse
Localisation : Vers les maïs au sud de Lyon
Contact :

Re: Bêta-lecture et goût

Message par NB » sam. avr. 16, 2011 10:15 pm

Pandora a écrit :On a tendance à dire qu'il ne faut pas bêta-lire les textes qu'on n'aime pas, pour garder un oeil de bêta bienveillant (je n'ai pas dit complaisant). Quand on est agacé par ce qu'on lit, on perd en "acuité critique" on n'arrive plus à voir ce qui va dans un texte et la bêta devient uniquement à charge. Or, le principe d'une bêta est de dire ce qui ne va pas mais aussi ce qui va sinon ça n'aide pas l'auteur.
Partant de ce principe, je ne me lance pas sur un texte qu'a priori je ne pense pas aimer (mais il m'est arrivé de choisir un texte en pensant que je l'aimerais, et de me tromper ^^)
Absolument :ugeek:

Je rajoute aussi que, quand j'aime vraiment, j'ai envie d'aider l'auteur à fond... donc, je deviens une big bad frog :wamp:
Pas de complaisance, ça non !

Avatar de l’utilisateur
Milora
C'est qui le dragon le plus mignon de Meurk ?
Messages : 4887
Inscription : sam. déc. 18, 2010 8:58 pm
Rang special : Milosoupline
Localisation : Dans le Puits des Histoires Perdues

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Milora » sam. avr. 16, 2011 10:16 pm

Tiens, c'est bizarre à quel point on a des avis différents ! ^ ^ J'ai bien fait de poser ma question, je ne pensais pas que c'était si tranché.



Hm... En fait, ça pose la question de ce qu'on attend d'une bêta-lecture (tant du côté du lecteur que du côté de l'auteur).

Personnellement, en tant que lectrice, j'aime découvrir des nouvelles, et donner mon avis pour que ça puisse aider l'auteur. Donc lire un texte que je n'aime pas n'a pas beaucoup d'intérêt pour moi - c'est une corvée. Bien sûr, si je commence un texte et que je ne l'aime pas, je continue.
Mais si quelqu'un annonce, je ne sais pas,... "texte d'anticipation glauque dont le héros est un assassin drogué qui passe un pacte avec le démon" :lol: ... je ne vais pas lire. J'aime pas le glauque.
Si bêta-lire devient une corvée, je vais le faire de manière mécanique, sans entrer dans la logique du texte...


Mais, du point de vue auteur, ce que j'attends d'une bêta, c'est pas seulement le relevé des fautes styllistiques et des incohérences logiques. C'est l'impression détaillée du lecteur. Savoir si à tel moment le texte produit tel effet que j'espérais produire. Si le texte a réussi à l'embarquer ou pas.
Or, si le lecteur n'aime pas le genre ou le thème du texte, ce sera "faussé".

Et puis je suis aussi d'accord avec Pandora :
Pandora a écrit :On a tendance à dire qu'il ne faut pas bêta-lire les textes qu'on n'aime pas, pour garder un oeil de bêta bienveillant (je n'ai pas dit complaisant). Quand on est agacé par ce qu'on lit, on perd en "acuité critique" on n'arrive plus à voir ce qui va dans un texte et la bêta devient uniquement à charge. Or, le principe d'une bêta est de dire ce qui ne va pas mais aussi ce qui va sinon ça n'aide pas l'auteur.
Partant de ce principe, je ne me lance pas sur un texte qu'a priori je ne pense pas aimer (mais il m'est arrivé de choisir un texte en pensant que je l'aimerais, et de me tromper ^^)
Le texte parfait n'existe pas. Si le texte que je lis parvient à entraîner suffisemment le lecteur pour que rien ne me gêne, je trouve le texte réussi.
Mais si je ne l'aime pas, je vais avoir tendance à chipoter sur le moindre détail, et ce n'est pas très juste...

Cela dit :
Je préfère laisser de côté les aprioris, et m'ouvrir aux surprises. Chaque texte, chaque imaginaire est une nouvelle aventure dont on s'enrichit.
Oui, moi aussi j'aime bien être surprise. Je ne cherche pas des textes à bêta lire en fonction de leur résumé, comme je le ferais pour un roman. Quand un texte n'a aucune réponse, je me lance aussi. (Et s'il est court, même si le thème ne me tente pas à priori...)
Il m'est aussi arrivé de me retrouver avec un texte dans un genre que je ne pensais pas aimer, mais qui ait réussi à m'entraîner quand même. Dans ce cas, ça veut dire que le texte est vraiment particulièrement réussi - mais c'est assez rare, avouons-le...
Mais je ne vais pas lire un texte dont je sais que je ne vais pas l'aimer, même s'il est réussi...


Donc en fait, si je reviens à vos avis... Votre goût pour la bêta-lecture est indépendant de votre goût pour la lecture tout court ?

C'est amusant ; je ne réagis pas pareil... Pour ma part, les meilleurs moments de la bêta-lecture, c'est quand je trouve un texte qui me plait (ya le côté "perle rare trouvée", qu'il n'y a pas quand on attaque un recueil de nouvelles publié xD)
Nouveauté :
Jour de pluie dans une cuisine (Le Mammouth éclairé)

Anciennetés :
Alice (Malpertuis VI)
Un sacré coup de pouce (E-Courts, Voy'El)

*Bêta-lectrice* et *modératrice*

Avatar de l’utilisateur
Celia
C'est le grand retour d'une merveilleuse grenouille
Messages : 4067
Inscription : dim. mai 25, 2008 5:26 pm
Rang special : Aime le sang et les câlins
Localisation : A l'Est
Contact :

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Celia » dim. avr. 17, 2011 7:32 am

Je choisis au hasard, souvent selon le titre ! Quand je veux bêta-lire un texte, et que je le peux, c'est pour une certaine période de temps qui n'arrivera peut-être plus forcément avant longtemps. Genre : Ah j'ai 2/3 h où je n'ai pas autre chose à faire, je vais bêta-lire !
Du coup si en plus je dois choisir selon le genre que j'aime, ben je risque pas de trouver la perle rare souvent.
Donc je prends au hasard, un texte où il y a eu peu de bêta.
Alors évidemment, si au bout de 5 lignes je n'y arrive pas, j'arrête. Mais après, même si le texte parle de choses auxquelles je ne suis pas forcément sensibles, je bêta-lis en entier.
Je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait que si on n'aime pas une histoire, on va être moins ou plus "cruel" avec l'auteur. Il suffit de prendre de la distance, de rester sur sa propre ligne de conduite en matière de bêta. De plus ensuite je me permets de poser des questions qui "fâchent" mais qui peuvent aider l'auteur : est-ce que ce n'est pas trop cliché ? Es-tu sûre que tu veux garder une héroïne aussi naïve, pourquoi ne pas tenter ça ou ça ? Tout en laissant libre choix à l'auteur, bien sûr.
Bêta-lectrice
Creep Show en recherche d'éditeur

Avatar de l’utilisateur
Elfine noire
Sur l'autre face de la lune
Messages : 2971
Inscription : mer. nov. 10, 2010 5:48 pm
Rang special : Sur son petit nuage
Localisation : dans la Lune depuis toujours

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Elfine noire » dim. avr. 17, 2011 8:27 am

Moi aussi je choisis les textes en fonction du nombre de retours mais également en fonction de la longueur selon le temps dont je dispose. Bien sûr, le titre et le thème ont leur importance mais je pense que c'est bien de s'immerger dans des univers que l'on méconnaît.
La nuit des Coeurs froids, thriller steampunk (papier et numérique)
Par la grâce des Sans Noms, thriller steampunk (papier et numérique)
Mon site blog

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10020
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Macada » dim. avr. 17, 2011 9:12 am

Une bêta pour moi commence toujours par une lecture "naïve" complète, pour avoir une vue d'ensemble du texte et donc que l'analyse soit guidée (on sait ainsi mieux ce que l'auteur désire faire, et on peut donc lui dire où ça marche et où ça ne marche pas pour soi).

Donc, je lis d'abord un texte avant de décider ou non de faire un retour à l'auteur.

Je choisis les textes que je lis plus ou moins selon mon humeur et mon temps disponible.

S'il y a assez de choses que je trouve bien (que le texte me plaît au moins sous certains aspects importants), et que j'ai le temps de me lancer dans l'analyse détaillée, je le fais.

Si le texte ne me plaît pas assez et que mes retours mettraient en avant plus de négatif ou de mitigé que de positif, je m'abstiens. Un auteur perçoit généralement 10 fois plus fort une critique négative (et le mitigé est automatiquement mis avec) qu'une positive, un retour détaillé dans ce cas relève du cassage en règle pour moi.

Et comme NB, plus le texte me paraît proche d'être finalisé, plus je cherche la petite bête.
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Lunastrelle

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Lunastrelle » dim. avr. 17, 2011 9:13 am

J'ai appris à lire même ce que je n'aime pas, et à être objective. Du coup, je m'efforce toujours d'aider l'auteur. Par contre, ne me faites pas lire de la pornographie ou d'autres choses du même panier! Bon, je sais bien que ça risque pas ici ^^, et je suis pas la seule à avoir ces exigences-là je pense!

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
Messages : 930
Inscription : mar. août 11, 2009 2:06 pm
Rang special : Batracien
Contact :

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Selsynn » dim. avr. 17, 2011 9:38 am

Bonjour, je viens rajouter mon grain de sel :

Je pourrais bêta-lire pratiquement de tout sur ce forum, parce que j'aime chacun des genre de la SFFF. Pourtant ce n'est pas un genre qui me dérange, mais des descriptions trop poussés dans le gore ou l'horreur. Ou même suffisamment suggéré. Je suis trop influençable.

Donc j'ai aussi pris l'habitude de démarrer ma bêta juste après avoir lu les lignes de contexte que nous donnait l'auteur. Et direct j'écris mes commentaires, pour qu'ils soient "à chaud" de la découverte du texte. Ce qui fait que des fois je me retrouve à commenter des texte que je ne lirais pas. mais je commente et j'essaye de faire la lumière sur ce qui ne me plait pas.

Parce que c'est rarement que le pirate s'appelle Lustucru qui ne nous plait pas. Par contre, si c'est un pirate unijambiste ceinture noire d'arts martiaux, déjà, moi ça va m'énerver. S'il jure, pas de problème, après tout, un pirate parlant un langage précieux, se serait surement trop bizarre, mais si la narration est externe et vulgaire, ça va me faire tilter aussi.
Et surtout, je trouve, quand on est pas spécialement fan du genre, je trouve qu'on est plus critique. Après je ne sais pas tellement ce que les gens ont pensé de la critique que je leur ai faite.

Moi, ce qui me fait plus arrêter une bêta en plein milieu, c'est le surnombre de fautes graves (mais ça, ça ne m'ait pas arrivé sur la mare) du genre échangent de mots qui sonnent pas pareils mais qui ont une ressemblance ; ou sinon, c'est que je sois perdu à chaque phrase. Pas perdu au sens que je ne sais pas ce qu'est un Sliahahhfe et un skhdfruj. Non, perdu au sens "Qui parle ?" "Qui tire ?" "Qui est blessé?" "Mais, bon sang, c'est où qu'on est, je croyais qu'ils étaient deux et y'a une vingtaine de corps maintenant ?"
"Que bâtiments? Ils étaient en plein cœur de la foret amazonienne ? Il y a vraiment un bâtiment ?" suivi du "après le bâtiment au cœur de la foret, le héros ensanglanté voit les neiges éternels des sommets environnants ? Gnéé ?"
Et ça je pense que je peux aider l'auteur à lui dire à chaque fois que je me perds. Je pense que chaque retour de lecteur est important, que ce soit un qui soit rentré dans l'extrait comme dans une seconde peau, ou un comme moi qui soit peut-être trop terre-à-terre, ou alors trop distraite et qui ait laisser passer des informations intéressante.

Ah, oui, et le dernier points, quand j'ai le temps de faire les bêtas (ce qui n'est pas tout le temps), je regarde d'abord les projets que je suis. S'il y a un nouvel extrait ou une nouvelle version. je ferais celle-là d'abord. Ensuite je passerais à celle qui ont le moins de retour.
Des fois aussi je prends sur un certain noms si c'est quelqu'un qui m'a fait déjà des bêtas.
Bref, le genre en lui-même n'a pas grande influence (j'évite Horreur et Public averti, sauf quand je suis curieuse)

(j'espère que personne ne se sentira visé par mes exemples, je les ais volontairement exagérés parce que je suis peut-être un peu trop pointilleuse, et pour faire comprendre l'idée...)
Selsynn
Rêveuse invétérée - N'hésitez pas à me relancer si j'ai promis quelque chose
Pitch-Banques Asrian
OLT-ETR T2
Syno - ETR

orchidiopsis

Re: Bêta-lecture et goût

Message par orchidiopsis » sam. mai 07, 2011 10:16 am

Je débute la bêta-lecture et lire ta question Milora et vos réponses à tous, m'aide car je me posais pas mal de question car j'ai vu des bêta très différentes selon les gens.
Là je pense que la bêta que j'ai faite était un peu euh, "sévère" car je n'ai pas souligné les points positifs du texte. J'ai juste essayé de faire attention dans la façon d'énoncer mes remarques, parce que je sais que je suis un peu "sensible" quand on parle d'un de mes textes et que je suppose que tous les auteurs sont comme moi...

Globalement, n'étant pas une reine de l'orthographe, j'aurais davantage tendance à scruter l'emploi des mots à leur juste sens et surtout si l'histoire "fonctionne" sur moi, si tout tient debout et qu'il n'y a pas d'incohérence ou de zones pas très claires. Après le style, c'est délicat et personnel, donc j'aurais tendance à ne faire aucune remarque dessus.

Voilà pour mon petit avis de débutante en bêta et plus que ravie d'être ici! :viva:

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
CoCynelle
Messages : 905
Inscription : jeu. sept. 03, 2009 12:26 am
Rang special : Batracienne rouge et noire
Localisation : Devant Wally
Contact :

Re: Bêta-lecture et goût

Message par Jo Ann v. » sam. mai 07, 2011 2:40 pm

Personnellement, je choisis les textes qui :
1) qui ont eu peu ou moins de retours
2) qui sont courts (après je vais en ordre croissante, je n'ai pas toujours la disponibilité pour lire des nouvelles à 40+k).
Je ne me fie pas à ce que j'aime (sinon je ne bêta-lirais jamais). Par exemple, je ne suis pas fan de SF ou des vampires. Si un texte est bien écrit, j'oublie mes appréhensions.
Mais, j'ai déjà abandonné des bêtas en cours de route (genre, arrivée à la moitié du texte et j'ai toujours rien compris).
Actualités
Au Sorbier des Oiseleurs, MxM Bookmark, Coll. Infinity 2018
Les Yeux de Léon (NaNo 2013), France Loisirs 2018
Les Noces de Jade (NaNo 2014), finaliste Prix du livre romantique 2018

Répondre