Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Ici on parle de nos problèmes et questions concernant les bêtas, qu'on soit auteur ou lecteur.
Avatar de l’utilisateur
Booz
Les papyrus s'inclinent devant elle
Messages : 6118
Inscription : dim. sept. 06, 2009 3:28 pm
Rang special : BatCanetonBoulet

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par Booz » jeu. nov. 07, 2013 7:41 pm

Celia a écrit :Sur le fait qu'il est agréable que l'auteur réponde, je botte en touche.
Je réponds, mais peu, et pas forcément avec toutes les explications possibles.
J'apprécie énormément le travail de mes bêta-lecteurs, mais je suis aussi un auteur qui parle peu. Je fonctionne beaucoup en "interne", dans ma tête, et je teste des pistes de correction dans mon coin. c'est ma méthode et c'est surtout la méthode avec laquelle je suis la plus à l'aise. Autant je peux parler beaucoup (énormément) quand j'écris un premier jet, autant pour les corrections, je me replie sur moi-même.
Je conçois que ça puisse être assez inconfortable pour les bêta, mais si je discute de trop, j'ai l'impression que mon texte m'échappe totalement et j'ai horreur de ça ^^
(Ca ne m'empêche pas de remercier, hein, mais je ne fait jamais de grandes discussions dans mes bêtas)
Tout comme Celia, je suis un peu ours à la fois comme bêta et comme auteur. Je n'aime pas répondre plus que ça ni voir un auteur me répondre en détail parce que je préfère faire ma tambouille dans mon coin. J'adore discuter avec les auteurs/bêtas sur des points plus généraux mais sur les détails, je préfère soit faire le travaille moi-même sur mes textes soit laisser à l'auteur la possibilité de modifier les siens sans expliquer mes commentaires (après tout, c'est aussi le travail de l'auteur de prendre du recul sur les commentaires de ses BL pour savoir lesquels prendre en compte et lesquels laisser de côté).
«Mais la Voix me console et dit : " Garde tes songes :
Les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! "»

"La Voix" Baudelaire.

Avatar de l’utilisateur
JaneS
Pieu et plume aux poings
Messages : 349
Inscription : dim. juil. 28, 2013 5:05 pm
Rang special : Grande dodoteuse

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par JaneS » jeu. nov. 07, 2013 10:13 pm

Je suis très communication. J'aime répondre le plus possible à mes bêtas, pour comprendre ce qui les gêne, connaître leur opinion, etc.
En tant que bêta, j'ai aussi tendance à être bavarde :mrgreen: et j'aime bien avoir des retours d'auteurs sur mes commentaires.
Je ne mets pas forcément les formes (moi et la diplomatie... :mouahaha: ) alors je ne peux pas vraiment reprocher aux autres de faire pareil sur ce que je poste.
Pour en revenir au sujet initial, il y certains que je ne bêta-lis pas ou plus parce que j'ai quelques doutes sur leurs véritables motivations.
"Be yourself, everyone else is already taken" --Oscar Wilde--

L'Ange Noir : Papyrus, Diablotin

Avatar de l’utilisateur
vestrit
Vogue la baleine, vers l'infini et l'au-delà !
Messages : 4703
Inscription : dim. oct. 18, 2009 8:21 pm
Rang special : .
Contact :

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par vestrit » jeu. nov. 07, 2013 10:31 pm

Pour ma part, je ne réponds jamais en détail aux bêtas, sauf question du bêta qui demande réponse, un éclaircissement ou franc désaccord sur un point.

Mais la plupart du temps, je remercie les bêta lecteurs, je développe un peu si j'ai assimilé des modifs de fond. Si je mets une V2, ils verront bien les modifs après tout.

Ce n'est pas tant une question d'être bavarde ou pas. Mais de temps. Parce que je préfère cent fois passer l'heure ou deux à répondre en détail aux BL (réponse qui serait souvent "oh oui, tu as raison, je vais modifier en faisant ça, ce qui est une perte de temps à mon sens, autant directement faire la modif) à plutôt corriger mon texte et pouvoir poster la V2 (ou l'envoyer en soumission de plus en plus).
Membre du club des Larves Anonymes :fatigue:
Mon blog, Entre chien et loup
Le sort en est jeté, recueil horrifico-fantastique

nemo
Sort bientôt ses Griffes
Messages : 246
Inscription : mer. oct. 24, 2012 8:46 am
Rang special : On the road.

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par nemo » ven. nov. 08, 2013 12:25 am

Booz a écrit :
Celia a écrit :Sur le fait qu'il est agréable que l'auteur réponde, je botte en touche.
Je réponds, mais peu, et pas forcément avec toutes les explications possibles.
J'apprécie énormément le travail de mes bêta-lecteurs, mais je suis aussi un auteur qui parle peu. Je fonctionne beaucoup en "interne", dans ma tête, et je teste des pistes de correction dans mon coin. c'est ma méthode et c'est surtout la méthode avec laquelle je suis la plus à l'aise. Autant je peux parler beaucoup (énormément) quand j'écris un premier jet, autant pour les corrections, je me replie sur moi-même.
Je conçois que ça puisse être assez inconfortable pour les bêta, mais si je discute de trop, j'ai l'impression que mon texte m'échappe totalement et j'ai horreur de ça ^^
(Ca ne m'empêche pas de remercier, hein, mais je ne fait jamais de grandes discussions dans mes bêtas)
Tout comme Celia, je suis un peu ours à la fois comme bêta et comme auteur. Je n'aime pas répondre plus que ça ni voir un auteur me répondre en détail parce que je préfère faire ma tambouille dans mon coin. J'adore discuter avec les auteurs/bêtas sur des points plus généraux mais sur les détails, je préfère soit faire le travaille moi-même sur mes textes soit laisser à l'auteur la possibilité de modifier les siens sans expliquer mes commentaires (après tout, c'est aussi le travail de l'auteur de prendre du recul sur les commentaires de ses BL pour savoir lesquels prendre en compte et lesquels laisser de côté).
Je suis un peu comme cela aussi.

Je remercie mes bêtas, je parle des éventuels points obscurs ou précisions à apporter vis-à-vis du texte ou du contexte s'il y a eu souci ou questionnement, j'énonce dans de grandes lignes ce que j'ai gardé/ce dont j'ai pris bonne note (surtout si les avis pertinents des BL se recoupaient sur certains points, en fait) puis je liste tout bêtement avec des tirets les modifications les plus importantes pour le texte que j'ai effectué en expliquant éventuellement de façon brève pourquoi, si c'est nécessaire de le dire (modifications qui sortent d'ailleurs parfois aussi du cadre des remarques reçues et proviennent uniquement d'une réflexion personnelle). C'est aussi pour une question de temps, comme le dit vestrit, mais aussi parce que je fonctionne en processus interne.

Souvent, je préfère répondre aux bêtas une fois les corrections faîtes qu'à la réception immédiate de la bêta. Ça donne des retours qui peuvent venir jusqu'à un mois après les bêtas suivant les périodes (suivant aussi s'il y a de grosses corrections de fond, la forme, c'est plus rapide). C'est peut-être pas le mieux, mais je préfère ainsi, ça me laisse du recul nécessaire vis-à-vis du texte, des bêtas et de ce que je veux faire.

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 822
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234
Contact :

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par ilham » ven. nov. 08, 2013 8:13 am

floralieresa a écrit :Ca ne m'est pas arrivé souvent, mais il m'est arrivé il y a quelques mois le truc suivant : Je vois un texte qui poireaute depuis longtemps. Je me dis "le pauvre, personne s'occupe de lui, je m'y colle". Je fait mon truc, je pose les questions qui me traversent la tête quand il y a des imprécisions.
Puis je lis le retour. Et je comprends : L'auteur répond à toutes mes questions, argumente sur tous mes commentaires. Un peu en mode "si tu as pas compris, c'est pas que le texte a des lacunes, c'est que tu as pas fait assez attention". Je lui ai plus jamais fait de bêta-lecture et en lisant l'historique, j'ai vu que c'était sa pratique sur toutes les bêta-lectures reçues. Voir, à sortir des définitions de dico pour justifier des usages maladroits qu'on lui avait signalé.

Je sais que la bêta-lecture doit être modeste, que ce n'est pas notre texte, qu'on doit toujours être en retrait. Mais ça vous est déjà arrivé de vous vexer parce que l'auteur remet en cause votre bêta-lecture systématiquement ? Et est-ce que ça montre que notre bêta-lecture n'a pas été assez diplomatique pour qu'on nous remballe comme ça ?
Bonjour Floralieresa...
Pas simple d'etre betalu et de betalire ;).
J'ai eu un ou deux cas comme le tien... Le premier prenait du plaisir je crois à discuter le morceau avec le beta lecteur... Ce n'était pas forcément inintéressant. Tout dépend en fait de l'argumentation que l'auteur avance...
D'autres étaient tout simplement bloqués, c'est vrai...
Maintenant, comme je le disais sur l'autre sujet, très proche du tien, moi je suis du genre encore aujourd'hui à répondre" oui, mais non..." à 90 % des remarques auxquelles je réponds... ;) Mais je les garde dans un coin de l'esprit et ça y mature durant des mois parfois jusqu'à ce qu'un déclic se fasse et qu'enfin j'intègre la remarque, tout à fait justifiée finalement. J'ai cependant cessé de répondre à chaque point de détail comme je le faisais au départ. Je me contente de relever ce qui je pense va vraiment m'aider et ce sur quoi j'hésite encore ou qui me pose un probleme. Le reste, ben, c'est moi qui choisit et je ne me justifie pas sur tout...
Alors,c 'est vrai que c'est ingrat comme situation pour le betalecteur qui peut ne jamais savoir qu'il a été à l'origine d'une certaine évolution... Et c'est vrai que notre petit égo de betalecteur en prend un vilain coup ( zut, on y a passé une heure quand même ! ) ;)
En tant qu'auteur, j'ai remarqué que plus un texte est frais, plus je suis conservatrice avec. Il est parfait, un petit bijou... ce qui est faux, bien sûr. Il vaut mieux dans ce cas que l'auteur laisse un peu reposer son texte... ( plus facile de critiquer un ado au nez purulent de boutons qu'un adorable nouveau né, non ? )
En tant que beta lecteur, sauf si on sait que la personne a besoin de ce "débat" pour avancer, et bien s'inscrire à des cours de yoga :lol: et se dire qu'on a apporté sa pierre à l'édifice. A l'auteur d'en faire ce qu'il veut... ou pas. Ca peut prendre des années parfois pour décider de ce qu'on va faire de fichu cailloux ;), donc mieux vaut ne rien attendre ! ;)
Plus facile à dire qu'à faire...

Mis à part ça, Nemo a p'tre pas tort de procéder différemment, en répondant plus tard... mais moi j'aurais peur d'oublier de le faire car ça peut prendre des mois ! :boulet:
Mon challenge : Le lanceur de pierres
Mon blog : Les histoires d'Ilham
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
JaneS
Pieu et plume aux poings
Messages : 349
Inscription : dim. juil. 28, 2013 5:05 pm
Rang special : Grande dodoteuse

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par JaneS » ven. nov. 08, 2013 6:16 pm

vestrit a écrit :Pour ma part, je ne réponds jamais en détail aux bêtas, sauf question du bêta qui demande réponse, un éclaircissement ou franc désaccord sur un point.

Mais la plupart du temps, je remercie les bêta lecteurs, je développe un peu si j'ai assimilé des modifs de fond. Si je mets une V2, ils verront bien les modifs après tout.

Ce n'est pas tant une question d'être bavarde ou pas. Mais de temps. Parce que je préfère cent fois passer l'heure ou deux à répondre en détail aux BL (réponse qui serait souvent "oh oui, tu as raison, je vais modifier en faisant ça, ce qui est une perte de temps à mon sens, autant directement faire la modif) à plutôt corriger mon texte et pouvoir poster la V2 (ou l'envoyer en soumission de plus en plus).
Ah c'est vrai que je ne me suis pas bien exprimée ;) Ce n'est pas vraiment être bavarde en fait, c'est surtout qu'en tant que bêta, je chipote et pinaille beaucoup.
Par contre, pour mes bêtas, je prends le temps de répondre, même si parfois il est difficile de s'en dégager. Pour moi, ça fait parti du jeu. Ils prennent le temps de me faire une bêta, alors j'estime leur en devoir aussi ;)
"Be yourself, everyone else is already taken" --Oscar Wilde--

L'Ange Noir : Papyrus, Diablotin

Avatar de l’utilisateur
Swald
Messages : 1167
Inscription : lun. févr. 02, 2009 4:00 pm
Rang special : Canut
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par Swald » ven. nov. 08, 2013 6:31 pm

ilham a écrit : Maintenant, comme je le disais sur l'autre sujet, très proche du tien, moi je suis du genre encore aujourd'hui à répondre" oui, mais non..." à 90 % des remarques auxquelles je réponds... ;) Mais je les garde dans un coin de l'esprit et ça y mature durant des mois parfois jusqu'à ce qu'un déclic se fasse et qu'enfin j'intègre la remarque, tout à fait justifiée finalement.
Pour ma part, j'aime mieux un "oui, mais non..." que pas de retour. Déjà, parce que ça prouve que ma béta a été lue :lol: (Ilham, je t'ai béta-lue quelquefois et je ne t'ai pas trouvée comme tu dis :P )
Et puis, surtout, parce que je sais que réfuter c'est déjà réfléchir, et que les choses vont se mettre en place plus tard. C'est souvent comme ça, avec le travail intellectuel.

Avatar de l’utilisateur
Ardawal
Un parasol, des papyrus, what else ?
Messages : 5238
Inscription : mer. janv. 23, 2013 6:25 am
Rang special : écrit à l'envers (sans les points)
Localisation : Dans une forêt embrumée

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par Ardawal » ven. nov. 08, 2013 8:50 pm

Et puis, surtout, parce que je sais que réfuter c'est déjà réfléchir, et que les choses vont se mettre en place plus tard. C'est souvent comme ça, avec le travail intellectuel.
+ 1: je suis tout à fait d'accord avec Swald et ilham. Parfois l'auteur n'est pas "prêt" à entendre une critique au moment précis où il la reçoit, mais ça commence à le faire réfléchir et à orienter sa réflexion.

En outre, l'avis des bêta-lecteurs est subjectif, et donc il peut arriver que certains soient gênés par un passage/un style particulier de l'auteur et que d'autres l'adorent... C'est parfois simplement une question de sensibilité perso, chacun n'est pas réceptifs aux mêmes éléments, au mêmes messages et ne leur accorde pas la même valeur. Par exemple, je sais que l'emploi de certains termes sont pour moi chargés d'une connotation positive/négative ou autre, alors qu'ils seraient appréhendés tout à fait différemment par d'autres personnes.
C'est comme quand on lit un roman: on est "en phase" avec ou on ne l'est pas. Un exemple concret: je n'ai pas réussi à finir "l'angoisse du roi Salomon" de Romain Gary parce que... je ne sais pas, je ne l'ai vraiment pas senti, les persos m'horripilaient, bref, j'ai vraiment pas aimé. Ma mère qui l'a lu juste après l'a dévoré et l'a trouvé absolument génial! Donc, il peut arriver la même chose dans les bêtas-lectures... (bon, bien sûr si tous les bêtas lecteurs voient le même problème, il y a de fortes chances que ce soit VRAIMENT un problème)


Donc, si un bêta-lu ne prend pas en compte mes remarques, je ne m'en formalise pas car:
- soit elles étaient fondées, mais il n'est pas prêt à les intégrer dans l'immédiat
- soit j'ai mal compris/était gênée par un passage pour une question de culture/sensibilité tout à fait personnelle: l'auteur a eu des avis divergeants sur la question et finalement c'est peut-être moi qui n'était pas bien "en phase" avec le texte.

En outre, j'ai remarqué qu'il est beaucoup plus facile, en tant qu'auteur, d'accepter des critiques quand elles sont entourées de remarques positives. ;) Donc à chaque bêta j'essaie de faire attention de bien mettre en valeur les points forts du texte, ce qui m'a plu (on trouve toujours des choses bien dans un texte, même si la forme est épouvantable et le fonds plein d'incohérences... ça peut être quelques notes d'humour, un perso sympathique, des réflexions intéressantes, un univers particulier, etc. ;) ).

En tout cas je ne mets jamais "que" du négatif, parce que ça peut donner l'impression à l'auteur qu'il n'a pas été compris, que son bêta lecteur n'était pas en phase avec son texte.

(il me semble que si on dit à l'auteur: dans ton texte il y a ça, ça, ça qui est vraiment super!!! mais par contre, ce point-ci me chagrine un peu et je ne comprends pas trop ça... l'auteur sera plus réceptif aux points "pas compris".
C'est un peu comme pour faire avaler un médicament avec un goût effroyable: c'est plus facile avec du jus de fruit qui masque au moins en partie le goût du médoc ;) )
Challenge 2015 marrainé par Ifuldrita et par Nadjah : Mojunsha (ex. Le Chant des Disparus) Troupeau de mammouths en cycle...

Avatar de l’utilisateur
sherkkhann
C'est moi que tu regardes ?
Messages : 3670
Inscription : mer. janv. 20, 2010 4:33 pm
Rang special : Hu Cannabis !

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par sherkkhann » ven. nov. 08, 2013 10:12 pm

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Ardawal. En règle générale, je fais des bêtas uniquement si l'histoire m’intéresse vraiment. Je trouve que quand un texte ne m'intéresse pas, je pars avec un apriori négatif, j'ai l'impression d'être plus sévère et que ça pénalise l'auteur.

Avatar de l’utilisateur
Isaiah
Grenouille aux doigts de fée (pour les massages ou pour écrire sur les femmes aux cheveux verts)
Messages : 1798
Inscription : lun. juin 07, 2010 10:01 pm
Rang special : Toujours inspiré

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par Isaiah » sam. nov. 09, 2013 3:23 pm

Je sais que je donne peu de retours, à moins qu'on m'en demande, spécifiquement, mais je tente d'expliciter mes axes de retravail. (mais c'est détourner l'objet de la conversation) Ce n'est pas parce qu'on ne vous répond pas point par point qu'on ne retravaille pas !

Le "non" en bloc peut être :
- de la mauvaise foi/du déni.
- de la difficulté d'admettre qu'on a tort (mais on y revient et on se dit "ah, mon bêta avait raison")
- dû à un auteur novice qui a trop d'égo
- dû à un auteur qui croit trouver des gens pour le complimenter sur cocyclics.

Perso, j'ai eu ce genre de cas, et je n'ai pas daigné les bêta-lire une seconde fois. Le temps, c'est précieux, autant ne pas le gâcher !

Avatar de l’utilisateur
senefiance
Batracien
Messages : 98
Inscription : sam. oct. 26, 2013 10:41 pm
Rang special : happycultivatrice

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par senefiance » sam. nov. 09, 2013 11:34 pm

Mon inscription est récente sur papyrus :heart: . Il y a un travail sur soi à faire: j'appelle ça la phase d'acceptation.
On passe par différents sentiments et par plusieurs types de réflexions...
-Pour qui elle/lui se prend? :psycho:
-Ah! lui/elle aussi pointe du doigt les mêmes incohérences ! :argh:
- Je devrai prendre un peu de recul... :gothan:
- Ils ont raison et j'y vois plus clair! : :hiii:

Effectivement, cette phase ne doit pas durer trop longtemps...

La beta c'est constructif et on en sort grandi...ça aussi c'est bon pour l'ego ^^
Militante pour l'éloge de la faiblesse...
Challenge 2014 : Senefiance, signification cachée
https://www.facebook.com/pages/Senefian ... 54?fref=ts Afficher

Avatar de l’utilisateur
Calirose
A pédalé, pédale et pédalera pour la gloire de la verdure...
Messages : 4306
Inscription : lun. nov. 19, 2012 9:22 pm
Rang special : Tisseuse de ligne claire
Localisation : Maelstrom
Contact :

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par Calirose » dim. nov. 10, 2013 12:14 pm

Bravo, j'adore ta réflexion Senefiance! Et en plus, elle m'a fait rire! ^^
La mort plutôt que le SMS !

Outre-Temps ouvre ses verrous aux éditions Plume Blanche !
Un bout de blog- La newsletter

Avatar de l’utilisateur
Helike
L'Inoubliable
Messages : 779
Inscription : dim. nov. 04, 2012 7:22 pm
Rang special : 26
Localisation : Dans un saule, près d'une mare

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par Helike » dim. nov. 10, 2013 3:13 pm

T'inquiète Floralieresa, ça arrive à tout le monde.
Il ne faut pas que tu sois découragée, ou désarmée face aux retours parfois limites.

Je formule quand même une réponse claire mais polie au bêta-lu, en lui expliquant mon point de vue sur la bêta-lecture rendue (par rapport à ses demandes perso, par rapport à ma façon de travailler...). Je réponds aussi à une ou deux de ses incompréhensions sans en faire la revue complète, car ce n'est qu'un moyen de l'énerver davantage, à mon sens. Et je ne retourne pas sur le fil.
Le "non" en bloc peut être :
- de la mauvaise foi/du déni.
- de la difficulté d'admettre qu'on a tort (mais on y revient et on se dit "ah, mon bêta avait raison")
- dû à un auteur novice qui a trop d'égo
- dû à un auteur qui croit trouver des gens pour le complimenter sur cocyclics.

Perso, j'ai eu ce genre de cas, et je n'ai pas daigné les bêta-lire une seconde fois. Le temps, c'est précieux, autant ne pas le gâcher !
et complètement d'accord avec Isaiah
Le Cercle du Semt, enfin en soumission !!!

Avatar de l’utilisateur
floralieresa
Messages : 54
Inscription : mar. mai 21, 2013 8:43 pm
Rang special : barbotteur

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par floralieresa » lun. nov. 11, 2013 3:02 pm

100% d'accord Senefiance
Sur un de mes textes, il a fallu que 100% des gens me soulèvent une phrase dans les 3 ou 4 versions différentes pour que j'accepte qu'elle était vraiment mauvaise et que je la fasse purement et simplement sauter. :youpi:
Quand tu n'as rien à dire, dis un proverbe chinois - Proverbe chinois

Avatar de l’utilisateur
Nyaoh
Messages : 1113
Inscription : mar. avr. 27, 2010 2:54 pm
Rang special : Grenouille de papier
Localisation : Dans les pages d'un livre
Contact :

Re: Au secours, mon bêta lu a réponse à tout

Message par Nyaoh » sam. août 09, 2014 7:47 pm

vestrit a écrit :Pour ma part, je ne réponds jamais en détail aux bêtas, sauf question du bêta qui demande réponse, un éclaircissement ou franc désaccord sur un point.

Mais la plupart du temps, je remercie les bêta lecteurs, je développe un peu si j'ai assimilé des modifs de fond. Si je mets une V2, ils verront bien les modifs après tout.

Ce n'est pas tant une question d'être bavarde ou pas. Mais de temps. Parce que je préfère cent fois passer l'heure ou deux à répondre en détail aux BL (réponse qui serait souvent "oh oui, tu as raison, je vais modifier en faisant ça, ce qui est une perte de temps à mon sens, autant directement faire la modif) à plutôt corriger mon texte et pouvoir poster la V2 (ou l'envoyer en soumission de plus en plus).
Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à faire ça o.O j'ai toujours beaucoup de mal à répondre à une bêta, soit un point me semble pas justifié, je zappe (à tord ou à raison, mais en mon âme et conscience en tout cas :P) soit... bah je modifie quoi. Mais répondre point par point me donne exactement l'impression que décrit floralieresa, j'ai peur que le bêta se dise "mais cocotte si tu sais mieux que moi, hein..." du coup je ne sais pas si je réagis à autre chose qu'aux impressions générales o.O...
J'ai aussi eu des mauvaises expériences en tant que bêta, soit à me trouver trop décourageante, ce que je vis toujours difficilement, en me disant "mince, t'a foiré..." ou en ayant l'impression que le bêta lu attendait que j'ai la solution, ce qui est clairement pas mon rôle, c'est lui qui aura une nouvelle idée pour faire "fonctionner" son texte... Mais c'est quand même assez rare je crois.

Et comme on dit sur internet +1 avec Senefiance sur la manière dont on évolue aussi en tant que bêta lu, je crois que mes premiers extraits ça a été violent. Je l'ai super mal vécu, limite la boule au ventre à me dire "en gros j'écris de la merde, c'est bon???!!!"... et j'écrivais sûrement pas top en plus :sifflote: Puis on prend du recul et même les bêtas où on se dit... mais " :wtf: " ça va, ça passe. Je suppose que la critique des lecteurs sera le prochain truc à apprendre à gérer :ronge:
"Je ne cherche à être sur de rien mais je veux trouver la forme juste de mon doute"
J.Benameur
Blog auteure

Répondre