La majuscule

C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Avatar de l’utilisateur
Lady Célia
Messages : 511
Inscription : sam. avr. 18, 2015 3:21 pm
Rang special : Etoile de Jour

Re: La majuscule

Message par Lady Célia » sam. août 20, 2016 12:13 am

Alors, moi, de ce que je sais de la règle des majuscules (en tout cas telle que je l'applique parce qu'il semble que ce soit grammaticalement correct, mais j'ai pas vérifié ça sur 50 sources, seulement deux ou trois) :

1-On met une majuscule lorsque le mot est un nom propre. Soit quand il s'agit du nom de quelque chose d'unique. Par exemple, il n'y a qu'une seule France. En revanche, il y a tout un tas de français. Dans le cadre d'un personnage, comme dans l'exemple du Capitaine, effectivement mettre une majuscule signifie qu'on en fait un nom propre : il s'agit de ce personnage et de personne d'autre.
En revanche, les titres ne prennent jamais de majuscule, parce qu'il peut en exister plusieurs. Exemple, "le président de la République". Il n'y a qu'une seule "République" (du moins ainsi le prétend l'orthographe française, ahem). En revanche, il y a tout un tas de présidents, ce n'est qu'une fonction comme une autre.

2- On met une majuscule lorsqu'il y a une différence de sens entre le mot sans majuscule et le mot avec majuscule. Exemple le connu :
église : bâtiment religieux.
Eglise : organisation ecclésiastique.
Il faut donc impérativement mettre : l'Eglise de France et non l'église de France. Et toujours mettre : l'église de mon quartier et non l'Eglise de mon quartier. Sinon, ça change le sens de la phrase.

3- Exception.
Dans certains textes, mais ce n'est pas obligatoire, les noms de peuples prennent une majuscule. Il s'agit alors de désigner l'entité tout entière du peuple comme une entité unique, bref, comme un nom propre, mais au pluriel. C'est surtout utilisé en diplomatie je crois. Du coup, "les français" devient éventuellement "les Français". Mais attention, il faut bien le mettre à tous les peuples mentionnés dans le texte, sans quoi ça fait un peu tâche, et ça ne s'applique jamais qu'aux noms, pas aux adjectifs.
Exemples de nuance :
Les Français parlent bien le français. (Ici, la langue ne peut être considérée comme un nom propre).
Les Français sont une population française. (Dans ce cas, il s'agit bien d'un adjectif).

4- Dernier cas exceptionnel et uniquement religieux. La majuscule divine.
En gros, quand c'est Dieu (et uniquement le Dieu omnipotent/présent/etc des monothéistes), tout ce qui se réfère à Lui, prend une majuscule. On parle bien de Ses pieds, ou de Son chat, qu'Il a nourri hier. Et le chat L'a remercié.
Mais bon, à part quand le texte a une valeur religieuse, c'est plus un usage pour ne pas offenser les croyants qu'une véritable règle grammaticale.


Du coup, j'en reviens aux questions de nothoi ! :)
nothoi a écrit :Il l'appelle la Lumière.
Oui, aucun soucis à mettre une majuscule ici, comme je le disais plus haut. Cette Lumière, ne peut se confondre avec toutes les autres lumières de l'univers, c'est donc un nom propre.
nothoi a écrit :Au début, j'avais également mis des majuscule pour les "Sa présence" et "il La poursuivait" puis je me suis dit que ça faisait très lourd parfois et j'avais donc décidé (arbitrairement) de ne garder une majuscule que pour Elle (la Lumière). Puis, j'ai demandé une BL il y a quelques mois et j'ai reçu le commentaire suivant :
Elle brillait. Il percevait sa présence avec autant d’acuité qu’un drogué pressentait et craignait sa prochaine crise de manque. Dès qu’Elle flamboyait dans son esprit, dès qu’Elle devenait suffisamment vigoureuse pour l’aveugler, il abandonnait tout pour la découvrir.(...)Il la poursuivait depuis plusieurs mois déjà 15.
15 - Pas de majuscule à « La » ?
Le Béta Lecteur (que je remercie encore pour son travail) a souligné le La. Quelqu'un connaît-il la règle qui s'applique dans ce cas ?
Alors là, du coup, à moins que la Lumière ne soit Dieu tout puissant, pas de majuscules aux divers pronoms qui s'y réfèrent. On ne dit pas, la France, Elle est belle. Ou la France, je L'ai conquise.
En réalité, ton bêta lecteur a souligné ça, car dans le reste du paragraphe tu te réfères à la Lumière avec un "Elle" (E majuscule). Du coup, il ne comprenait pas que tu ne respectes pas la règle de majuscule divine qu'il aussi mettre aux "La" etc. Mais clairement, en théorie, tu ne dois pas mettre de majuscule partout comme ça. Seulement à "Lumière" lorsque le mot apparaît.

Après, j'ai déjà vu des auteurs utiliser cette règle de majuscule divine pour ne pas avoir à citer le nom du personnage en question. Ainsi, on comprend qu'on parle toujours de la même entité, mais sans savoir de quoi ou de qui il s'agit. Cela-dit, c'est un peu extrême, parce que ça marche tout aussi bien avec les pronoms mis en italique...
nothoi a écrit :2 - Dans mon manuscrit, j'ai, dirons nous, deux espèces humanoïdes. Les Humains et les Nôstres. De manière instinctive, j'ai mis une majuscule à Humains et à Nôstres, comme je l'aurais fait pour les Australiens et les Malaysiens. Seulement, dans l'une de mes BL, on m'a fait la remarque suivante :
Il approchait du trépas et tous les Humains (pourquoi une majuscule à humains)
Du coup, j'ai un gros doute. Est-ce que j'utilise la bonne règle ?
Pour le coup, oui tu utilises la bonne règle. Les Humains sont bien un peuple, si tu veux y mettre des majuscules, il est donc nécessaire que tu les mettes autant aux Humains qu'aux Nôstres. Même si ce n'est pas obligatoire, c'est souvent l'usage. Là dessus, c'est toi qui as raison.

Mais j'en profite pour revenir sur le débat qui a suivi :
Les Humains ou l'Humanité, en tant que peuple, peuvent prendre une majuscule (ou non, c'est au choix, tant que c'est cohérent avec le reste).

En revanche, un humain, ne prend pas de majuscule. C'est nécessairement un nom commun. (A moins que vous n'écriviez une oeuvre où il n'y a qu'un seul humain et que celui-ci ne soit jamais désigné par les autres personnages que par ce mot, en ce cas on peut effectivement en faire un nom propre). Et contrairement à l'Eglise et l'église, il n'y a pas de différence de sens entre l'Humain et l'humain, donc pas de majuscule.
Mais il y en a bien une entre l'Homme (l'humanité) et l'homme (l'individu de sexe masculins). Cela-dit, par militantisme, je vous invites à ne plus utiliser l'appellation "Homme" et plutôt à dire "Humains" ou "Humanité" ;)
Challenge 2017 : Camille de Hanoeuvre (Roman - Low Fantasy)

Ma maison d'édition : Les Planètes Orphelines (Space Opera ou SF uniquement)

Mon blog de conseils d'écriture : Story Teller

Anonyme_Quatre

Re: La majuscule

Message par Anonyme_Quatre » sam. août 20, 2016 2:47 am

Lady Célia a écrit :3- Exception.
Dans certains textes, mais ce n'est pas obligatoire, les noms de peuples prennent une majuscule. Il s'agit alors de désigner l'entité tout entière du peuple comme une entité unique, bref, comme un nom propre, mais au pluriel. C'est surtout utilisé en diplomatie je crois. Du coup, "les français" devient éventuellement "les Français". Mais attention, il faut bien le mettre à tous les peuples mentionnés dans le texte, sans quoi ça fait un peu tâche, et ça ne s'applique jamais qu'aux noms, pas aux adjectifs.
Ah sisi ! Les noms de gentillés prennent toujours une majuscule. Mais les langues non, ni les adjectifs qui y correspondent !
(par contre, "humain" n'est pas un gentillé)
(et bien d'accord avec toi sur la fin :mrgreen: )

Avatar de l’utilisateur
Lady Célia
Messages : 511
Inscription : sam. avr. 18, 2015 3:21 pm
Rang special : Etoile de Jour

Re: La majuscule

Message par Lady Célia » sam. août 20, 2016 12:35 pm

C'est possible que ça prenne toujours une majuscule. M'enfin, j'ai vu passer certains textes qui ne le font pas alors... Enfin, bref, c'est plus poli d'en mettre une de toute manière :p
Challenge 2017 : Camille de Hanoeuvre (Roman - Low Fantasy)

Ma maison d'édition : Les Planètes Orphelines (Space Opera ou SF uniquement)

Mon blog de conseils d'écriture : Story Teller

Avatar de l’utilisateur
nothoi
Messages : 334
Inscription : mer. avr. 13, 2016 3:07 pm
Rang special : écrivain du dimanche
Contact :

Re: La majuscule

Message par nothoi » sam. août 20, 2016 2:05 pm

Merci à toutes pour vos réponses. Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à avoir des hésitations avec un truc comme ça.
Alors là, du coup, à moins que la Lumière ne soit Dieu tout puissant, pas de majuscules aux divers pronoms qui s'y réfèrent. On ne dit pas, la France, Elle est belle. Ou la France, je L'ai conquise.
En réalité, ton bêta lecteur a souligné ça, car dans le reste du paragraphe tu te réfères à la Lumière avec un "Elle" (E majuscule). Du coup, il ne comprenait pas que tu ne respectes pas la règle de majuscule divine qu'il aussi mettre aux "La" etc. Mais clairement, en théorie, tu ne dois pas mettre de majuscule partout comme ça. Seulement à "Lumière" lorsque le mot apparaît.
Pour le coup, mon personnage pense que c'est la Déesse qui est originaire de la Lumière, d'où le caractère divinisant que j'avais utilisé à l'origine. En conséquence, je mets une majuscule à Elle et tous les autres pronoms, ou bien je passe tout ça en minuscule italique ? L'attribut d'un pouvoir supposé divin devient-il divin à cause de son origine ou bien un objet/nom reste un nom peu importe d'où il provient ?
Pour le coup, oui tu utilises la bonne règle. Les Humains sont bien un peuple, si tu veux y mettre des majuscules, il est donc nécessaire que tu les mettes autant aux Humains qu'aux Nôstres. Même si ce n'est pas obligatoire, c'est souvent l'usage. Là dessus, c'est toi qui as raison.

Mais j'en profite pour revenir sur le débat qui a suivi :
Les Humains ou l'Humanité, en tant que peuple, peuvent prendre une majuscule (ou non, c'est au choix, tant que c'est cohérent avec le reste).

En revanche, un humain, ne prend pas de majuscule. C'est nécessairement un nom commun. (A moins que vous n'écriviez une oeuvre où il n'y a qu'un seul humain et que celui-ci ne soit jamais désigné par les autres personnages que par ce mot, en ce cas on peut effectivement en faire un nom propre). Et contrairement à l'Eglise et l'église, il n'y a pas de différence de sens entre l'Humain et l'humain, donc pas de majuscule.
Mais il y en a bien une entre l'Homme (l'humanité) et l'homme (l'individu de sexe masculins). Cela-dit, par militantisme, je vous invites à ne plus utiliser l'appellation "Homme" et plutôt à dire "Humains" ou "Humanité" ;)
Là, pour le coup, je comprends beaucoup mieux les tenants et les aboutissants de la règles. Et, c'est ma béta lectrice qui avait raison car, dans les contexte, les humains désignent tous les individus présents dans la rue et non l'Humanité en tant que telle...

Quant à l'appellation homme et Homme, je ne suis pas militant féministe pour un sou mais l'ambiguïté sémantique du mot m'a toujours dérangé donc je n'utilise jamais Homme.

Merci encore pour vos réponses. Ca m'aide beaucoup.
site internet : http://nothoi.net/

Publication en autoédition :
Chroniques d'une dévastation annoncée :
Tome 1 Dévastation

Filleul de Delacroix :wow: sur le challenge Métempsychose

Avatar de l’utilisateur
Lady Célia
Messages : 511
Inscription : sam. avr. 18, 2015 3:21 pm
Rang special : Etoile de Jour

Re: La majuscule

Message par Lady Célia » dim. août 21, 2016 12:02 am

nothoi a écrit :Pour le coup, mon personnage pense que c'est la Déesse qui est originaire de la Lumière, d'où le caractère divinisant que j'avais utilisé à l'origine. En conséquence, je mets une majuscule à Elle et tous les autres pronoms, ou bien je passe tout ça en minuscule italique ? L'attribut d'un pouvoir supposé divin devient-il divin à cause de son origine ou bien un objet/nom reste un nom peu importe d'où il provient ?
Mmh, s'il pense que la Lumière et LA Déesse. Dans le sens la seule, l'unique. Alors oui, les majuscules peuvent s'appliquer à tous les pronoms.
En revanche, si c'est UNE déesse parmi d'autres, alors les minuscules s'imposent à mon avis.

Mais, attention, pour mettre la majuscule, il faut que le narrateur lui-même pense qu'il s'agit de la divinité suprême. Si le narrateur n'est pas ton personnage, il n'y a aucun raison de mettre des majuscules ainsi, à moins que tu ne veuilles que ton lecteur sache qu'il s'agit de la divinité suprême.
Challenge 2017 : Camille de Hanoeuvre (Roman - Low Fantasy)

Ma maison d'édition : Les Planètes Orphelines (Space Opera ou SF uniquement)

Mon blog de conseils d'écriture : Story Teller

Avatar de l’utilisateur
nothoi
Messages : 334
Inscription : mer. avr. 13, 2016 3:07 pm
Rang special : écrivain du dimanche
Contact :

Re: La majuscule

Message par nothoi » dim. août 21, 2016 8:08 am

Lady Célia a écrit :
nothoi a écrit :Pour le coup, mon personnage pense que c'est la Déesse qui est originaire de la Lumière, d'où le caractère divinisant que j'avais utilisé à l'origine. En conséquence, je mets une majuscule à Elle et tous les autres pronoms, ou bien je passe tout ça en minuscule italique ? L'attribut d'un pouvoir supposé divin devient-il divin à cause de son origine ou bien un objet/nom reste un nom peu importe d'où il provient ?
Mmh, s'il pense que la Lumière et LA Déesse. Dans le sens la seule, l'unique. Alors oui, les majuscules peuvent s'appliquer à tous les pronoms.
En revanche, si c'est UNE déesse parmi d'autres, alors les minuscules s'imposent à mon avis.

Mais, attention, pour mettre la majuscule, il faut que le narrateur lui-même pense qu'il s'agit de la divinité suprême. Si le narrateur n'est pas ton personnage, il n'y a aucun raison de mettre des majuscules ainsi, à moins que tu ne veuilles que ton lecteur sache qu'il s'agit de la divinité suprême.

Merci beaucoup Lady Celia ! La règle est enfin claire dans ma tête !

:merci2: :merci2: et un peu de :chocolat: pour la route.
site internet : http://nothoi.net/

Publication en autoédition :
Chroniques d'une dévastation annoncée :
Tome 1 Dévastation

Filleul de Delacroix :wow: sur le challenge Métempsychose

Avatar de l’utilisateur
nothoi
Messages : 334
Inscription : mer. avr. 13, 2016 3:07 pm
Rang special : écrivain du dimanche
Contact :

Re: La majuscule

Message par nothoi » mer. août 31, 2016 1:45 pm

Je me permets d'ajouter également ces liens pour tous ceux qui se posent des questions supplémentaires :

http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/CS126M.PDF
http://www.bertrandboutin.ca/Folder_151 ... majusc.htm
http://www.lalanguefrancaise.com/guide- ... s-francais

Voilà, bonne lecture.
Dernière modification par nothoi le mer. août 31, 2016 3:16 pm, modifié 1 fois.
site internet : http://nothoi.net/

Publication en autoédition :
Chroniques d'une dévastation annoncée :
Tome 1 Dévastation

Filleul de Delacroix :wow: sur le challenge Métempsychose

Avatar de l’utilisateur
Umanimo
Quand trop de chance tourne à la déveine
Messages : 3681
Inscription : dim. avr. 19, 2015 3:14 pm
Rang special : Whovianne
Localisation : Dans le temps et l'espace

Re: La majuscule

Message par Umanimo » mer. août 31, 2016 2:00 pm

nothoi a écrit :Je me permets d'ajouter également ces liens pour tous ceux qui se posent des questions supplémentaires :

http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/CS1 ... CS126M.PDF
http://www.bertrandboutin.ca/Folder_151 ... majusc.htm
http://www.lalanguefrancaise.com/guide- ... s-francais

Voilà, bonne lecture.
Je ne comprends pas le rapport du premier lien avec le sujet :perplexe: et le deuxième lien ce sont les règles canadiennes qui sont un peu différentes (comme pour les titres de livres, par exemple). Le troisième est intéressant, par contre.
Challenge mai-? 2018 : Le Robinson de la Nouvelle Victoire

Marraine de Têtard potté, Papaquiou, Louisia :heart:
Filleule de Aesta, Louisia et Kashiira :heart:

Avatar de l’utilisateur
nothoi
Messages : 334
Inscription : mer. avr. 13, 2016 3:07 pm
Rang special : écrivain du dimanche
Contact :

Re: La majuscule

Message par nothoi » mer. août 31, 2016 3:21 pm

Je ne comprends pas le rapport du premier lien avec le sujet :perplexe: et le deuxième lien ce sont les règles canadiennes qui sont un peu différentes (comme pour les titres de livres, par exemple). Le troisième est intéressant, par contre
Ah mais moi je comprends très bien ! Je suis un :boulet: qui a copié le mauvais lien. Du coup, j'ai réparé ma boulette. Le lien est le bon maintenant.
Pour le site canadien, merci de la précision. Je ne savais pas que les règles étaient différentes. Je pense que je vais quand même le laisser parce qu'il y a des usagers canadiens qui doivent être contents d'avoir de la doc canadienne de temps en temps. Tant que les usagers savent qu'il y a des différences...
site internet : http://nothoi.net/

Publication en autoédition :
Chroniques d'une dévastation annoncée :
Tome 1 Dévastation

Filleul de Delacroix :wow: sur le challenge Métempsychose

Avatar de l’utilisateur
A.Mayeuil
Batracien
Messages : 241
Inscription : mer. mars 01, 2017 10:35 am
Rang special : 5

Re: La majuscule

Message par A.Mayeuil » ven. mars 17, 2017 10:56 am

Bonjour à tous,
Je n'ai pas lu toutes les réponses alors je ne sais pas si celle que je cherche est déjà écrite plus haut.

Je me posais la question de la majuscule pour désigner un lieu qui n'a pas de nom particulier. L'action se situe sur une ile, quand ils s'en vont, ils parlent d'aller sur le "Continent" ou le "continent" ?
Mon plongeon dans les challenges 2018 : Bulle de chagrin

Avatar de l’utilisateur
Nana
Batracien
Messages : 628
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: La majuscule

Message par Nana » ven. mars 17, 2017 11:30 am

Il me semble qu'il faut mettre une majuscule parce que "Continent" a valeur de nom propre dans ce contexte.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Challenge: Lhéritage des Sages
marraine de Ji Aʃka :mage:

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10005
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La majuscule

Message par Macada » ven. mars 17, 2017 12:24 pm

Pas de majuscule pour moi, sauf si le dit continent s'appelle Continent. Sinon, je ne vois pas de différence avec "je vais à la mer", "je vais au village", "je vais dans le nord",...
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Isa S
Pas de répit pour les Papy(days)
Messages : 2372
Inscription : dim. janv. 03, 2010 11:02 am
Rang special : Celle qui était partie
Localisation : partout et nulle part

Re: La majuscule

Message par Isa S » mar. mars 28, 2017 6:27 pm

Macada a écrit :
ven. mars 17, 2017 12:24 pm
Pas de majuscule pour moi, sauf si le dit continent s'appelle Continent. Sinon, je ne vois pas de différence avec "je vais à la mer", "je vais au village", "je vais dans le nord",...
Pareil pour moi. On ne met de majuscule qu'en cas de nom propre, or il n'y a pas de raison que le continent n'ait pas son propre nom.
Si tu n'as pas de nom, trouves-en un. Fais-le briller comme si l'Univers entier était à toi. Cajole-le jusqu'à ce qu'il te représente. M. Roch, Moi, Peter Pan
Challenge La tour de l'impératrice

Anonyme_Quatre

Re: La majuscule

Message par Anonyme_Quatre » mar. mars 28, 2017 7:17 pm

Macada a écrit :
ven. mars 17, 2017 12:24 pm
Pas de majuscule pour moi, sauf si le dit continent s'appelle Continent. Sinon, je ne vois pas de différence avec "je vais à la mer", "je vais au village", "je vais dans le nord",...
Par contre, on parle bien du Sud de la France ou du Nord, de l'Est, de l'Ouest.
Quand les noms des points cardinaux désignent une région du monde ou d'un pays,
Donc Continent ne me paraît pas absurde, mais peut-être très souvent vu en fantasy :)

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10005
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La majuscule

Message par Macada » mar. mars 28, 2017 7:35 pm

Nariel Limbaear a écrit :
mar. mars 28, 2017 7:17 pm
Macada a écrit :
ven. mars 17, 2017 12:24 pm
Pas de majuscule pour moi, sauf si le dit continent s'appelle Continent. Sinon, je ne vois pas de différence avec "je vais à la mer", "je vais au village", "je vais dans le nord",...
Par contre, on parle bien du Sud de la France ou du Nord, de l'Est, de l'Ouest.
Quand les noms des points cardinaux désignent une région du monde ou d'un pays,
Oui, c'est ce que je dis : si le continent s'appelle Continent, alors la majuscule est possible.

Ainsi, le Sud de la France désigne - autrement dit, est le nom - de tout le sud de la métropole, alors que moi qui habite le sud de la France, je suis quelques 9000 km plus au sud que le Sud ^^

L'Est de la France désigne le territoire Alsace-Lorraine, alors que l'est de la France (métropolitaine) comprend aussi la Franche-Comté, et une partie des Alpes.
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Répondre