La concordance des temps

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Avatar de l’utilisateur
FGFT
Tolkienologue de haut vol
Messages : 835
Inscription : ven. sept. 11, 2015 11:53 am
Rang special : Rouge et Noir
Localisation : En bas, à gauche.
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par FGFT » dim. janv. 14, 2018 6:45 pm

Merci à tou-te-s les deux !


En effet, si je conjugue le deuxième verbe à l'imparfait, c'est plus logique, et le PQP passe mieux !
Challenge :
- Les Messagères [Public très averti] (Dark fantasy politique)


Nouvelle en BL :
- Dix ans pour Mathilde (OLT) -- (BL ON en bêta-off)

Chrisylune
Messages : 10
Inscription : lun. mars 12, 2018 9:34 pm
Rang special : Lecteur
Localisation : Mon royaume

Re: La concordance des temps

Message par Chrisylune » jeu. mars 15, 2018 11:40 am

Bonjour,

Je suis désemparée face aux temps du passé. J'étais tranquillement dans ma rédaction de mes chapitres 1, 2 et bim sur le 3 j'ai ce nouveau temps qui me vient à la relecture que je n'ai pas employé précédemment. Pourquoi m'est-il venu soudainement ? Ahhhhhrgggg. :ronge:
J'ai lu les autres sujets, mais je n'arrive pas à intégrer vos exemples dans le mien pour trouver LA solution à mon problème or pour la rédaction de la suite, j'ai besoin de savoir quel temps employer dans le cas de figure présent. Si vous pouviez m'éclairer, s'il vous plait, je vous en serai très reconnaissante.
Voila, mon narrateur raconte son présent dans le premier chapitre, il pose le décor et les conséquences de l'intrigue.
Dans le chapitre deux, il se souvient de sa naissance, celle ci est racontée par l'interaction de ses parents. C'est une scène qui permet de faire avancer le roman.

Voici le temps du passé simple employé dans le chapitre 2 sans que je ne me pose de question :
Spoiler: montrer
Une longue minute s'égraina, sans le moindre signe d’amélioration. Le regard toujours rivé sur la silhouette inerte, le souverain se frotta anxieusement le visage, c’était un véritable cauchemar. Le mire reprit :
- Jade, il me faut de l'eau chaude et des linges propres s'il vous plait. Sire, je vais inciser m'autorisez vous ? demanda t-il en se tournant vers lui.
Que devait-il faire au juste ? Il n'avait qu'une envie vomir ses tripes, le tremblement de ses mains étant annonciateur de la crise de tétanie dont il serait bientôt en proie.
Débutant sa besogne sans plus tarder, dictant ses ordres à son assistante improvisée, le vieux ne fit pas attention au bruit peu ragoutant qu'il entendit derrière lui.
Dans le chapitre 3 La scène raconte un fait passé terminé dans le passé du narrateur mais qui suit sa naissance donc se déroulant après le chapitre 2 mais avant le chapitre 1 j'emploie le plus que parfait et l'imparfait. C'est uniquement pour expliquer une conséquence pas comme dans le chapitre 2 qui mettait en avant une action.
Spoiler: montrer
Entendant les pas feutrés, elle avait suspendu son geste à mon attention s’étant tournée vers notre invité pour l’accueillir d’un franc sourire. Ses cheveux ondulant sur ses épaules jusqu’aux creux de ses reins, elle l’avait détaillé d’un visage jovial bien que fatigué.
- Tu as vu comme il est grand maintenant ? Avait-elle déclaré enjouée, brisant la glace de convenances dans laquelle ils se muraient chacun. et là, j'en ai encore un autre mdr, s'étaient murés ??? :perplexe:
Acquiesçant, il s’était glissé juste derrière elle, l’enlaçant affectueusement. Elle en était revenue à moi me laissant attraper de mes quenottes le hochet qu’elle me présentait un instant plus tôt.
Puis je reprends la narration du fils au passé simple, ça me rend chèvre. C'est la suite de l'extrait précédent toujours dans le passé au chapitre 1 et dans la continuité chronologique du chapitre 2.
Spoiler: montrer
L’hiver de mes deux ans, un bienheureux hasard permit à mes parents de retrouver au sein de leur couple l’équilibre salutaire qui leur faisait jusque là défaut.
Mes actions sont toutes au passé, c'est le narrateur qui s'en souvient quel est le temps le plus juste ?
Ayez pitié de mon âme tourmentée de ces temps entêtant.

Mille merci pour votre aide. :merci2

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10058
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par Macada » jeu. mars 15, 2018 12:48 pm

J'ai compris :
Le chapitre 1 se passe dans le "présent" du narrateur ----> il est raconté en passé simple
Le chapitre 2 se passe dans le passé du narrateur ---> il est aussi raconté au passé simple
Le chapitre 3 se passe dans le passé du narrateur --- > c'est le plus-que-parfait qui t'est venu.

Si je ne me suis pas trompée, je pense que tu as juste partout, mais que ce n'est pas forcément une solution qui te convient.

La différence que tu fais entre les chapitres 2 et 3 est, il me semble, la différence entre un "flashback" et un récit au passé.
Le "flashback" est raconté au "présent" (pour toi le passé narratif, donc), comme si la scène se rejouait, avait lieu "maintenant".
Le récit au passé (le plus-que-parfait pour toi), lui, marque par l'utilisation de ses temps de conjugaison l'antériorité relativement au "présent" .

Le "flashback" est le plus utilisé dans les romans : parce qu'il rend les scènes plus vivantes (on les (re)vit, ce ne sont pas des souvenirs révolus) et aussi parce que les temps non composés du "présent" sont considérés comme moins "lourds" que les temps composés (avec tous leurs auxiliaires être et avoir).
Les marqueurs de temporalités ne sont pas dans ce cas dans les temps de conjugaisons utilisés mais donnés par le contenu. Ex : "L'hiver de mes deux ans" indique bien au lecteur que tout ce qui suit se passe avant le 1er chapitre, même si le temps narratif (le passé simple, ici) est au "présent".
Pour faire un flashback, on attend généralement d'avoir toute une scène à raconter ainsi (s'il n'y a que quelques lignes à mettre au plus-que-parfait, on les garde comme ça)

Autrement dit, en espérant que mes explications te fassent "tilt", à toi de voir si tu passes ou non en "flashback", ta partie au plus-que-parfait
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Najdah
Directrice de l'école au Bois Dormant
Messages : 4402
Inscription : jeu. juin 28, 2012 7:40 pm
Rang special : grenouillette debutante
Localisation : perdue dans le vague à l'âme

Re: La concordance des temps

Message par Najdah » jeu. mars 15, 2018 1:24 pm

Macada a écrit :
jeu. mars 15, 2018 12:48 pm

Le "flashback" est le plus utilisé dans les romans : parce qu'il rend les scènes plus vivantes (on les (re)vit, ce ne sont pas des souvenirs révolus) et aussi parce que les temps non composés du "présent" sont considérés comme moins "lourds" que les temps composés (avec tous leurs auxiliaires être et avoir).
Les marqueurs de temporalités ne sont pas dans ce cas dans les temps de conjugaisons utilisés mais donnés par le contenu. Ex : "L'hiver de mes deux ans" indique bien au lecteur que tout ce qui suit se passe avant le 1er chapitre, même si le temps narratif (le passé simple, ici) est au "présent".
Pour faire un flashback, on attend généralement d'avoir toute une scène à raconter ainsi (s'il n'y a que quelques lignes à mettre au plus-que-parfait, on les garde comme ça)

Autrement dit, en espérant que mes explications te fassent "tilt", à toi de voir si tu passes ou non en "flashback", ta partie au plus-que-parfait
Tout ce discours me parle mais qu'en est-il quand on raconte au présent avec un flashback au passé ? Spontanément je vais utiliser le passé composé mais quand le flashback dure quelque paragraphes, ce n'est pas trop joli. Vaut-il mieux utiliser le passé simple ? (je n'ai pas d'exemple sous la main, je ne suis pas sur mon ordi, mais je pourrais en mettre un ce soir si besoin).

Chrisylune
Messages : 10
Inscription : lun. mars 12, 2018 9:34 pm
Rang special : Lecteur
Localisation : Mon royaume

Re: La concordance des temps

Message par Chrisylune » jeu. mars 15, 2018 1:34 pm

Merci merci merci Macada pluie de pétales de fleur de nénuphars.
Ok donc le chapitre 2 reste au passé simple puisque c'est effectivement un flash back assez important sur plusieurs pages. Alors que les extraits du chapitre 3 ne couvrent que quelques moments éparses de son enfance pour apporter un peu de compréhension au lecteur du pourquoi le chapitre 1.

Bien, je vais continuer ainsi en essayant de me faire confiance :) Ca fait tellement de bien d'avoir un coup de main :D

Avatar de l’utilisateur
Nana
Les secs défilents à toute vitesse
Messages : 1463
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: La concordance des temps

Message par Nana » jeu. mars 15, 2018 1:56 pm

Najdah a écrit :
jeu. mars 15, 2018 1:24 pm
Tout ce discours me parle mais qu'en est-il quand on raconte au présent avec un flashback au passé ? Spontanément je vais utiliser le passé composé mais quand le flashback dure quelque paragraphes, ce n'est pas trop joli. Vaut-il mieux utiliser le passé simple ?
Le passé composé s'utilise plus spontanément parce que c'est ce qu'on utilise quand on parle. Mais je pense que rien n'empêche d'utiliser le passé simple. La différence, c'est surtout que le passé simple risque de paraître soutenu, alors que le passé composé est plus "oral".
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Challenge: Alexandre Jestin marrainée par Minock :love:
marraine de Ji Aʃka :mage:

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10058
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par Macada » jeu. mars 15, 2018 4:05 pm

Enchantée de t'avoir été utile, Chrisylune, merci pour les fleurs. :love: Et, oui, oui, oui, tes intuitions sont les bonnes ! :pompom: :pompom:
Najdah a écrit :
jeu. mars 15, 2018 1:24 pm
Tout ce discours me parle mais qu'en est-il quand on raconte au présent avec un flashback au passé ? Spontanément je vais utiliser le passé composé mais quand le flashback dure quelque paragraphes, ce n'est pas trop joli. Vaut-il mieux utiliser le passé simple ? (je n'ai pas d'exemple sous la main, je ne suis pas sur mon ordi, mais je pourrais en mettre un ce soir si besoin).
Du coup ce n'est pas ça que j'appelle un "flashback" mais bien un récit au passé. Si c'était un flashback, il serait plutôt écrit au présent.

Sinon, moi perso, j'aime bien le passé composé, mais comme le dit Nana, rien ne t'empêche d'utiliser le passé simple. La différence est dans le style que cela donne au texte dans son ensemble.

En fait, les temps de conjugaison d'une scène sont au choix de l'auteur, car les scènes sont grammaticalement (conjugaisement ^^) indépendantes les unes des autres. Des fois, il y a certaines obligations pour ne pas perdre les lecteurs : 2 scènes qui se suivent ont généralement les mêmes temps, par exemple, mais d'autres fois, à l'auteur de choisir l'effet de style qu'il veut donner.

Par exemple, dans le Projet Léthé de Mouton, les scènes au "présent" sont au passé simple, mais les flashback sont au présent (le vrai présent) et c'est un super choix parce que ça correspond très bien aux points de vue narratifs (les scènes au présent présent sont du point de vue de jeunes enfants) et ça donne un style très actuel à l'ensemble.
Dernière modification par Macada le jeu. mars 22, 2018 7:45 pm, modifié 1 fois.
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Najdah
Directrice de l'école au Bois Dormant
Messages : 4402
Inscription : jeu. juin 28, 2012 7:40 pm
Rang special : grenouillette debutante
Localisation : perdue dans le vague à l'âme

Re: La concordance des temps

Message par Najdah » jeu. mars 15, 2018 4:17 pm

:merci2: Nana et Macada pour vos réponses! J'ai bien compris vos arguments. Je vais me relire à froid pour voir si ça m'ennuie toujours autant ce passé composé. :croise:

Avatar de l’utilisateur
Lofarr
Présidente du FLVF (Front de Libération du Verbe Faible)
Messages : 4700
Inscription : dim. déc. 27, 2015 9:57 pm
Rang special : Rantanplan
Localisation : Regensburg

Re: La concordance des temps

Message par Lofarr » jeu. mars 22, 2018 7:02 pm

Macada a écrit :
jeu. mars 15, 2018 4:05 pm

Par exemple, dans le Projet Léthé de Mouton, les scènes au "présent" sont au passé simple, mais les flashback sont au présent (le vrai présent) et c'est un super choix parce que ça correspond très bien aux points de vue narratif (les scènes au présent présent sont du point de vue de jeunes enfants) et ça donne un style très actuel à l'ensemble.
J'avais déjà envie de la lire, je crois que je vais le commander dès ce week end. J'ai très envie de voir ce que donne cette technique, :wow: :wow:
Cycliste :bike: et Chocajoux 🍆

Mon roman en cycle: La Porte oubliée de l'Axus Mundi

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10058
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par Macada » jeu. mars 22, 2018 7:53 pm

Lofarr a écrit :
jeu. mars 22, 2018 7:02 pm
Macada a écrit :
jeu. mars 15, 2018 4:05 pm

Par exemple, dans le Projet Léthé de Mouton, les scènes au "présent" sont au passé simple, mais les flashback sont au présent (le vrai présent) et c'est un super choix parce que ça correspond très bien aux points de vue narratif (les scènes au présent présent sont du point de vue de jeunes enfants) et ça donne un style très actuel à l'ensemble.
J'avais déjà envie de la lire, je crois que je vais le commander dès ce week end. J'ai très envie de voir ce que donne cette technique, :wow: :wow:
Et si Léthé te plait, je te conseille aussi Le Marchand d'âmes : plus pour adulte avec une technique des flashbacks plus complexe (et/ou de scènes oniriques qui devraient t'intéresser aussi. ^^), et pourtant Mouton arrive à nous accrocher un max et à nous faire retomber sur nos pieds. :wow:
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Lofarr
Présidente du FLVF (Front de Libération du Verbe Faible)
Messages : 4700
Inscription : dim. déc. 27, 2015 9:57 pm
Rang special : Rantanplan
Localisation : Regensburg

Re: La concordance des temps

Message par Lofarr » jeu. mars 22, 2018 8:02 pm

Macada a écrit :
jeu. mars 22, 2018 7:53 pm
Lofarr a écrit :
jeu. mars 22, 2018 7:02 pm
Macada a écrit :
jeu. mars 15, 2018 4:05 pm

Par exemple, dans le Projet Léthé de Mouton, les scènes au "présent" sont au passé simple, mais les flashback sont au présent (le vrai présent) et c'est un super choix parce que ça correspond très bien aux points de vue narratif (les scènes au présent présent sont du point de vue de jeunes enfants) et ça donne un style très actuel à l'ensemble.
J'avais déjà envie de la lire, je crois que je vais le commander dès ce week end. J'ai très envie de voir ce que donne cette technique, :wow: :wow:
Et si Léthé te plait, je te conseille aussi Le Marchand d'âmes : plus pour adulte avec une technique des flashbacks plus complexe (et/ou de scènes oniriques qui devraient t'intéresser aussi. ^^), et pourtant Mouton arrive à nous accrocher un max et à nous faire retomber sur nos pieds. :wow:
Merci pour le conseil :love: Le Marchand d'âmes[/i me fait aussi de l'oeil depuis un moment :D
Cycliste :bike: et Chocajoux 🍆

Mon roman en cycle: La Porte oubliée de l'Axus Mundi

Avatar de l’utilisateur
Platypus
Messages : 725
Inscription : mar. janv. 23, 2018 9:59 pm
Rang special : blob
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par Platypus » mer. avr. 18, 2018 12:10 pm

Hello ! J'ai une petite question qui, je pense, a sa place dans ce fil, mais n'hésitez pas à me dire d'en ouvrir un si ça vous paraît incohérent.
Voilà mon souci :
J'ai un récit au passé simple, avec des passages au plus-que-parfait lorsque je souhaite revenir sur une action précédente au déroulement principal.
Et le plus que parfait nous donnes des choses du genre : Il était allé, elle avait mangé, nous avions parcouru, etc...
Et en BL je reçois souvent des petits commentaires sur ces verbes "faibles" ... mais le sont-ils vraiment lorsqu'ils font partie de la conjugaison de mon verbe dans ce temps ? C'est vrai qu'à la longue, je suppose qu'un paragraphe au plus-que-parfait peut sembler contenir de nombreux verbes faibles ... Comment gérez-vous ce genre de dilemme ? Écourtez-vous vos paragraphes pour limiter les était/avait, ou assumez-vous le plus-que parfait ?
Les chances sur un million, elles se réalisent neuf fois sur dix.
T. Pratchett
Miska T2 - Extraits et croquis ici !
Cycliiiste !

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10058
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par Macada » mer. avr. 18, 2018 1:16 pm

Quand être et avoir sont utilisés comme auxiliaires, ce ne ne sont pas eux le verbe de la proposition, donc ils ne peuvent pas être des verbes faibles. ^^

Ex : il était allé ---> il s'agit du verbe "aller", qui n'est pas faible. Il est conjugué dans un temps composé, autrement dit avec un auxiliaire.

Bref, aucune faiblesse dans les auxiliaires. ^^

Par contre, ce qui peut gêner dans les temps composés, ce sont les multiples répétitions d'auxiliaires qui risquent de "marteler" un peu trop les oreilles francophones (on est souvent élevé dans l'horreur de la répétition martelée. ^^)

Les solutions dans ce cas sont souvent d'utiliser un temps narratif général qui ne soit pas composé (le passé simple et, désormais, le présent sont les plus courants)... et des flashback dans un de ces temps narratifs "simples" en remplacement des passages longs en temps composés qu'exigent la concordance des temps relativement au temps narratif de base.

Dans ton cas, tu sembles tout à fait savoir comment utiliser le plus-que-parfait avec le passé simple en temps narratif de base. Si ces passages en plus-que-parfait TE paraissent lourds à cause des répétitions d'auxiliaires, le truc classique est de les transformer en scène "flashback" (comme si on revivait cette scène dans le "présent").

Exemple :
"A ce moment-là, je me souvins d'une scène de mon enfance...
(saut de ligne par exemple pour montrer le changement de scène)
Comme chaque mardi, papa vint me chercher à l'école (et c'est parti pour raconter la scène au passé simple). "


Autre exemple : on commence avec quelques plus-que-parfait puis on passe au passé simple. Techniquement il y a erreur de concordance à un moment, mais si le contexte et le contenu sont bien amenés, ça donne l'idée que d'un souvenir que l'on se remémore de loin, on en vient doucement à le revivre comme si on y était. (Du coup, je ne peux pas t'illustrer en quelques lignes car le lecteur doit avoir eu le temps d'être bien immergé pour que le "glissement" se fasse tout naturellement)
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Avatar de l’utilisateur
Platypus
Messages : 725
Inscription : mar. janv. 23, 2018 9:59 pm
Rang special : blob
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par Platypus » ven. avr. 20, 2018 3:46 pm

ah, c'est bien ce qui me semblait, aussi ! Donc j'assume, en faisant attention aux effets de répétition. Voilà qui me semble parfait, merci !
Les chances sur un million, elles se réalisent neuf fois sur dix.
T. Pratchett
Miska T2 - Extraits et croquis ici !
Cycliiiste !

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10058
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La concordance des temps

Message par Macada » ven. avr. 20, 2018 3:58 pm

Platypus a écrit :
ven. avr. 20, 2018 3:46 pm
ah, c'est bien ce qui me semblait, aussi ! Donc j'assume, en faisant attention aux effets de répétition. Voilà qui me semble parfait, merci !
Ta méthode aussi me semble parfaite. :)
Actualité :
Entre troll et ogre, ActuSF (avril 2018)
Les Aériens, Sarbacane (octobre 2017)
Rose-thé et gris-souris, Bragelonne/Milady

Répondre