La FAQ du français

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ypsen
Messages : 147
Inscription : dim. janv. 10, 2016 2:45 pm
Rang special : L'avant turion
Contact :

Re: La FAQ du français

Message par Ypsen » mar. janv. 12, 2016 4:50 pm

Il me semble que la suppression des points n'est pas obligatoire, c'est juste une manière plus courante d'écrire les sigles. En l'occurrence, j'utilise les points pour l'un des sigles inventés dans mon roman, pour des raisons personnels (ça donne un côté plus formel, plus administratif et sérieux, et du coup un peu plus crédible).

Pour les acronymes, oui en effet on peut les écrire de la sorte, ça reste une solution.
Les univers à la sauce J-RPG vous bottent ? :yata:
Viendez sur mon challenge premier jet!

Filleul bien loti de Cendrefeu, Dirga et Mani ! :heart:
Parrain tordu :psychocoah: de Deidril et Atar

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1357
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: La FAQ du français

Message par ilham » mar. janv. 12, 2016 4:54 pm

La façon de faire que je cite est conforme au lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale. 3e édition. Paris : Imprimerie nationale, 2002.

Bien sur, les éditeurs peuvent s'en affranchir. Mais c'est ainsi que j'ai toujours fait pour mes articles écrits dans la presse.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Ypsen
Messages : 147
Inscription : dim. janv. 10, 2016 2:45 pm
Rang special : L'avant turion
Contact :

Re: La FAQ du français

Message par Ypsen » mar. janv. 12, 2016 5:07 pm

Hmmm après une petite recherche sur internet, il y a bien des sites qui confirment qu'il faille omettre les points abréviatifs, quand d'autre comme Wikipédia parle de tendance à l'enlever. Antidote me donne aussi plusieurs graphies possible pour les sigles (avec et sans points abréviatifs).
La véritable (et nouvelle) question que je me pose maintenant, est-ce une faute et une incorrection que de placer les points abréviatifs dans un sigle ?
Les univers à la sauce J-RPG vous bottent ? :yata:
Viendez sur mon challenge premier jet!

Filleul bien loti de Cendrefeu, Dirga et Mani ! :heart:
Parrain tordu :psychocoah: de Deidril et Atar

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1357
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: La FAQ du français

Message par ilham » mar. janv. 12, 2016 5:14 pm

Wikipédia n'est pas spécialement une source très fiable.
Antidote est un logiciel à l'origine canadien : les règles typographiques sont différentes outre-atlantique.

Le bouquin dont je te parle est la bible en la matière dans le domaine professionnel. C'est la seule référence sérieuse à mes yeux.
Si on se refère à cette méthode, mettre des points est donc une faute typographique, tout comme la mode de mettre des majuscules un peu partout... même si encore une fois, certains éditeurs s’assoient sur les règles allègrement et font à leur manière.
Mon challenge : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Ypsen
Messages : 147
Inscription : dim. janv. 10, 2016 2:45 pm
Rang special : L'avant turion
Contact :

Re: La FAQ du français

Message par Ypsen » mar. janv. 12, 2016 6:02 pm

Je vois ! (Flûte, je suis du genre à aimer abuser des majuscules...)

Merci pour l'éclaircissement, du coup ça résout aussi mon premier problème. Il va donc falloir que je corrige cette faute, puisque j'ai utilisé quelques sigles de cette façon tout le long de mon roman.
Les univers à la sauce J-RPG vous bottent ? :yata:
Viendez sur mon challenge premier jet!

Filleul bien loti de Cendrefeu, Dirga et Mani ! :heart:
Parrain tordu :psychocoah: de Deidril et Atar

Avatar de l’utilisateur
Ifuldrita
Présidente pilou-pilouesque
Messages : 7890
Inscription : jeu. juil. 22, 2010 2:22 pm
Rang special : Bisounouille
Localisation : Aristogrenouille

Re: La FAQ du français

Message par Ifuldrita » dim. févr. 21, 2016 8:54 am

Petite question dont je ne trouve pas la réponse dans mes outils habituels : vous diriez "le fin ouvrage" ou "la fine ouvrage" ?
Je sais qu'"ouvrage" est masculin mais avec "fin", ça fait un hiatus qui me perturbe.

Merci !
Incarnation forever de l'Archétype de la Reine des Coeurs
Challenge 2019 parrainé par Iosara
LPB en cycle

Avatar Finnstark

Avatar de l’utilisateur
Panthera
Chaton féroce, écoutez voir : miaou !
Messages : 1632
Inscription : lun. mai 19, 2014 3:18 pm
Rang special : Maîtresse des charades
Localisation : Dans son antre

Re: La FAQ du français

Message par Panthera » dim. févr. 21, 2016 9:34 am

J'ai trouvé cette remarque dans la définition d'ouvrage sur le site de la cntrl :
Ce mot, qui était quelquefois du féminin du temps de Louis XIV, surtout en parlant des ouvrages des femmes, est toujours du masculin aujourd'hui. Ne dites donc pas une belle ouvrage, mais un bel ouvrage
Dans ton cas, ce serait donc "le fin ouvrage".
Mon projet bébé, initialement en trois tomes, vient de se transformer en tétralogie :hiii: :hiii: :hiii: :fatigue:
Le tome 1 est de nouveau en correction :pompom:

Avatar de l’utilisateur
Ifuldrita
Présidente pilou-pilouesque
Messages : 7890
Inscription : jeu. juil. 22, 2010 2:22 pm
Rang special : Bisounouille
Localisation : Aristogrenouille

Re: La FAQ du français

Message par Ifuldrita » dim. févr. 21, 2016 10:39 am

Alors que j'étais persuadée qu'il était correct de dire "la belle ouvrage" :wow: Merci beaucoup Panthera !
Incarnation forever de l'Archétype de la Reine des Coeurs
Challenge 2019 parrainé par Iosara
LPB en cycle

Avatar Finnstark

Avatar de l’utilisateur
Panthera
Chaton féroce, écoutez voir : miaou !
Messages : 1632
Inscription : lun. mai 19, 2014 3:18 pm
Rang special : Maîtresse des charades
Localisation : Dans son antre

Re: La FAQ du français

Message par Panthera » dim. févr. 21, 2016 10:49 am

De rien ! :love:
Mon projet bébé, initialement en trois tomes, vient de se transformer en tétralogie :hiii: :hiii: :hiii: :fatigue:
Le tome 1 est de nouveau en correction :pompom:

Avatar de l’utilisateur
Flume
Plic, ploc, plic, ploc...
Messages : 1154
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special : Pirate !

Re: La FAQ du français

Message par Flume » dim. févr. 21, 2016 1:18 pm

À noté que (d'après mon dictionnaire), "de la belle ouvrage" constitue une expression familière. Le mot ne serait féminin plus que dans cette expression spécifique.

Avatar de l’utilisateur
Cloe[cestdoncvrai]
Messages : 295
Inscription : mer. janv. 13, 2016 12:45 am
Rang special : Pourfendeuse de lieux communs

Re: La FAQ du français

Message par Cloe[cestdoncvrai] » dim. févr. 21, 2016 7:19 pm

J'ai une question bête... (mais je ne suis pas sure qu'elle soit à la bonne place)

Est ce qu'il y a un terme pour désigner le tic d'écriture qui consiste à rajouter des verbes inutiles dans un phrase ?
Comme c'est pas très parlant voici des exemples :

Elle parut s'engouffrer dans...
>> Elle s'engouffra

Il vient se mettre à son niveau...
>> Il se mit à sont niveau

Alors qu'il commençait à mettre la table...
>> Il dressa la table

etc... etc... :s c'est un tic que j'ai presque systématiquement et c'est très frustrant de ne pas réussir à le nommer :(
La fédération des enchanteurs
Non, je ne fais une faute à mon propre prénom quand je l'écris sans H. Si, si, Cloé. Sans H :)

Avatar de l’utilisateur
Ypsen
Messages : 147
Inscription : dim. janv. 10, 2016 2:45 pm
Rang special : L'avant turion
Contact :

Re: La FAQ du français

Message par Ypsen » lun. févr. 22, 2016 8:21 pm

Je serais très intéressé de connaître un terme qui désigne cette habitude, puisque j'en suis aussi victime. On m'a déjà fait la remarque que j'ai trop souvent tendance à périphraser sans que cela ne soit nécessaire ou pertinent, mais est-ce qu'on peut vraiment parler de "périphrase" lorsque cela a trait à un seul terme en plus, bien souvent des verbes ? Je sais que j'abuse parfois du verbe "sembler" par exemple, placé sans véritables raisons devant certaines actions ou descriptions.
Les univers à la sauce J-RPG vous bottent ? :yata:
Viendez sur mon challenge premier jet!

Filleul bien loti de Cendrefeu, Dirga et Mani ! :heart:
Parrain tordu :psychocoah: de Deidril et Atar

Avatar de l’utilisateur
Mélanie
La Mélamite du Python
Messages : 8223
Inscription : dim. mai 17, 2009 6:29 pm
Rang special : Power Mélanie!
Localisation : Chapitre 13

Re: La FAQ du français

Message par Mélanie » lun. févr. 22, 2016 10:43 pm

C'est vrai que c'est un défaut qui existe, et j'irai plus loin même, ça peut inclure autre chose que des verbes comme des adverbes (vraiment, absolument, etc.), ou des expressions (sans doute, une sorte de, etc.). J'avoue que ça me tente souvent. ^^

De la "super modalisation" ? :mrgreen:
ıllıllı Cyclitse et modérartice ıllıllı

"Aux amres ! diuex et dmei-deiux !
Abtatnos ctete tyarnine,
Ce régmie set fsatideiux !
Puls ed necatr, puls d'abmriosie !"
Oprhée uax efners

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1357
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: La FAQ du français

Message par ilham » lun. févr. 22, 2016 11:24 pm

Pour moi, la périphrase c'est le fait de désigner une chose, un objet, une action non par son nom tout simplement mais par une phrase entière (ou proposition en tout cas)
Style, au lieu de dire "le gardien", écrire "l'homme qui gardait l'immeuble".

L’utilisation du verbe sembler est plutot une lourdeur stylistique (p'tre que ça a un nom, mais je l'ignore) qui affadit ta description ou l'action en court.

Les yeux du bonhomme brillaient.
Les yeux du bonhomme semblaient briller.

La première phrase a plus de punch, plus de vie. L'image donnée au lecteur est plus claire.
La seconde est affaiblie par le verbe " sembler" qui brouille l'information.
C'est une erreur très commune de " débutant" qui en fait croit apporter une précision avec ce verbe, la précision que le narrateur ne perçoit pas bien les choses" alors qu'il brouille surtout l'image que s'en fait le lecteur.
S'il veut vraiment insister sur la perception malaisée du narrateur, il peut le faire de toute autre façon et bien plus riche en s 'attardant et en développant ces difficultés. Par exemple en décrivant l'obscurité qui cache le visage du personnage en question ou l'attitude qui lui fait baisser la tête et donc camoufle l'éclat des yeux.
Bref, c'est un raccourci facile... et comme pour tous les raccourcis, une fois peut passer. Le problème c'est que souvent ça se répète dans le texte car le jeune auteur ne sait pas justement décrire correctement ce qu'il a en tête (p'tre même qu'il n'y pense pas ! )

Globalement toutes les associations verbe conjugué + verbe à l'infinitif sont assez lourdes ( ce qui ne veut pas dire toutes les bannir mais y faire attention)
Ainsi tu peux te méfier de :

faire + infinitif
venir + infinitif
pouvoir + infinitif
aller + infinitif

Et je dois en oublier !
Mon challenge : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Cloe[cestdoncvrai]
Messages : 295
Inscription : mer. janv. 13, 2016 12:45 am
Rang special : Pourfendeuse de lieux communs

Re: La FAQ du français

Message par Cloe[cestdoncvrai] » lun. févr. 22, 2016 11:48 pm

Donc, en définitive, pas de terme officiel pour désigner l'erreur... ça veut dire qu'on peut utiliser celui qu'on veut ! :pompom:

Je suis bien d'accord : ça n'apporte qu'une précision articificelle au lecteur. Comme si l'auteur (mwa!) avait peur de décrire trop brusquement uen action/

A n'utiliser que si c'est justifié. Par exemple, je l'ai sciemment laissé dans un extrait :

Xâvier et Mattéo luttèrent un instant pour la garder immobile. Ils ne pouvaient pas la lâcher maintenant, alors ils tinrent bon. La femme finit par se calmer avec un petit gémissement douloureux.
Là, le "finit par se calmer" permet d'induire une temporalité dans l'action qui à son importance dans l'histoire. Ils galèrent à la calmer, ça met du temps.

Mais dans la grande majorité des cas, c'est juste un tic d'écriture... un peu comme les adverbes, tu as raison Mélanie.

Bref... Toujours pas de nom. Je crois que je vais abandonner l'idée de nommer mon tic :) (quoique sur-modalisation, c'est pas si mal... mais ça ne fonctionne pas pour "venir se porter à son niveau")
La fédération des enchanteurs
Non, je ne fais une faute à mon propre prénom quand je l'écris sans H. Si, si, Cloé. Sans H :)

Répondre