Je et dialogue au présent

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Avatar de l’utilisateur
Morgan EIGHT
A marqué un bon point.
Messages : 244
Inscription : jeu. août 30, 2012 4:53 pm
Rang special : Salamandre a poele
Localisation : je suis toujours ailleurs, c'est bien connu.

Re: Je et dialogue au présent

Message par Morgan EIGHT » mar. avr. 30, 2013 11:52 am

Moi aussi j'ai écrit un roman à la première personne et j'ai essayé de contourner le problème des répétitions des "dis-je" dans les dialogues en les faisant dis-pa-raitre :mage:

Je ne les rajoute pas systématiquement, et quand c'est le cas, je m'abstiens bien entendu de le faire quand "je" parle.

:arrow: Attention, ce subterfuge maladroit est à double tranchant et risque de vous faire passer pour des auteurs-amateurs ^^

"C'est une astuce très utile" remarqua Alex.
"Tu es un auteur médiocre."
"Ca c'est toi qui le dit" fit-il en s'éloignant.
"Eh, reviens! Je n'en ai pas fini avec toi!"
"Eh bien moi oui!"

Voyez?
:( Oui, je sais, j'ai honte...
:marraine: du challenge 2013 de Naroue

:lect: :lect: Co-auteur de Nathan Nael

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Virus informatique mutant. Un jour, il dominera le monde !
Messages : 11349
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Je et dialogue au présent

Message par Iluinar » mar. avr. 30, 2013 1:43 pm

Faut pas avoir honte, moi je trouve que c'est une bonne méthode. C'est plutôt l'incise systématique que je trouve maladroite. Un dialogue qui fonctionne sans incise, c'est un bon dialogue, parce que le lecteur n'a pas besoin qu'on lui dise qui parle, il le comprend tout de suite.

Avatar de l’utilisateur
Morgan EIGHT
A marqué un bon point.
Messages : 244
Inscription : jeu. août 30, 2012 4:53 pm
Rang special : Salamandre a poele
Localisation : je suis toujours ailleurs, c'est bien connu.

Re: Je et dialogue au présent

Message par Morgan EIGHT » mar. avr. 30, 2013 2:17 pm

C'est plutôt l'incise systématique que je trouve maladroite. Un dialogue qui fonctionne sans incise, c'est un bon dialogue, parce que le lecteur n'a pas besoin qu'on lui dise qui parle, il le comprend tout de suite.
Moi j'ai démarré l'écriture en haïssant l'incise systématique que je retrouvais dans tous les romans classiques de mon parcours scolaire :fatigue:

Du coup, j'ai appris à en rajouter, à hauteur de ma tolérance :mouahaha:

Mais l'écriture d'un roman à la première personne, ça a été la guerre contre l'incise!!! :psycho: :psycho:

^^
:marraine: du challenge 2013 de Naroue

:lect: :lect: Co-auteur de Nathan Nael

Répondre