Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
NeoDragon
Batracien
Messages : 59
Inscription : sam. avr. 18, 2015 6:57 pm
Rang special : Commandant démoniaque de l'Imaginaire

Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par NeoDragon »

Bien le bonjour tout le monde !

Voici mon problème : j'écris une saga de high fantasy avec des légendes, de la magie, un monde imaginaire, etc. Le tout est raconté au passé, et voici mon problème.
J'ai fait lire quelques extraits à différentes personnes, et certaines d'entre-elles ont aimé le fait que je l'écrive au passé simple/imparfait.
Seulement, d'autres m'ont dit qu'ils trouvaient cela "pesant" de toujours avoir du passé simple, et qu'ils préfèreraient lire du passé composé à la place.

Je suis assez perplexes devant ces deux critiques, et c'est pour cela que je viens vous demandez conseil, petite grenouilles, car je ne suis encore qu'un têtard ! Haha ^^

Merci de votre attention ! :)
Pour apprendre à me connaître !

Challenge 2015 Daxx [Steampunk / Dark Fantasy / Dystopie]

Mes extraits : Bushido no Mirai (La voie du Samouraï de l'Avenir) [Uchronie de Fantasy]

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 11725
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par Iluinar »

Déjà, dis-toi qu'on ne peut pas plaire à tout le monde ! ^^
Tout dépend de ce que toi, tu veux rendre comme effet. Le passé simple fait plus littéraire, le passé composé plus familier. Bien que ne connaissant pas ton texte, je dirais que pour de la high fantasy, le PS me semble mieux coller. Autre détail, le PC sur tout un roman (voire toute une saga), ça va te faire une palanquée d'auxiliaires avoir et être et ça, ça peut devenir indigeste. Sinon, il y a aussi la possibilité du présent qui évite le côté parfois guindé du PS sans la lourdeur du PC.

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1466
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par ilham »

Je crois aussi que ce n'est qu'une question de choix.
Personnellement, je préfère sans doute le passé composé quand j'écris, mais quand je lis l'usage du passé simple me va très bien aussi.

Ah... perso, on ne m'a jamais rien reproché sur les auxiliaires et leur supposée lourdeur concertant l'usage du passé composé (alors qu'avec le plus que parfait si... et comme j'utilise beaucoup les flashbacks ceci explique sans doute cela ;) )De même, je n'ai jamais été embêtée en lisant des romans usant du passé composé. Alors que le passé simple me semble vite guindé...


Bref, c'est juste une question de gout...
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
NeoDragon
Batracien
Messages : 59
Inscription : sam. avr. 18, 2015 6:57 pm
Rang special : Commandant démoniaque de l'Imaginaire

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par NeoDragon »

Merci pour vos réponses !
Je pense garder le passé simple, car effectivement je trouve aussi que ça rajoute un côté soutenu qui va très bien avec l'univers (famille royale, style médiéval, etc).
Mais j'utiliserai le passé composé pour une autre histoire, je pense, pour couper un peu avec la précédente, et faire quelque chose de différent ! :D


:merci2: :yata:
Pour apprendre à me connaître !

Challenge 2015 Daxx [Steampunk / Dark Fantasy / Dystopie]

Mes extraits : Bushido no Mirai (La voie du Samouraï de l'Avenir) [Uchronie de Fantasy]

Avatar de l’utilisateur
Amaryan
Fille de l'océan, soeur des dragons, dame de l'émotion
Messages : 1363
Inscription : sam. mars 01, 2014 7:37 pm
Rang special : Petite baleine
Contact :

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par Amaryan »

J'avoue que je suis assez surprise. Le passé simple m'est toujours apparu comme le temps du récit par excellence, bref et qui par conséquent passe assez 'inaperçu', je n'y ai jamais vu quoi que ce soit de guindé ou de de spécialement soutenu dans le cadre d'un récit, plus une norme. :) J'ai la sensation que c'est le temps de base employé dans 90% des romans du coup ça me surprend même qu'on le relève. Après peut-être que je lis que des livres de vieux et pas des trucs 'jeunes et dynamiques'. ^^
Challenge 2020 : La cité des ombres et des rêves terminé !!!

♥ Marraine de La loi femelle (Amzil) et de Shur (Ifuldrita) ♥

Avatar de l’utilisateur
NeoDragon
Batracien
Messages : 59
Inscription : sam. avr. 18, 2015 6:57 pm
Rang special : Commandant démoniaque de l'Imaginaire

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par NeoDragon »

Je voyais les choses de la même manière, pour tout t'avouer, Amaryan ^^
Mais comme plusieurs personnes m'avaient fait la réflexion, ça m'avait mit un sacré doute, et je préférais avoir l'avis de personne qui nage là-dedans, haha :P
Pour apprendre à me connaître !

Challenge 2015 Daxx [Steampunk / Dark Fantasy / Dystopie]

Mes extraits : Bushido no Mirai (La voie du Samouraï de l'Avenir) [Uchronie de Fantasy]

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1466
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par ilham »

Précision : je trouve parfois guindé le passé simple quand on l'utilise à la 1ere personne. Et je dis bien seulement "parfois". Cela dépend beaucoup de la voix que l'on veut donner au narrateur, je trouve. Je me vois pas donner du passé simple à la 1ere personne du pluriel surtout à un illettré, par exemple... (ressenti personnel... y'a rien qui l'interdit officiellement ;) )
Cela passe par contre beaucoup mieux en mode omniscient, voir focalisation interne à la 3e personne du singulier, bien que l'emploi du plus que parfait qu'induit fréquemment (pas toujours, je sais qu'on peut faire autrement dans pas mal de cas) l'introduction de flashbacks, dont je suis friande, le rende très lourd, à mon gout...
Je préfère donc très souvent le présent accolé au passé composé. Plus léger (plus "oral" et moins "littéraire" aussi si on veut schématiser car bien sur cela ne s’arrête pas à cette opposition binaire) C'est le cas dans la dernière nouvelle que je tente d'écrire. Elle aurait très bien pu être écrite au passé simple... sauf que telle qu'elle j'aurais la moitié (qui constitue l'histoire du personnage) au plus que parfait... ce que je n'aime pas du tout.
Et puis, si le passé simple est bien le temps "historique" du roman, ça l'est quand même de moins en moins depuis quelques décennies... ;) Certains auteurs ont même utilisé parfois le futur, pour dire ! ;)
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
NeoDragon
Batracien
Messages : 59
Inscription : sam. avr. 18, 2015 6:57 pm
Rang special : Commandant démoniaque de l'Imaginaire

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par NeoDragon »

Merci pour ces précisions. Effectivement, je pense mieux comprendre le ressentit de ceux qui ont trouvé cela "lourd", grâce à tes explications.
Dans mon roman, j'écris au passé simple, mais le narrateur est omniscient et je joue beaucoup avec cela.
Seulement, l'esquisse que j'ai fait lire aux personnes concernées, un peu plus haut dans mon commentaire, était un essai sur un sujet imposé, avec certaines contraintes, dont un narrateur à la première personne (alors que j'utilise le présent en règle générale lorsque j'écris à la première personne, mais étant donné que nous avions un temps imposé, mes vieilles habitudes concernant le passé simple ont ressurgi, haha ^^).

Je pense que l'on rentre mieux dans une histoire écrit à la première personne lorsque le narrateur parle au présent. On est beaucoup plus sur le qui-vive, et on s'identifie plus facilement à lui. ^^
Pour apprendre à me connaître !

Challenge 2015 Daxx [Steampunk / Dark Fantasy / Dystopie]

Mes extraits : Bushido no Mirai (La voie du Samouraï de l'Avenir) [Uchronie de Fantasy]

Avatar de l’utilisateur
Flume
Plic, ploc, plic, ploc...
Messages : 1154
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special : Pirate !

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par Flume »

De ce que je comprends, puisque c'était un écrit à la première personne, c'est moins un problème de temps que de caractérisation du narrateur en fait. Je ne connais pas votre texte, mais pour faire simple et caricatural, si vous faites parler un adolescent de 2015 au passé simple, c'est sûr que ça va sonner faux.

Avatar de l’utilisateur
Lina
Batracien
Messages : 51
Inscription : ven. avr. 03, 2015 5:18 pm
Rang special : Je ne suis pas un vilain programme

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par Lina »

Personnellement, je ne suis gênée, ni par l'usage du passé simple, ni par celui du passé composé.

Par contre, il me semble que les deux ne sont pas utilisés exactement dans le même but.
En gros, ici on trouve une explication qui correspond à ce que j'ai retenu de mes cours de français à ce sujet :
Le passé composé indique que l'action s'est produite dans un temps indéfini, généralement récent, et peut avoir des conséquences dans le présent.
Le passé simple indique que l'action s'est produite dans un temps défini et n'a pas de conséquence dans le présent.
C'est vrai que la différence n'est pas non plus énorme, mais en conséquence, un texte écrit au passé composé permet a priori de donner le sentiment que le narrateur est encore plus ou moins plongé dans l'histoire. Le passé composé me paraît donc plus adapté lorsque l'on écrit à la première personne et que l'on souhaite insérer des incises avec des pensées personnelles, par exemple. Dans le cas de ton roman, comme il s'agit (si j'ai bien compris) d'une histoire se passant il y a un certain temps puisque écrit dans un style médiéval, il me semble que c'est le passé simple qui est le plus indiqué. Cela dit, il semblerait que de plus en plus d'éditeurs jeunesse rechignent à laisser du passé simple dans les textes, car de plus en plus d'enfants auraient du mal à le lire/comprendre (pour ma part, je trouve ça dommage ; ça appauvrit la langue). Du coup, ça rejoint un peu le commentaire de Flume : si, effectivement, le passé simple est un frein à la lecture pour beaucoup de jeunes, cela paraît logique d'éviter d'en faire parler un en utilisant ce temps.
Grenouille amatrice de :chocolat: :wtf: et fière de l'être !

Mon challenge : L'enfant aux yeux morts [PA]

:marraine: Daviken et Vestrit

Avatar de l’utilisateur
NeoDragon
Batracien
Messages : 59
Inscription : sam. avr. 18, 2015 6:57 pm
Rang special : Commandant démoniaque de l'Imaginaire

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par NeoDragon »

Merci pour ces précisions Lina ! :D

Bien, cela répond définitivement à ma question : Passé simple powa ! :yata:

Je suis pour l'enrichissement ! Les gosses qui ont du mal à lire n'auront qu'à s'instruire d'avantage ! ^^
De plus, je ne suis pas certaine que des enfants comprennent mon histoire. Elle s'adresse plutôt à un publique entre 14 - 70 ans, haha :lol:
Pour apprendre à me connaître !

Challenge 2015 Daxx [Steampunk / Dark Fantasy / Dystopie]

Mes extraits : Bushido no Mirai (La voie du Samouraï de l'Avenir) [Uchronie de Fantasy]

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1466
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par ilham »

Ben, en même temps, réduire l'usage du présent à l'écriture pour enfants, je trouve cela un peu voir très simpliste quand même. Le présent (ou le passé composé), certes minoritaire, est utilisé depuis le 19eme, et dans des romans pas franchement accessibles aux plus jeunes (à une époque où l'édition jeunesse, le marketing n'existaient pas)... faut pas l'oublier.

Après, c'est une question de gout et de contexte, bien entendu.
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Lina
Batracien
Messages : 51
Inscription : ven. avr. 03, 2015 5:18 pm
Rang special : Je ne suis pas un vilain programme

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par Lina »

ilham a écrit :Ben, en même temps, réduire l'usage du présent à l'écriture pour enfants, je trouve cela un peu voir très simpliste quand même. Le présent (ou le passé composé), certes minoritaire, est utilisé depuis le 19eme, et dans des romans pas franchement accessibles aux plus jeunes (à une époque où l'édition jeunesse, le marketing n'existaient pas)... faut pas l'oublier.

Après, c'est une question de gout et de contexte, bien entendu.
Tu sembles m'avoir mal comprise, Ilham. :wow:
Je me suis peut-être mal exprimée, donc je vais tenter de préciser ma pensée. Je n'ai pas dit que le fait d'utiliser le présent ou le passé composé était un appauvrissement de la langue. J'ai dit, au contraire, que c'était le fait de réduire le panel des temps utilisés dans les romans qui l'était. Autrement dit, que l'on enlève le passé simple me semble déplorable, mais ce serait exactement la même chose si l'on supprimait le passé composé ou le présent. Ainsi que je l'ai expliqué ci-dessus, chaque temps a son utilité et je n'ai jamais dit que l'un "valait plus" que l'autre. D'ailleurs, pour ma part, j'ai écrit des romans au présent, comme au passé composé, ainsi qu'au passé simple... Et oui, j'utilise même le plus-que-parfait !

De plus, je ne trouve ni péjoratif, ni réducteur, d'écrire pour les enfants ;)
Grenouille amatrice de :chocolat: :wtf: et fière de l'être !

Mon challenge : L'enfant aux yeux morts [PA]

:marraine: Daviken et Vestrit

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1466
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par ilham »

merci Lina de tes précisions :)
En fait, je réagissais à la conjonction de vos deux interventions, toi et Cloe Gibson...
( et du coup, c'est vrai que j'ai mis de coté tes explications très claires au début de ta réponse).

Sinon, je me méfierais beaucoup des discours marketing comme quoi les gosses auraient du mal à lire le passé simple (bien que c'est peut-être vrai au CP quand la lecture débute...) Ils ont du mal à le conjuguer, c'est certain (moi même j'ai écrit des énormités pendant longtemps avec ce temps ! ) mais à le lire...
Hélas, les marchands de tous poils ont tendance à présupposer ce que veut ou ne veut pas le client... et à imposer des normes qui n'ont rien à voir avec la réalité.

Donc en tant qu'auteur, je suis pour la liberté de choix ;) et donc je pense que nous sommes d'accord ! :)
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
La_louve
Journaliste intrépide à l'oeil de lynx
Messages : 5218
Inscription : lun. janv. 05, 2015 11:22 pm
Rang special : Club des stressées de l'alpha
Localisation : Clubs : auteurs sadiques, LGBTPSFFF, Guérisseurs sans frontière, biquettes
Contact :

Re: Le passé simple, une utilisation occasionnelle ?

Message par La_louve »

Une chose m'étonne, personne ici n'a parlé de l'imparfait?

Personnellement j'utilise principalement l'imparfait pour des actions qui durent ou sont mal définies dans le temps :
Chaque maître d’armes répartissait son temps entre l’entraînement et les cours théoriques liés à sa discipline. Ils enseignaient aussi la Stratégie, l’Histoire des batailles passées et l’Etude des armes et stratégies ennemies.
Et le passé simple pour toute action soudaine ou de courte durée :
Celui-ci s’approcha, d’une démarche chaloupée qui faisait rouler ses muscles. Seth sentit la colère le gagner.
J'oscille donc en permanence entre ces deux temps et personne n'en a jamais semblé gêné. J'utilise occasionnellement le plus-que-parfait et je dois bien caser un peu de passé composé une fois le temps, mais chez moi ça reste rare.
Mon site !
Premier roman disponible ici
Marraine de coeur de ElNat, Cyb, Luxia, Jo et Aramis :love: :heart:

Répondre