Une simple question de langage

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Hindernis
Batracien
Messages : 58
Inscription : lun. avr. 02, 2018 11:41 pm
Rang special : Bactérie

Une simple question de langage

Message par Hindernis »

Bonjour à toi qui passe par ici !

J'aimerai poser une question simple et avoir vos avis:

Que pensez-vous des formules: "Qu'est-ce que, Est-ce que, Parce-que" ?

Personnellement, et ce même quotidiennement à l'oral, j'essaye de ne pas les employer car je trouve ces expression très laide. Pourtant, elles sont employées à toutes les sauces, suis-je vieux jeu?

J'attends de lire vos avis à ce sujet.

D'avance merci.

:ange: :ange:

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 10690
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Une simple question de langage

Message par Iluinar »

Je déplace le sujet dans l'école des têtards. ;)

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 5525
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Une simple question de langage

Message par Nana »

Je ne trouve pas non plus ces formules très "élégantes" (quoique je n'ai pas de problème avec "parce que"), mais comme j'ai un parler pas très élégant, je ne me prive pas pour les utiliser :D . J'évite juste à l'écrit (sauf dans les dialogues), parce que c'est très codifié "oral" pour moi.
Je ne pense pas que tu sois vieux jeu, c'est juste une question de niveau de langue. C'est vrai que ça alourdit la phrase, et que ça donne un côté moins soutenu au langage. Et puis, on a tous des trucs qu'on trouve moches et qu'on veut pas utiliser ;) .
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par timioko :love:
Marraine de Milora, nothoi
OLT

Avatar de l’utilisateur
Ji Aʃka
Batracien
Messages : 123
Inscription : mar. mars 20, 2018 3:29 pm
Rang special : Pourfendeur de moulins à gaufres
Contact :

Re: Une simple question de langage

Message par Ji Aʃka »

Hello,

Je ne vois pas ce qu'il y a de laid ou lourd dans ces expressions. :perplexe: "Qu'est-ce que" et "Est-ce que" sont les formules utilisées pour poser une question. Quel est le problème ?

Pour "parce que", on peut éventuellement le remplacer par "car", mais il me semble que le lien de cause à effet est plus marqué avec "parce que" - c'est une légère nuance entre les deux.
Mon roman en cours : Être l'Élu, ça craint
> le challenge 1er jet
> le lire en ligne

Hindernis
Batracien
Messages : 58
Inscription : lun. avr. 02, 2018 11:41 pm
Rang special : Bactérie

Re: Une simple question de langage

Message par Hindernis »

C'est mon point de vue, mais je trouve par exemple:

Que veux-tu dire? bien plus joli que: Qu'est-ce que tu dis? cette double sonorité "qu" est pour moi très laide.

De même pour: Qu'est-ce qu'il y a? et Qu'y a-t-il? (beaucoup plus harmonieux)

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 5525
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Une simple question de langage

Message par Nana »

Après ça dépend des phrases, mais comme la phrase est plus longue comme ça, si la phrase est déjà assez conséquente, ça peut donner l'impression que c'est plus lourd. Par exemple, "Est-ce que tu lui as dit ce que tu as fait hier?" est une formulation un peu lourde à mon sens, alors que "Lui as-tu dit ce que tu as fait hier" est plus léger. Mais ce n'est que mon avis personnel; c'est surtout quand les phrases sont un peu longues et ont des subordonnées que ça me fait cet effet en fait.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par timioko :love:
Marraine de Milora, nothoi
OLT

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 8335
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Une simple question de langage

Message par Macada »

Ca vous écorcherait la gueule de jacter poliment ? :mrgreen:

Plus sérieusement, certes, "qu'y a-t-il ? " est d'un registre plus soutenu que "qu'est-ce qu'il y a ? " en français académique, et je conçois bien que selon l'éducation qu'on a reçue on associe plus d'élégance à un registre qu'à un autre.
Mais le français académique est loin d'être le seul français : la langue française est bien plus riche que ça, pardon : que cela ! ( ^^)
L'élégance étant fonction de l'éducation et donc très subjective, j'estime que la phrase d'argot citée plus haut est elle aussi d'un registre soutenu et par là même élégante à ceux qui savent manier ce parler français là. (Ca se voit que j'ai beaucoup d'admiration pour Queneau et Pierre Perret pour les registres hyper soutenus qu'ils soutiennent dans les parlers "oraux" ? ^^ )

Perso, dans la vie quotidienne, j'essaie de me mettre au diapason de mes interlocuteurs : ce n'est pas mon parler que j'aimerais "élégant", c'est moi qui aimerais paraître "élégante" aux yeux de mes interlocuteurs. Heureusement parce que ce serait raté pour un créole "élégant", je le parle comme une vache espagnole ! Ce serait raté pour le langage de banlieue, je n'arrive pas à slamer comme pas mal de jeunes le font tout naturellement quand ils discutent (sans parler de leur vocabulaire dont je ne connais pas la moitié). Ce serait raté aussi pour la prose en alexandrins ou l'utilisation naturelle d'imparfait du subjonctif, mes parents ayant pratiqué la chose très jeunes (Par exemple, jamais ils ne disent "ça", très rarement "c'est" et jamais à la place de "ce sont", ou encore pas de "on" quand un "nous" est de mise).
Alors je me contente d'être "élégante" en faisant sentir à mes interlocuteurs que j'aime leur français à eux, en me mettant à parler le plus possible comme eux. Ca rassure ceux qui croient parler mal, ça m'évite le mépris ou ça contente ceux qui défendent un seul français.

Quant à mon écriture, pour moi c'est le narrateur du point de vue qui décide quel style et registre(s) lui sont adaptés. Je ne me pose pas la question en terme d'élégance, je me pose la question de : quel parler, à quel niveau de registre ?
Challenge : Sous l'aile du corbeau
Parutions 2019-2020 :

Entre troll et ogre en poche !
Rose-thé et gris-souris
Le Loupiot de la Maison des Vosges
La forêt des Gardiens

Avatar de l’utilisateur
Ji Aʃka
Batracien
Messages : 123
Inscription : mar. mars 20, 2018 3:29 pm
Rang special : Pourfendeur de moulins à gaufres
Contact :

Re: Une simple question de langage

Message par Ji Aʃka »

Mascada a mis en mots toute ma pensée :amourbleu:
Mon roman en cours : Être l'Élu, ça craint
> le challenge 1er jet
> le lire en ligne

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 2035
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Re: Une simple question de langage

Message par Tsumire »

Macada, tu as tout dit :heart: (et si élégamment, en plus ^^ )
Amertume (Challenge 2020) --> en recherche d'un éditeur.
Porter haut ses cornes (challenge 2020/2021)

Avatar de l’utilisateur
sherkkhann
C'est moi que tu regardes ?
Messages : 3979
Inscription : mer. janv. 20, 2010 4:33 pm
Rang special : hu

Re: Une simple question de langage

Message par sherkkhann »

Macada, tu m'ôtes les mots du bec ^^ Je partage complètement ton avis. Pour moi, toutes les formes du français sont belles :heart:
:romain: Cycliste :romain:

Hindernis
Batracien
Messages : 58
Inscription : lun. avr. 02, 2018 11:41 pm
Rang special : Bactérie

Re: Une simple question de langage

Message par Hindernis »

Macada a écrit :
jeu. avr. 26, 2018 1:51 pm
Quant à mon écriture, pour moi c'est le narrateur du point de vue qui décide quel style et registre(s) lui sont adaptés. Je ne me pose pas la question en terme d'élégance, je me pose la question de : quel parler, à quel niveau de registre ?
Sur ce point précis je te rejoins, il est évident que le niveau de langage doit concorder avec le niveau d'éducation, du milieu ou de tout autre facteur incident au personnage.

Mais d'un point de vu esthétique et pour la sonorité je trouve les formules avec des "qu" très lourd et peu harmonieux.

Apparement je suis, pour le moment, un des seul de cet avis. Et bien... soit, manants! Je retourne à mes affaires d'importance!

:mouahaha: :mouahaha: :mouahaha:

Avatar de l’utilisateur
Ji Aʃka
Batracien
Messages : 123
Inscription : mar. mars 20, 2018 3:29 pm
Rang special : Pourfendeur de moulins à gaufres
Contact :

Re: Une simple question de langage

Message par Ji Aʃka »

Comme le disait Nana, on a tous des choses qu'on trouve belles ou moches, qui "sonnent bien" ou pas à notre oreille. C'est une question d'environnement, et donc d'habitude. Tu serais peut-être étonné de voir à quel point on peut vite perdre ou gagner de nouvelles habitudes, surtout dans le domaine du langage. :) Mais quoi qu'il en soit, tu écris et parle comme tu le souhaites ! ;)
Mon roman en cours : Être l'Élu, ça craint
> le challenge 1er jet
> le lire en ligne

Avatar de l’utilisateur
timioko
A eu le citron plus gros que le ventre
Messages : 2599
Inscription : dim. févr. 18, 2018 5:19 pm
Rang special : humble

Re: Une simple question de langage

Message par timioko »

Mais d'un point de vu esthétique et pour la sonorité je trouve les formules avec des "qu" très lourd et peu harmonieux.
"Les enfants de l’école viennent avec fracas
Vêtus de hoquetons et jouant de l’harmonica
Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères
Filles de leurs filles et sont couleur de tes paupières"

extrait des colchiques d'Apollinaire ;) Tous les sonorités sont belles quand on sait les manier :heart:

Sinon je pense aussi que les formules "qu'est-ce que" et autres ont leur sens et utilité, en fonction du roman, de son genre, mais aussi des personnages et des situations.

"Qu'est-ce que tu fais?, s'horrifia-t-elle" marche mieux que 'Que fais-tu?, s'horrifia-t-elle" à mon sens. Le "qu'est-ce que" a une sonorité qui marque bien la tension dans les dialogues, il donne une impression de buter que j'aime bien, et qui s'adapte bien suivant les contextes. "Qu'est-ce que c'était que ce truc?" n'est pas très élégant et pourtant dans un texte il peut apporter ce sentiment de la pensée ou la voix qui tremblotent, bégaye presque.

Avatar de l’utilisateur
Filippo
Messages : 10
Inscription : sam. avr. 21, 2018 3:12 am
Rang special : Feel Hippo
Localisation : Across the Great Ocean

Re: Une simple question de langage

Message par Filippo »

Bien vu, timioko. Pour les dialogues, un style trop soutenu me semble casser la crédibilité du récit (sauf cas particulier, bien sûr).

En ce qui me concerne, la fluidité de la lecture me semble le point déterminant. Une formulation lourde est souvent le symptôme d'une idée manquant de clarté, et peut souvent être changée pour mettre plus de punch dans la narration.

Hindernis
Batracien
Messages : 58
Inscription : lun. avr. 02, 2018 11:41 pm
Rang special : Bactérie

Re: Une simple question de langage

Message par Hindernis »

Filippo a écrit :
ven. avr. 27, 2018 10:56 am
Bien vu, timioko. Pour les dialogues, un style trop soutenu me semble casser la crédibilité du récit (sauf cas particulier, bien sûr).

En ce qui me concerne, la fluidité de la lecture me semble le point déterminant. Une formulation lourde est souvent le symptôme d'une idée manquant de clarté, et peut souvent être changée pour mettre plus de punch dans la narration.
Tout dépendra du style recherché. De manière générale, hors dialogue, j'évite d'employer ces petites formulations disgracieuses.

Répondre