Le présent de narration est-il ringard ?

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
yks
Messages : 272
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Le présent de narration est-il ringard ?

Message par yks »

Je me suis permis de créer un nouveau sujet, même si j’ai trouvé des messages anciens qui correspondaient à cette question. Avec le sentiment que les avis à ce propos semblaient déjà très partagés.

D’abord, je tiens à bien préciser ce que j’appelle présent de narration. Il ne s’agit pas d’un roman qui serait écrit entièrement au présent de l’indicatif, mais bien de passages plus ou moins longs que l’on pourrait rencontrer dans une narration classique imparfait/passé simple.

Je pose la question car, il m’arrive fréquemment de recourir à ce procédé, surtout dans les scènes d’action où les événements semblent se bousculer pour le narrateur. On me l’a fait remarquer à juste titre pour un passage où il n’était pas justifié. Du coup, cela m’a permis de me rendre compte que je l’utilisais beaucoup. Je peux donner un petit exemple (inventé pour l’occasion) de cet emploi pour celles et ceux auxquels cette notion n’évoque rien.

« Il faisait très beau ce jour-là et je décidai d’aller écrire dans un square près de chez moi. Mais les ardeurs du soleil m’indisposèrent rapidement et m’obligèrent à rechercher le couvert des arbres. J’étais lancé dans mon travail et indifférent à tout ce qui m’entourait. Soudain, une fiente de pigeon s’écrase sur ma chaussure. Je me penche pour la nettoyer avec un Kleenex et mon carnet dégringole à mes pieds. Voilà mon travail réduit à néant ! Le retour à la réalité était pénible. Quelques rires s’élevaient autour de moi. Furieux, je me mis à lancer quelques cailloux en direction des garnements qui déguerpirent sans demander leur reste. »

On peut bien sûr rédiger tout ce paragraphe avec une alternance imparfait/passé simple. L’emploi du présent n’est là que pour renforcer la surprise et la déception du personnage. C’est comme cela que je le conçois. Mais il me semble que cela déstabilise certains lecteurs. D’où ma question initiale : cet effet est-il devenu ringard ? :mouahaha:

J’ai l’impression pourtant qu’il n’a pas disparu totalement du monde de l’écriture. J’ai tenté de retrouver des passages dans mes lectures, mais sans succès. Il est vrai que dans les littératures SFFF, on le rencontrera peu, vu qu’il s’agit souvent de traductions et qu’en anglais cette tournure n’a pas l’air très courante ou n’existe peut-être même pas. Beaucoup d’écrivains francophones ont tendance de plus en plus à calquer leur prose sur le style anglo-saxon.

Je trouve dommage que ce procédé tombe peu à peu dans l’oubli. Certes, il ne faut pas en abuser, mais il me semble encore bien adapté dans certaines situations. Pour rendre plus vivant un rêve ou un cauchemar par exemple, alors que le lecteur sait très bien qu’il s’agit là d’un fait passé, au cœur de la narration générale.

Est-ce qu’il vous arrive de l’employer et dans quelles circonstances ? Ou alors pensez-vous qu’il faille écarter ce procédé au bénéfice d’une lisibilité plus évidente ? :perplexe:

Vos avis sont importants, car j’entre dans une phase de correction de mon roman tout juste achevé et cela fait partie de mon cahier des charges.

Avatar de l’utilisateur
Aléa
Pythaogre, la trollonométrie et la nainrithmétique n'ont aucun secret pour elle !
Messages : 1629
Inscription : mar. mai 01, 2018 9:22 am
Rang special : Aventurière pyromane
Localisation : Dans l’antre du dragon

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par Aléa »

Personnellement, je n'utilise jamais de présent dans un texte au passé, sauf pour énoncer des vérités générales. Ton procédé ne m'évoque absolument rien, mais je reste dans le coin, par curiosité.
Fière marraine d'Aramis.
La loi du sanctuaire poursuit son parcours en cycle !
Et Mathémagicienne est de retour dans les challenges.

Avatar de l’utilisateur
timioko
A eu le citron plus gros que le ventre
Messages : 1407
Inscription : dim. févr. 18, 2018 5:19 pm
Rang special : humble

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par timioko »

Merci pour ce sujet! J'adore ce procédé et c'est vrai qu'on le rencontre de moins en moins. Perso j'assume et je l'utilise ! :heart:
Je l'emploie pour les rêves/ cauchemar, les hallucinations et plus rarement pour l'action mais ça me semble plus dur à doser.

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 10011
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par Macada »

Comme Timioko, pour les emplois que j'en fait, plus pour des flashback émotionnellement forts et/ou avec un point de vue d'enfant (genre l'enfant qu'était le personnage). Je trouve que le présent convient bien aux points de vue enfantins, et j'aime bien l'idée de raconter le passé au présent quand le présent est narré au passé. ^^

Quant à la disparition ou non de ce procédé, je n'ai rien remarqué, personnellement, si ce n'est peut-être qu'il me semble que les romans au présent (tout du long) sont plus nombreux qu'avant, et que donc il y a peut-être moins l'occasion de jouer avec un mélange des temps de narration ?

En touts cas, Yks, je trouverais dommage que tu abandonnes ce procédé s'il te plaît. :)
Actualité :
Entre troll et ogre, en poche ! (fev.20)
Rose-thé et gris-souris, Gephyre (2019)
Le Loupiot de la Maison des Vosges, ed. du 38 (2019)
La forêt des Gardiens, ed. 38 (2019)

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 2288
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par Nana »

Perso c'est un procédé que je n'utilise pas parce que (et c'est tout à fait personnel, n'y voyais aucun jugement) je ne le trouve pas très intéressant. Après, c'est vrai que dans une action ça peut servir à dynamiser. Après, j'avoue que je ne suis pas une fan du présent en général. Même si depuis que je suis sur ce forum je me soigne pour la lecture avec vos excellents textes, ce n'est pas un temps que je me vois utiliser à la lecture.
Après, j'ai déjà fait quelque chose de similaire avec le plus-que-parfait/passé simple : je commençais le flash-back au plus-que-parfait puis glissé au passé simple. Ça dynamisait, rendait moins lourd, et symbolisait bien que le personnage revivent réellement la scène.

Pour répondre à ta question, je n'ai pas l'impression que ce soit ringard, seulement que ce n'est pas facile à utiliser. Et puis comme dit plus haut, on a de plus en plus de récit au présent, donc moins de chance de le rencontrer. D'ailleurs si on va par là, le passé simple devient ringard lui aussi...

Bref, si tu aimes ce procédé, fais-toi plaisir et utilise-le!
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora
OLT

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1398
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par ilham »

J'emploie parfois le présent de narration dans un récit écrit au passé, mais ce sont alors des paragraphes entiers (voir un chapitre) pas une ou deux phrases comme tu le fais.
Le présent de narration dans un texte écrit au passé sert d'emphase pour décrire une action passée mais dont l'aspect émotionnel est si fort qu'il semble etre vécu au présent par le personnage ( en tout cas, c'est le but visé par le procédé). Moi je l'ai utilisé pour un flash back vraiment très violent pour le personnage. Il est vraiment en train de revivre la scène... et d'ailleurs, dans l'exemple auquel je pensais, c'est un flash back écrit au présent donc, et non pas au passé, au milieu d'un texte écrit au présent... c'est une configuration possible aussi. La narration au présent n'empêche pas du tout l'utilisation de ce procédé...

Personnellement, même si le présent ne me choque pas dans ton texte, j'estime quand même qu'il ne se justifie pas complètement. ca reste assez anodin comme action... Ce que je veux dire, c'est que si tu aimes ce procédé, mieux vaut le consacrer à des passages qui le nécessitent vraiment sinon tu perds l'effet voulu par accoutumance. Enfin, ça c'est mon point de vue, très subjectif et qui n'a rien d'une vérité générale... encore une fois, le procédé ne me choque pas dans l'extrait.

Apres, j'ai remarqué que présent de narration, de vérité générale ou d'habitude, ça perturbe beaucoup de lecteurs... alors que ce sont des procédés littéraires qui existent. ce n'es tpas une question d'écriture anglo saxonne (on le retrouve chez eux aussi). C'est juste, je crois, qu'on a tendance à niveler par le bas, l'écriture en sfff. Attention je ne dis pas que tous les auteurs de sfff écrivent mal, loin de là, (il existe quantité de très belles plumes dans ces genres) mais le style ou la complexité de la langue, y est moins important que l'histoire et l'intrigue... donc les lecteurs sont moins habitués.

Nana, revenir au passé simple pour éviter le plus que parfait est plus une affaire de style (éviter les répétitions des auxiliaires) que de faire penser au lecteur que le personnage revit la scène. Le passé simple reste un temps du passé... C'est vraiment le présent qui sert à ça.
Et le présent dans un récit au passé n'est pas si compliqué à utiliser, je trouve, quand on connait ses usages... ce qui est difficile c'est de le faire accepter car on a appris aux gens " récit au passé = pas de mélange avec le présent"... ce qui est vrai dans 90 % des cas, mais pas tout à fait... C'est une subtilité littéraire que beaucoup ignorent. Et en plus quand on débute dans l'écriture, souvent on mélange les deux de façon maladroite... et on te dit, pas possible ! sans entrer dans les détails...
Dernière modification par ilham le jeu. sept. 26, 2019 10:55 am, modifié 1 fois.
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
tam
Messages : 630
Inscription : sam. mars 23, 2019 7:39 pm
Rang special : .

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par tam »

En ce qui me concerne, je ne vois pas où est le problème, tant que c'est bien fait, comme pour tout ^^

(Mais je comprends le souci, ce qui est bien dommage c'est que l'on se trouve parfois à hésiter à faire des choses parce que ce n'est pas dans l'air du temps.)
Challenge le tentateur
Marraine de "communauté delta" de kyaramoe ; "le chant de la louve" de timioko ; "le lanceur de pierres" d'ilham :heart:

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 2288
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par Nana »

Quand je disais que c'est pas facile à utiliser je voulais dire que des fois, on le fait de façon maladroite ou quand ce n'est pas justifié. Après quand on connaît les usages c'est plus simple bien sûr.

Et oui, les gens sont moins habitués à ce genre d'emploi. Le présent de vérité générale passe encore parce que c'est à peu près la seule valeur du présent que les gens retiennent après l'école. Mais sinon on met beaucoup l'accent sur la concordance des temps (mal maîtrisée par les élèves c'est vrai), et du coup ça fait bizarre de réaliser que des auteurs font des entorses à la règle pour créer un effet.

Cela dit, je pense que ce genre de remarques revient plus facilement en bêta-lecture qu'en lecture tout court, où on fait moins attention à ces choses-là.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par kyaramoe et Minock
Marraine de Milora
OLT

Avatar de l’utilisateur
yks
Messages : 272
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par yks »

timioko, Macada, ilham, merci de vos témoignages. :love: Comme j’ai vu dans mes recherches que d’autres grenouilles encore employaient ce procédé, je me sens moins seul. Merci aux autres pour m’encourager à persévérer malgré tout, même si ce n’est pas votre tasse de thé.

Il est vrai que ça me vient spontanément et que je suis sûr de maîtriser le procédé. Ce doit être un reste de mes études classiques. Le petit exemple, c’était pour illustrer le truc en quelques lignes, je ne procède presque jamais comme cela ! Comme toi, ilham, je suis plutôt enclin, une fois que je suis parti, à garder le présent sur un paragraphe, voire même un chapitre. Par exemple, une fois la situation de danger terminée, j’ai tendance à penser que le personnage est encore sous l’effet de l’adrénaline. Dans un récit à la première personne, il n’y a pas de narrateur omniscient pour ramener tout de suite le lecteur à distance, alors il m’arrive de continuer au présent un certain temps. Jusqu’à une situation nouvelle. Mais ce n’est pas systématique.

À l’opposé, voilà un autre exemple où si j’emploie le présent, c’est pour donner paradoxalement plus d’effet de direct à une banalité, comme ici : « Ce matin, Bidule m’appelle et me dit que notre affaire est bien engagée. Elle est sur de bons rails et la signature va se faire. Je n’avais tellement pas la tête à cela à cause de mes ennuis, qu’à peine après avoir raccroché, je ne me souvenais plus des détails qu’il m’avait longuement exposés. »

Dans ce cas, on est plus proche d’une langue parlée et le présent remplacera plutôt un passé composé qu’un passé simple.

Je mets cet exemple aussi car il illustre bien le choix que je vais devoir faire entre deux narrateurs s’exprimant chacun à la première personne du singulier (l'un au passé composé, l'autre au passé simple) . Il me faut différencier au plus possible les deux voix et si je garde des passages au présent de narration pour l’un des deux, il me faudra les exclure chez l’autre.
Cependant je ne voudrais pas que ce cas particulier empiète sur cette discussion. Je créerai un autre sujet dans Masques et Tubas et je le signalerai ici. ;)

Je suis curieux de tout ce que vous dites. Par exemple, ilham, je n’étais pas sûr du tout que les anglo-saxons employaient ce procédé. Je suis d’ailleurs d’accord avec toi pour ce qui est du nivellement par le bas dans l’écriture SFFF. C’est peut-être ce qui a motivé l’éviction de Jean Sola le premier traducteur du Trône de Fer, trop littéraire dans son approche. Et comme le dit Nana, le passé simple tend à se ringardiser à son tour ! Mais il s’agit d’un autre débat qui mériterait, lui-aussi, un nouveau sujet. :)

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1398
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par ilham »

Oui, c'est comme tout, faut savoir utiliser pour ne pas se tromper. C'est presque une La palissade ! :) En fait, personnellement, je trouve ça plus simple que la véritable concordance des temps. C'est ça que je voulais dire.
Et je trouve les différentes valeurs du présent plus faciles à appréhender que celles de l'imparfait... bien que l'imparfait, j'ai l'impression, ne demande pas trop ce savoir. On peut quasiment l'utiliser de façon intuitive si on lit un minimum, tant il existe de romans au passé simple + imparfait (ou présent + imparfait) alors que les différentes valeurs du présent... ben tu les rencontres pas tant que ça .

Et ce que tu dis me fait revenir sur mon propos sur l'extrait.
L’utilisation du présent ne me choque pas, est correct. Et si c'est l'effet voulu, de mettre ce petit passage en avant, c'est très bien. Hors contexte, et surtout hors de la tête du lecteur, ;) je ne peux pas dire si c'est préférable ou non de ne pas l'utiliser à cet endroit.
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Anaïs
Kiwity
Messages : 8832
Inscription : mer. août 07, 2013 9:30 am
Rang special : kiwi powaaa
Localisation : à 12740 km de profondeur
Contact :

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par Anaïs »

Très intéressant ce sujet !
Je n'avais jamais remarqué ce procédé dans mes lectures, jusqu'à tomber dessus dans le dernier roman de Silène Edgar, Les Affamés. Ben ça n'a pas du tout fonctionné sur moi, au début j'ai cru à un défaut de corrections éditoriales, j'ai mis un peu de temps à m'y faire.
Dans ton premier exemple, je trouve que ça fonctionne super bien, je ne crois pas que ça m'aurait dérangée au fil de la lecture. Dans le second, je trouve que ça coule moins bien.
Je ne sais pas si ça t'aide, tout ça ^^
Site/blog, deux pour le prix d'un !
Le troisième tome des Puissances de Nilgir est disponible ici !

Avatar de l’utilisateur
yks
Messages : 272
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par yks »

C'est vrai qu'il faut savoir doser et ne pas l'employer à tout bout de champ. Dans le premier petit exemple, c'est sûr que ça n'apporte pas grand-chose et qu'il vaut mieux faire plus simple pour le lecteur.

Concernant l'imparfait, on a effectivement moins de chances de se planter bien que cela puisse arriver.

@ Anaïs, oui le second exemple est un peu différent. Je ne sais même pas si on peut encore parler de présent de narration dans ce cas là. Mais il me semble l'avoir rencontré pas mal à une époque dans le polar quand l'enquêteur nous fait partager son vécu autant que ses réflexions .

En tous les cas, oui tout ce que l'on peut dire à ce sujet m'aide.

Avatar de l’utilisateur
nothoi
Le gambit du chaos
Messages : 983
Inscription : mer. avr. 13, 2016 3:07 pm
Rang special : écrivain du dimanche
Contact :

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par nothoi »

Alors j'avais rencontré le procédé dans plusieurs ouvrages. De mémoire,
- Qui j'ose aimer de Hervé Bazin
- La foret des Manes de Jean-Christophe Grangé

J'avais remarqué le passage au présent dans une narration au passé. Pour le roman de Grangé, c'était pour décrire des hallucinations/rêves. Pour le premier, de mémoire encore, c'était quand l'héroïne couchait avec son beau-père.
J'avoue que dans les deux cas, je me suis demandé pourquoi l'auteur avait choisi de repasser au présent. À aucun moment, je n'ai eu l'impression que ça rendait la scène plus intense à la lecture. Ça me donnait seulement l'impression de passer à une autre temporalité pour une raison incompréhensible. Je précise que dans le roman de Bazin, je n'ai pas tilté tout de suite que l'auteur avait changé de temps, tellement c'était bien fait.
Après, en temps que lecteur, je suppose que nous avons tous une sensibilité différente sur les artifices littéraires et les effets qu'on leur prête sur le lecteur. :perplexe:
site internet : http://nothoi.net/

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1398
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par ilham »

Ben, le souci c'est que c'est une convention, comme il en existe beaucoup dans les romans...
Si tu ne sais pas que des tirets cadratins ouvrent des dialogues, tu vas avoir du mal à comprendre et d'autant plus si tu n'as jamais lu que des paragraphes narratifs (je prends un exemple grossier exprès)
Les différents usages du présent, c'est la même chose. Si tu ne sais pas, tu peux pas deviner et en effet, ta réaction est celle que j'ai notée chez plusieurs lecteurs : chercher une autre temporalité.
Je crois que ça dépend de la culture littéraire de chacun, de l'attention qu'on porte à ça... et puis est ce qu'on en a besoin ? Ça dépend de l'histoire, de notre style, notre écriture... (y'a des textes où je ne l’utilise jamais). Y'a des auteurs qui font super gaffe aux effets de sonorité, moi je suis nulle à ça et j'y fais quasi aucune attention, sauf quand c'est vraiment moche... d'autres vont utiliser le rythme. Bon, ben y'a cette petite histoire de présent aussi comme effet de style...
Mon challenge 2020 : Le lanceur de pierres
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
yks
Messages : 272
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Le présent de narration est-il ringard ?

Message par yks »

Finalement, pour ne pas tout embrouiller, j'ai créé un autre fil concernant ma préoccupation du moment à propos du présent de narration (avec peut-être des perspectives d'élargissement). Vous pouvez y jeter un coup d’œil et me donner votre avis, mais ce n'est pas une obligation.

Répondre