Les belgicismes...

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
LauraW
Batracien
Messages : 72
Inscription : jeu. avr. 16, 2020 9:48 pm
Rang special : Buzzinga

Les belgicismes...

Message par LauraW »

Salut les grenouilles!

Alors oui, je suis une voisine grenouille confinée en Belgique! Et je me suis souvent posé cette question...les belgicismes peuvent-il être utilisés dans un roman de langue française?

Exemple:

- Quel âge avez-vous Madame? demanda Benjamin tout en attrapant le scotch et la règle posés sur la table.
- Pas moins de quatre-vingt-dix-huit ans cette année! Répondit la dame avec fierté, bien que ses doigts couverts d'ampoules la faisaient souffir.



En version belge:

- Quel âge avez-vous Madame? demanda Benjamin tout en attrapant le papier collant et la latte posés sur la table.
- Pas moins de nonante-huit ans cette année! Répondit la dame avec fierté, bien que ses doigts couverts de cloches la faisaient souffrir.



Merci pour vos réponses! :pompom:

Avatar de l’utilisateur
Vanilumi
Messages : 1090
Inscription : lun. janv. 27, 2020 12:11 pm
Rang special : Papillon de nuit
Localisation : Sur les rivages prudents de la mare, en observation
Contact :

Re: Les belgicismes...

Message par Vanilumi »

Salut à toi !

Personnellement, j'en utilise dans mes écrits et je tiens à les garder pour la plupart (surtout le terme "essuie", ça évite une répétition avec "bain" pour "serviette/drap de bain" juste après "salle de bain", par exemple, ou "essuie-main" avec "main"... et puis... je le trouve plus beau :love: ) surtout que je me dis que nos textes seront d'abord proposés à des éditeurs belges avant toute chose, donc les belgicismes n'en seront pas pour eux.

Au pire... l'éditeur lui-même te dira bien s'il faut changer un truc ou non :mrgreen:
~ Papillon virevoltant au gré des flots et de ses envies... ~
Challenge 1er jet : Luciole - Les Sídhes d'Yggdrasil parrainé par Umanimo & Trambert de Culdi :love:

Avatar de l’utilisateur
Liseuse_Ambulante
Messages : 425
Inscription : jeu. mars 05, 2020 9:06 pm
Rang special : Tamia volant au fil des mots
Localisation : Québec

Re: Les belgicismes...

Message par Liseuse_Ambulante »

Salut !

Je suis une fervente partisane des textes pleins de belgicismes, et autres variantes francophones non françaises :D J'aime l'originalité et la couleur que ça apporte à côté de tous les textes classiques en pur français de France.
J'ai habité plusieurs années en Suisse et je vis maintenant au Québec, ce qui fait que je parle un français très mélangé, j'ai piqué des mots un peu partout (j'ai de la famille belge aussi, je pourrais sûrement en piquer par là aussi un jour ^^). Résultat, quand j'écris, y'a souvent des mots québécois ou suisses qui sortent. Je m'en sers pour donner des voix différentes à mes persos aussi.

Je crois que Christelle Dabos inclue beaucoup de belgicismes dans la Passe-Miroir. Et ses lecteurs français ont adoré (en tout cas moi oui ^^)
"Qui cherche l'infini n'a qu'à fermer les yeux." - Kundera
:marraine: de Stevoune et Mlle Ellute :heart:

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 10783
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: Les belgicismes...

Message par Iluinar »

Je suis Français et j'ai lu la Passe-Miroir mais je ne me rappelle pas y avoir vu de belgicisme. En tout cas, ça ne m'a pas choqué à la lecture. Sur le principe, je pense que c'est une bonne chose d'inclure dans la langue française toute sa diversité. Ça peut aussi concerner les expressions régionales françaises qui sont riches et nombreuses.
Après, il y a le problème de la compréhension. Les septante-nonante, ça n'en pose pas, tout le monde sait ce que c'est. Dans les exemples données par Laura, je buterais plus sur latte et cloche, que je ne connaissais pas. Après, avec le contexte, on peut sans doute comprendre.

Avatar de l’utilisateur
Liseuse_Ambulante
Messages : 425
Inscription : jeu. mars 05, 2020 9:06 pm
Rang special : Tamia volant au fil des mots
Localisation : Québec

Re: Les belgicismes...

Message par Liseuse_Ambulante »

Iluinar a écrit :
sam. avr. 18, 2020 5:50 pm
Je suis Français et j'ai lu la Passe-Miroir mais je ne me rappelle pas y avoir vu de belgicisme. En tout cas, ça ne m'a pas choqué à la lecture. Sur le principe, je pense que c'est une bonne chose d'inclure dans la langue française toute sa diversité. Ça peut aussi concerner les expressions régionales françaises qui sont riches et nombreuses.
Après, il y a le problème de la compréhension. Les septante-nonante, ça n'en pose pas, tout le monde sait ce que c'est. Dans les exemples données par Laura, je buterais plus sur latte et cloche, que je ne connaissais pas. Après, avec le contexte, on peut sans doute comprendre.
J'ai vérifié, Christelle Dabos utilise bien des belgicismes :) Elle le dit dans cette interview ; elle s'est inspiré de la Wallonie pour Anima :)

Je suis d'accord avec toi pour reconnaître qu'il faut que le texte soit compréhensible malgré tout, soit par le contexte, soit par la transparence. Mais comme dit Vanilumi, j'imagine que selon l'éditeur auquel tu soumets ton texte, la perception sera pas la même.

Et je plussoie aussi le coup des expressions régionales! Il y a des patois très divers en France qui valent bien la peine qu'on s'intéresse à eux.
"Qui cherche l'infini n'a qu'à fermer les yeux." - Kundera
:marraine: de Stevoune et Mlle Ellute :heart:

Avatar de l’utilisateur
LauraW
Batracien
Messages : 72
Inscription : jeu. avr. 16, 2020 9:48 pm
Rang special : Buzzinga

Re: Les belgicismes...

Message par LauraW »

D'accord avec vous, ça peut enrichir le texte et finalement tout dépendra de l'éditeur. ^^
Alors je les garde! :D
Vanilumi a écrit :
sam. avr. 18, 2020 3:41 pm
Salut à toi !

Personnellement, j'en utilise dans mes écrits et je tiens à les garder pour la plupart (surtout le terme "essuie", ça évite une répétition avec "bain" pour "serviette/drap de bain" juste après "salle de bain", par exemple, ou "essuie-main" avec "main"... et puis... je le trouve plus beau :love: ) surtout que je me dis que nos textes seront d'abord proposés à des éditeurs belges avant toute chose, donc les belgicismes n'en seront pas pour eux.

Au pire... l'éditeur lui-même te dira bien s'il faut changer un truc ou non :mrgreen:
Oh salut, ami du plat pays! :yata:

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 4562
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Les belgicismes...

Message par Kashiira »

Pour les belgicismes, si tu es publiée en France, ce qu'il faudra changer ce sont les nombres. Nous ont comprend quand un français dit quatre-vingt dix... mais à l'inverse, les français ne captent pas quand tu écris nonante ou pire ! Septante ! ^^ Non, j'exagère mais pour Proie Dunoir, j'ai dû reprendre tous les nombres problématiques parce que je risquais de perdre certains de mes lecteurs. Ou alors, ce sont mes éditeurs français qui ont une drôle d'opinion de leurs compatriotes... :perplexe: :perplexe:

Pour le reste, ça n'a pas trop d'importance à moins que ce ne soit une expression typiquement belge ou que des termes soient opposés (genre les torchons et les serviettes ou faire son devant, ou "je t'appelle pour te dire quoi !", ça ça passe pas trop. Mais il y a moyen de négocier. Pas pour les torchons, cela dit... ^^).

je n'ai pas encore tenté des expression typiques de ma région (genre "Mais nenni, hein, gros !"). A voir à l'usage.

Plus sérieusement, le plus gros écueil, ce sont les chiffres et les torchons.
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Au Crépuscule

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1972
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Les belgicismes...

Message par ilham »

Perso, je comprends depuis bien longtemps les nonante et septante... les éditeurs ont des idées bizarres sur leurs lecteurs. Ça ne me choquerait pas, de la part d'un personnage ou narrateur belge. De la part d'un personnage français (ou francophone d'un autre pays), oui, par contre, ça ferait bizarre. Mais bien utilisé, ça peut même aider à la caractérisation.
là où ça devient délicat c'est quand on a un narrateur qui n'est pas un personnage. Là je crois que oui, ça peut peut-être gêner certaines personnes. Même si je comprends, peut-être (je ne sais pas) que ça me sortirait un peu de l'histoire. Je me dirais, tiens l'auteur est belge !
Mon challenge 2020 : Le cafard
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 4562
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Les belgicismes...

Message par Kashiira »

C'est à voir à l'usage. Parce que lisser à tout prix pour ne garder que le "français de France", je trouve ça un peu dommage. On se prive de la verve du reste de la francophonie.

Autant, je suis d'accord que les belgicismes (ou autres expression suisse ou québécquoises) qui ne sont pas facilement compréhensibles, il faut essayer de les éviter. Mais bannir parce que "en France on dit comme ça..." ben déjà ça dépend de la région de France, hein ! Vous ne parlez pas pareil dans le nord que dans le sud !

Moi, perso, ce qui me sort de ma lecture c'est quand un personnage prend un torchon pour s'essuyer les mains ou une assiette. Même si je sais qu'en France, c'est comme ça qu'on appelle le drap de vaisselle, y a rien à faire, ça me choque. En Belgique, le torchon, on l'utilise pour laver par terre ou s'essuyer les pieds quand on rentre du jardin. :hihihi: :hihihi: :hihihi:

Mais ce n'est pas grave, c'est juste un moment :wtf: dans ma lecture, le temps d'un millième de seconde que je me fasse ma traduction et je retourne à ma lecture. Proie Dunoir est française. Le coup des nonante et septante, je n'y avais pas fait attention mais c'est clair que j'aurais dû traduire par soixante-dix et cie puisqu'elle est française (ce qui a été rectifié dans les corrections éditoriales ^^). Par contre les essuies/drap de bain, j'ai bataillé pour les garder parce que ça me semblait compréhensible par tout le monde (et que le terme serviette... ben je visualisais surtout la serviette dont on se sert pour s'essuyer la bouche quand on a fini de manger, ça me semblait un peu court pour essuyer le reste du corps même si je sais qu'une serviette en France, c'est un drap de bain... (je l'ai quand même utilisé, ce terme mais à dose homéopathique ^^ )) et que ça me permettais d'éviter les répétitions. :hihihi: :hihihi:
(et surtout, j'ai évité les scènes dans les cuisines pour ne pas devoir me battre avec moi-même contre les torchons et les essuies ! :lol: :lol: :lol: )
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Au Crépuscule

Avatar de l’utilisateur
LauraW
Batracien
Messages : 72
Inscription : jeu. avr. 16, 2020 9:48 pm
Rang special : Buzzinga

Re: Les belgicismes...

Message par LauraW »

Kashiira a écrit :
sam. avr. 18, 2020 9:06 pm
C'est à voir à l'usage. Parce que lisser à tout prix pour ne garder que le "français de France", je trouve ça un peu dommage. On se prive de la verve du reste de la francophonie.

Autant, je suis d'accord que les belgicismes (ou autres expression suisse ou québécquoises) qui ne sont pas facilement compréhensibles, il faut essayer de les éviter. Mais bannir parce que "en France on dit comme ça..." ben déjà ça dépend de la région de France, hein ! Vous ne parlez pas pareil dans le nord que dans le sud !

Moi, perso, ce qui me sort de ma lecture c'est quand un personnage prend un torchon pour s'essuyer les mains ou une assiette. Même si je sais qu'en France, c'est comme ça qu'on appelle le drap de vaisselle, y a rien à faire, ça me choque. En Belgique, le torchon, on l'utilise pour laver par terre ou s'essuyer les pieds quand on rentre du jardin. :hihihi: :hihihi: :hihihi:

Mais ce n'est pas grave, c'est juste un moment :wtf: dans ma lecture, le temps d'un millième de seconde que je me fasse ma traduction et je retourne à ma lecture. Proie Dunoir est française. Le coup des nonante et septante, je n'y avais pas fait attention mais c'est clair que j'aurais dû traduire par soixante-dix et cie puisqu'elle est française (ce qui a été rectifié dans les corrections éditoriales ^^). Par contre les essuies/drap de bain, j'ai bataillé pour les garder parce que ça me semblait compréhensible par tout le monde (et que le terme serviette... ben je visualisais surtout la serviette dont on se sert pour s'essuyer la bouche quand on a fini de manger, ça me semblait un peu court pour essuyer le reste du corps même si je sais qu'une serviette en France, c'est un drap de bain... (je l'ai quand même utilisé, ce terme mais à dose homéopathique ^^ )) et que ça me permettais d'éviter les répétitions. :hihihi: :hihihi:
(et surtout, j'ai évité les scènes dans les cuisines pour ne pas devoir me battre avec moi-même contre les torchons et les essuies ! :lol: :lol: :lol: )
Oh salut autre ami du plat pays! :pompom:

Le passage sur le torchon m'a fait bien rire. C'est vrai que quand on me parle de torchon, j'imagine une loque humide sur le sol, pas un essuie (euh serviette) pour les mains. Mais évidemment, je comprend le sens grâce au contexte.
A voir donc si un jour mon livre est accepté par un éditeur :croise: , s'il fera la fine bouche.

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 4562
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Les belgicismes...

Message par Kashiira »

LauraW a écrit :
sam. avr. 18, 2020 9:19 pm


Oh salut autre ami du plat pays! :pompom:

Le passage sur le torchon m'a fait bien rire. C'est vrai que quand on me parle de torchon, j'imagine une loque humide sur le sol, pas un essuie (euh serviette) pour les mains. Mais évidemment, je comprend le sens grâce au contexte.
A voir donc si un jour mon livre est accepté par un éditeur :croise: , s'il fera la fine bouche.
Aloha ! ^^

Ben... perso, pour avoir testé les deux, j'aurais tendance à dire que tant que l'expression reste compréhensible par tous, peu importe qu'elle soit issue de la région de Toulouse ou de Liège.
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Au Crépuscule

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1972
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Les belgicismes...

Message par ilham »

Kashiira a écrit :
sam. avr. 18, 2020 9:06 pm
C'est à voir à l'usage. Parce que lisser à tout prix pour ne garder que le "français de France", je trouve ça un peu dommage. On se prive de la verve du reste de la francophonie.
Ce n'est pas ce que je dis.
Je lis des auteurs francophones libanais, algériens, marocains, antillais (ou bretons ou normands ! ) et certains utilisent des termes régionaux et c'est très bien ! Parce que ça colle à l'histoire ! Là où, peut-être, ça me gênerait c'est si on collait un terme, je ne sais pas, spécifique de l'ile de la Réunion dans la bouche d'un personnage ou narrateur présumé français lambda (ou quebequois ou chtimi). C'est la question du contrat avec l'auteur. Si c'est clair d'emblée. Ok ! très bien, ca fait partie du truc. Et si on aime pas, on passe son chemin. Par contre si c'est plaqué... je peux comprendre que ce soit gênant.
C'est encore plus vrai dans des genres comme la SFFF. A moins que ce ne soit volontaire, faire causer un elfe comme un quebecois, ouais... moi ça va me faire rire ! J'adore le français à la sauce quebequoise. C'est pas du mépris. Mais le décalage est tel que ça provoque une réaction qui n'est pas souhaitée par l'auteur...
Mais même dans le monde réel. J'ai des personnages originaires de plusieurs pays du Moyen-Orient. J'évite de mettre des expressions de gallo ou de breton (je suis né et je vis en Bretagne)... Par contre que Jacquez Hélias dans Le cheval d'orgueil, écrive sur la Bretagne avec ces mêmes expressions, j'adore ! Ca me semble un peu évident. D'ailleurs, je me tords les méninges pour toutes les expressions idiomatiques ! Est-ce que je reste avec celles en français ? est-ce que j'utilise celles en arabe ? Je peux adorer les secondes, mais y'en a certaines qui ne seraient pas comprises du tout, ou bien on croirait à une erreur à cause de la syntaxe différente. J'ai pas tellement envie de ça... même si moi je trouve ces expressions très belles.
C'est pas si simple. :perplexe:
Pour moi, faut d'abord que ce soit, comme tout le reste, cohérent, avec l'histoire, avec ce que tu promets au lecteur. Si c'est cohérent, pas de souci.
Mon challenge 2020 : Le cafard
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 4562
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Les belgicismes...

Message par Kashiira »

Ben oui ! En fait si tu lis le reste de mes messages, nous sommes d'accord. (Ou c'est moi qui ne suis pas claire ! :ronge: :ronge: :ronge: :ronge: )

On s'est mal comprises au départ mais au final, on se dit un peu la même chose.

(Sauf pour les torchons... C'est ma bête noire à moi, les torchons ! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: )
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Au Crépuscule

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1972
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Les belgicismes...

Message par ilham »

Oui, on s'est peut-être mal comprises. L'important, c'est de retomber sur nos pieds ! ( comment on dit ça au Quebec ? ;) )
Mon challenge 2020 : Le cafard
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Kashiira
Messages : 4562
Inscription : mar. sept. 14, 2010 11:54 am
Rang special : Chevaucheuse de Dragons
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Les belgicismes...

Message par Kashiira »

En Belgique aussi, tu sais... :heart:
J'ai entamé un nouveau roman... Noooooooooooooooooooon ! Maiiiiiiieuh ! :fatigue:

Challenge 2020 actuel : Au Crépuscule

Répondre