auxiliaires ou...???

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Amirael
Batracien
Messages : 8
Inscription : lun. juin 01, 2020 11:01 pm
Rang special : vilain programme

auxiliaires ou...???

Message par Amirael »

J'essaie de remplacer le + possible les auxiliaires pour des verbes d'action, mais quand je fais référence à un évenement passé, je dois employer le + que parfait, et là les choses se compliquent. Voici un extrait sur lequel je bloque. Avez-vous des conseils?
Spoiler: montrer
Aldéric s'assit sur ses talons et épongea délicatement le front moite d'Heymdal, en repensant à ce jeune garçon d'à peine dix-neuf ans que Khyllian avait veillé quelques mois plus tôt.Tout comme pour Heymdal à cet instant, et tout comme pour Aldéric bien avant ça, de fréquents tremblements agitaient le corps du garçon et des vagues de chaleur le submergeaient et le faisaient transpirer abondamment. Aldéric se souvenait de tous les détails de cette veille à laquelle il avait assisté de loin. Malgré la température clémente, Khyllian avait abrité l'initié sous plusieurs couvertures pour qu'il ne prenne pas froid. Il alimentait également un feu tout près d'eux. Il n'avait pas quitté un seul instant le jeune garçon. Le lendemain de l'initiation, il s'était mis à psalmodier des mots inconnus d'Aldéric, à voix basse. Après moins de deux jours agités passés dans les Brumes, le jeune garçon s'était finalement apaisé. Il n'avait jamais rouvert les yeux.
Aldéric ne le connaissait pas vraiment. Ils s'étaient à peine parlé avant l'initiation. Mais une profonde tristesse l'avait saisi en voyant Khyllian remonter les couvertures sur le visage de l'initié puis quitter les lieux, la mine basse, alors que les mages de la Réconciliation s'occupaient du corps.
Aldéric se rappelait avec tout autant de précision de sa propre initiation. Ce n'était pas quelque chose que l'on pouvait oublier. Mais il n'avait aucun souvenir de son passage dans les Brumes - il doutait néanmoins que ce soit les mêmes brumes du sommeil auxquelles on faisait référence quand on évoquait l'état de rêve. De cette période, il se rappelait uniquement la sensation de malaise viscérale qui le tenaillait à son réveil, et la confusion qui avait perduré plusieurs heures tandis que son cerveau reprenait lentement le contrôle de ses sens et fonctions physiques.
Par respect, il avait laissé passer quelques jours avant d'oser interroger son mentor sur le décès du jeune homme. Khyllian lui avait alors appris que tous les initiés ne survivaient pas à cette étape, ce qu'on s'abstenait évidemment de mentionner avant de vous faire boire cette horrible mixture préparée par les mages de la Réconciliation. Bien que choqué, Aldéric comprenait les raisons de cette dissimulation. Il était prestigieux de faire partie de la Légion des Roys; néanmoins, elle perdrait beaucoup de popularité auprès des volontaires si l'on venait à savoir que la mort ne vous attendait pas forcément au cours d'une glorieuse bataille, mais plutôt dès votre arrivée parmi vos nouveaux frères d'armes. Aldéric avait continué de poser des questions sur le jeune initié, sur ce qu'il se passait dans les Brumes et après le rituel du Cercle de Lumière. Khyllian avait fini par le faire taire d'un geste de la main autoritaire tout en ordonnant:
- Ne dérange pas son âme dans son repos.
Merci!
:argh:

Avatar de l’utilisateur
Crazy
Impératrice incontestée du Pareil © Crazy
Messages : 9856
Inscription : mer. juin 05, 2013 9:30 pm
Rang special : Chieuse pas tentée
Localisation : IdF
Contact :

Re: auxiliaires ou...???

Message par Crazy »

Selon moi, il ne faut pas faire la chasse aux auxiliaires juste parce que ce sont des auxiliaires.

Et il est parfaitement normal (et inévitable !) d'en avoir quand tu parles au passé !

Dans ton extrait, la seule phrase qui supporterait une reformulation, c'est "Ce n'était pas quelque chose que l'on pouvait oublier" parce que le verbe être n'y est pas employé comme auxiliaire mais simplement à l'imparfait. Ce qui ne veut pas dire que tu dois le changer.
Challenge 2019 : Symbiotes (SF/SpaceOp) (suspendu).
Blog : Crazy's Wor(l)ds

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 5439
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : écrivain du bonheur

Re: auxiliaires ou...???

Message par Nana »

Amirael a écrit :
mer. juin 03, 2020 3:56 am
J'essaie de remplacer le + possible les auxiliaires pour des verbes d'action
Si tu peux les remplacer par des verbes d'action, c'est qu'ils ne sont pas des auxiliaires mais utiliser en tant que verbe, justement (et encore, pas facile de remplacer "être" par un verbe d'action à moins de complètement reformuler ta phrase). Là, je crois que ce n'est le cas que dans deux de tes phrases : "Il était prestigieux de faire partie de la Légion des Roys", et "Ce n'était pas quelque chose que l'on pouvait oublier". Pour la deuxième phrase, il "suffit" de reformuler en faisant du verbe "oublier" le verbe principal (c'est souvent le cas pour ce genre de tournure en "c'était"). Pour l'autre, c'est plus délicat mais si tu y tiens tu peux trouver quelque chose en mettant la "la Légion des Roys" en sujet.

Cea étant dit, pour la question qui t'intéresse. Si tu utilises le plus-que-parfait, les auxiliaires sont inévitables. Ils font partie de la conjugaison. Et du coup, ça ne me choque pas dans ton passage.
Je ne pense pas qu'il y ait de vraie technique pour éviter ces auxiliaires. A part éviter d'utiliser le temps, mais c'est un peu dommage de se priver d'un outil de la langue.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"
Modo challenge :violet:
challenge, parrainé par timioko :love:
Marraine de Milora, nothoi
OLT

Avatar de l’utilisateur
Amirael
Batracien
Messages : 8
Inscription : lun. juin 01, 2020 11:01 pm
Rang special : vilain programme

Re: auxiliaires ou...???

Message par Amirael »

Merci Nana et Crazy! Non seulement ce que vous dites est plein de sens, mais en + ça me remonte le moral!! :pompom:
:merci2:

Avatar de l’utilisateur
timioko
A eu le citron plus gros que le ventre
Messages : 2543
Inscription : dim. févr. 18, 2018 5:19 pm
Rang special : humble

Re: auxiliaires ou...???

Message par timioko »

C'est ma hantise aussi parce que même si c'est normal, à l'oreille ça s'entend quand-même !
Effectivement je pense qu il faut être vigilant dans ces passages à ne pas laisser trainer de être ou avoir en trop ( cest à dire qui ne soit pas des auxiliaires) et à éviter qu maximum les excès de verbes ( un de mes défauts d'ailleurs... :hiii: ) bref si ça dérange ton oreille il vaut mieux formuler différemment que chercher à traquer de pauvres auxiliaires innocents qui demandent juste à conjuguer sagement! :mouahaha:

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 2004
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: auxiliaires ou...???

Message par ilham »

Ca ne me choque pas vraiment. Tu n'alignes pas dix avait ou avaient à la suite. C'est surtout ça qu'il faut éviter.
Après un flash back, si vraiment ça t'embête y'a d'autres manières de gérer. Tu peux séparer la scène beaucoup plus clairement (saut à la ligne supplémentaire) et rester au passé simple/imparfait du coup en utilisant correctement des indications temporelles, y'a aucun souci, le lecteur comprendra. Ou carrément utiliser le présent de narration. Ça se fait. Ca rend le flash back plus fort, plus vivant.

Maintenant si ce n'est pas trop fréquent, pas trop long, ce genre de passages ne posent de problèmes que si vraiment tu enfiles dix "avait" comme je le disais. L'auxiliaire être est plus rare et pose beaucoup moins de problème. D'ailleurs, tu peux l'utiliser pour couper des passages avec trop de "avait"...
Ainsi, dans les exemples soulevés, c'est pas tant l'auxiliaire être en lui même (sa sonorité ou répétition) qui peut gêner que l'usage de la formule impersonnelle : "il y avait, c'était..." qui peut sembler pauvre et maladroite en fonction de la narration autour. Et encore ça se discute selon le style de chacun.
Mon challenge 2020 : Le cafard
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Kahena Dakini
Messages : 262
Inscription : mar. sept. 19, 2017 9:53 am
Rang special : Eleveuse de lutins

Re: auxiliaires ou...???

Message par Kahena Dakini »

Tous les temps composés, c'est à dire qui expriment une action accomplie dans le passé se construisent avec un auxiliaire... Donc ne cherche pas à tous les enlever, ce n'est juste pas possible :D A moins de n'écrire que sur le moment présent toujours :D
"Les choses qui vont sans dire vont toujours mieux en les disant " (le plus grand sage)
Petite tétarde deviendra grande !

Répondre