Quel temps utiliser dans un flash-back?

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Lylise
Messages : 281
Inscription : dim. janv. 03, 2021 12:16 am
Rang special : Tit'grenouille aux yeux d'or

Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Lylise »

J’aimerais beaucoup votre opinion sur la concordance des temps dans un récit au passé. Voici ma question :
Quel temps utilisez-vous dans un flash-back quand le texte principal est au passé ?
Le flash-back se passe dans la tête de l’un des personnages. L’action de la scène principale est écrite au passé simple et à l’imparfait (une promenade assez calme). À mon avis le flash-back devrait en toute logique se dérouler au plus-que-parfait. Seulement, le passé dont le personnage se souvient est une scène d’action intense (un tremblement de terre qui l’ensevelit), donc à mon avis le PQP ralentit trop cette action et j’aimerais garder cette scène au passé simple, alors qu’elle est antérieure au « présent » du roman.
Quelle technique utiliseriez-vous ? Je me demande si une claire introduction du flash-back (comme « elle se souvint…») serait suffisante ?
Merci par avance pour vos réponses,
:bike:
Challenge Sur les cendres T1 parrainé par Trambert de Culdi, Larix et Jbm. :love:

Éco-roman dans les papyrus

:marraine: Larix et Hindernis

Avatar de l’utilisateur
Nana
La Mort en Héritage
Messages : 3835
Inscription : mer. avr. 27, 2016 8:04 pm
Rang special : autrice sadique détectée

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Nana »

Commencer par "elle se souvint" peut être une transition suffisante. Parfois en plus séparée du reste du texte par un saut de ligne et mis en italique pour plus de clarté, j'ai déjà vu il me semble.
Pour ma part ça dépend pour les flash backs. Quand ils sont courts j'utilise le plus-que-parfait, mais sinon je trouve ça lourd. Surtout que quand ils sont longs c'est que je veux faire un peu vivre la scène au lecteur le plus souvent, et le PQP n'est pas forcément l'idéal pour ça.
Dans les techniques, j'ai le coup du "elle se souvint". J'essaye de rendre la transition fluide.
Une fois, j'ai simplement glissé du PQP au passé simple au moment où l'action s'intensifiait (en passant par une ou deux phrases averbales avant, ça permet de ne pas s'en rendre compte). Cela me paraissait adéquat pour montrer que le perso revivait vraiment la scène dans sa tête à ce moment, en parallèle de celle qui se déroulait dans le présent.
"Make the plan, execute the plan, expect the plan to go off the rails, throw away the plan"


OLT

Avatar de l’utilisateur
Lylise
Messages : 281
Inscription : dim. janv. 03, 2021 12:16 am
Rang special : Tit'grenouille aux yeux d'or

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Lylise »

Nana a écrit :
jeu. janv. 28, 2021 9:29 pm
Commencer par "elle se souvint" peut être une transition suffisante. Parfois en plus séparée du reste du texte par un saut de ligne et mis en italique pour plus de clarté, j'ai déjà vu il me semble.
Pour ma part ça dépend pour les flash backs. Quand ils sont courts j'utilise le plus-que-parfait, mais sinon je trouve ça lourd. Surtout que quand ils sont longs c'est que je veux faire un peu vivre la scène au lecteur le plus souvent, et le PQP n'est pas forcément l'idéal pour ça.
Dans les techniques, j'ai le coup du "elle se souvint". J'essaye de rendre la transition fluide.
Une fois, j'ai simplement glissé du PQP au passé simple au moment où l'action s'intensifiait (en passant par une ou deux phrases averbales avant, ça permet de ne pas s'en rendre compte). Cela me paraissait adéquat pour montrer que le perso revivait vraiment la scène dans sa tête à ce moment, en parallèle de celle qui se déroulait dans le présent.
La solution que tu proposes me semble très intéressante Nana. De plus j'adore les phrases non-verbales. À essayer sans aucun doute.
Merci
:bike:
Challenge Sur les cendres T1 parrainé par Trambert de Culdi, Larix et Jbm. :love:

Éco-roman dans les papyrus

:marraine: Larix et Hindernis

Avatar de l’utilisateur
yks
Œnologue de la mare
Messages : 657
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par yks »

Je vais parler pour ma paroisse, au risque de faire bondir certaines grenouilles... :bond: Mais voyons, c'est leur karma ! :lol:

Moi, je mettrais au présent. Par exemple, en reprenant l"exemple que tu cites :

" La vibration au passage du poids-lourd le remplit d'angoisse et l'effraya au plus haut point. À chaque fois, il revivait cette scène qui l'avait traumatisé à vie...
Ce matin-là pourtant, il se sent heureux. Son patron l'a félicité la veille et il s'apprête à empocher 200 € grâce à un ticket de loto gagnant. Et puis, le chien de la petite vieille se met à hurler, quelques secondes avant qu'il ne voie horrifié, celle-ci jetée à terre et qu'il ne soit emporté lui-même, etc..."

Donc, le présent pour faire vivre la scène avec intensité, le passé-composé pour l'antériorité et le subjonctif présent. Par contre, c'est plus périlleux de quitter ce système vers la narration classique. ;) Il vaut mieux placer la scène en fin de chapitre et la réserver à un flash-back long (au moins 15 lignes). Si ces conditions sont réunies, c'est d'une efficacité redoutable. :)

Avatar de l’utilisateur
Lylise
Messages : 281
Inscription : dim. janv. 03, 2021 12:16 am
Rang special : Tit'grenouille aux yeux d'or

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Lylise »

yks a écrit :
jeu. janv. 28, 2021 10:05 pm
Je vais parler pour ma paroisse, au risque de faire bondir certaines grenouilles... :bond: Mais voyons, c'est leur karma ! :lol:

Moi, je mettrais au présent. Par exemple, en reprenant l"exemple que tu cites :

" La vibration au passage du poids-lourd le remplit d'angoisse et l'effraya au plus haut point. À chaque fois, il revivait cette scène qui l'avait traumatisé à vie...
Ce matin-là pourtant, il se sent heureux. Son patron l'a félicité la veille et il s'apprête à empocher 200 € grâce à un ticket de loto gagnant. Et puis, le chien de la petite vieille se met à hurler, quelques secondes avant qu'il ne voie horrifié, celle-ci jetée à terre et qu'il ne soit emporté lui-même, etc..."

Donc, le présent pour faire vivre la scène avec intensité, le passé-composé pour l'antériorité et le subjonctif présent. Par contre, c'est plus périlleux de quitter ce système vers la narration classique. ;) Il vaut mieux placer la scène en fin de chapitre et la réserver à un flash-back long (au moins 15 lignes). Si ces conditions sont réunies, c'est d'une efficacité redoutable. :)
Ça me parait assez efficace en effet, et souvent je glisse vers le présent sans même m'en rendre compte, comme tu le dis si bien, en fin de chapitre. Je n'ai jamais eu le courage de garder ce temps par contre. J'y penserai la prochaine fois qu'il viendra naturellement. :perplexe:

Mais dans le passage en question, même s'il est effectivement un peu long (2 pages et demie) on revient au récit principal bien avant de conclure le chapitre.

:merci2:
:bike:
Challenge Sur les cendres T1 parrainé par Trambert de Culdi, Larix et Jbm. :love:

Éco-roman dans les papyrus

:marraine: Larix et Hindernis

Avatar de l’utilisateur
yks
Œnologue de la mare
Messages : 657
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par yks »

J'ai dit que c'était périlleux (si c'est mal fait), mais pas impossible. Il y a quelques astuces qui permettent de quitter le flash-back, comme l'intervention d'une autre personne. :sifflote:

Je reprends le même exemple.
bla bla bla bla.........
" Bertrand, essaie de te reprendre, on nous regarde."
La voix de Juliette le ramena à la réalité et il réalisa qu'il avait renversé son chocolat sur son pantalon. Les clients de la terrasse...

C'est un truc à essayer et c'est aussi un coup à prendre, mais parfois il vaut mieux agir de manière plus classique. Après deux pages et demie, de toutes façons, c'est difficile de sortir d'un flash-back. :perplexe: Maintenant, on peut panacher un peu : lancer au présent de narration, revenir à un petit flash-back dans le flash-back grâce à un plus-que-parfait associé à des passés simple, revenir au présent, etc.

Il faut expérimenter en fonction des "séquences" de ton propre texte, mais deux pages et demie au plus que parfait, pour le lecteur, c'est pire qu'un Tranxene. Sur toute cette étendue, il y a forcément plusieurs "strates" de temporalité avec lesquelles on peut jouer.

Bon courage ! :chocolat:

Avatar de l’utilisateur
Lylise
Messages : 281
Inscription : dim. janv. 03, 2021 12:16 am
Rang special : Tit'grenouille aux yeux d'or

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Lylise »

yks a écrit :
jeu. janv. 28, 2021 11:09 pm
J'ai dit que c'était périlleux (si c'est mal fait), mais pas impossible. Il y a quelques astuces qui permettent de quitter le flash-back, comme l'intervention d'une autre personne. :sifflote:

Je reprends le même exemple.
bla bla bla bla.........
" Bertrand, essaie de te reprendre, on nous regarde."
La voix de Juliette le ramena à la réalité et il réalisa qu'il avait renversé son chocolat sur son pantalon. Les clients de la terrasse...

C'est un truc à essayer et c'est aussi un coup à prendre, mais parfois il vaut mieux agir de manière plus classique. Après deux pages et demie, de toutes façons, c'est difficile de sortir d'un flash-back. :perplexe: Maintenant, on peut panacher un peu : lancer au présent de narration, revenir à un petit flash-back dans le flash-back grâce à un plus-que-parfait associé à des passés simple, revenir au présent, etc.

Il faut expérimenter en fonction des "séquences" de ton propre texte, mais deux pages et demie au plus que parfait, pour le lecteur, c'est pire qu'un Tranxene. Sur toute cette étendue, il y a forcément plusieurs "strates" de temporalité avec lesquelles on peut jouer.

Bon courage ! :chocolat:
Oui, au PQP ça n'allait pas. Je suis rapidement passé au PS, il suffit de paufiner les transitions.
Que penses-tu du présent en fin de chapitre ? Quand on parle d'un futur, deux trois jours plus tard. C'est ce qui m'est venu mais je ne suis pas certaine de le garder.
:bike:
Challenge Sur les cendres T1 parrainé par Trambert de Culdi, Larix et Jbm. :love:

Éco-roman dans les papyrus

:marraine: Larix et Hindernis

Avatar de l’utilisateur
yks
Œnologue de la mare
Messages : 657
Inscription : lun. mars 18, 2019 9:50 pm
Rang special : explorateur

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par yks »

Que penses-tu du présent en fin de chapitre ? Quand on parle d'un futur, deux trois jours plus tard. C'est ce qui m'est venu mais je ne suis pas certaine de le garder.
Je ne le sens pas trop le présent sur ce coup-là. :perplexe: Le mieux est d'utiliser ce qu'on appelle le "futur du passé" et qui se conjugue comme le conditionnel présent (et se confond avec lui). "Il irait quand même toucher ses 200 €, il rechercherait la vieille dame dans les hôpitaux..."

Maintenant, s'il s'agit de rendre une réalité encore plus réelle que le flash-back, pourquoi pas ? Le présent possède cette illusion de proximité qui nous permet de nous projeter au plus près de l'action. C'est pourquoi certaines personnes écrivent leur roman au présent. Je ne suis pas fan, car il n'y a plus moyen ensuite de créer ce "relief" que l'on obtient avec le jeu des temporalités. :) Si ce futur doit être marquant, on peut le traiter avec des "effets spéciaux" qui vont scotcher le lecteur (l'emploi judicieux de la conjugaison est suffisant, puisque l'on dit que "le verbe s'incarne"). Si c'est banal, comme dans l'exemple plus haut, il vaut mieux évacuer les événements ultérieurs le plus naturellement possible. ;)

C'est à toi de voir en fonction de ces événements qui se passent deux ou trois jours après.

Avatar de l’utilisateur
Lylise
Messages : 281
Inscription : dim. janv. 03, 2021 12:16 am
Rang special : Tit'grenouille aux yeux d'or

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Lylise »

yks a écrit :
ven. janv. 29, 2021 12:44 am
Que penses-tu du présent en fin de chapitre ? Quand on parle d'un futur, deux trois jours plus tard. C'est ce qui m'est venu mais je ne suis pas certaine de le garder.
Je ne le sens pas trop le présent sur ce coup-là. :perplexe: Le mieux est d'utiliser ce qu'on appelle le "futur du passé" et qui se conjugue comme le conditionnel présent (et se confond avec lui). "Il irait quand même toucher ses 200 €, il rechercherait la vieille dame dans les hôpitaux..."

Maintenant, s'il s'agit de rendre une réalité encore plus réelle que le flash-back, pourquoi pas ? Le présent possède cette illusion de proximité qui nous permet de nous projeter au plus près de l'action. C'est pourquoi certaines personnes écrivent leur roman au présent. Je ne suis pas fan, car il n'y a plus moyen ensuite de créer ce "relief" que l'on obtient avec le jeu des temporalités. :) Si ce futur doit être marquant, on peut le traiter avec des "effets spéciaux" qui vont scotcher le lecteur (l'emploi judicieux de la conjugaison est suffisant, puisque l'on dit que "le verbe s'incarne"). Si c'est banal, comme dans l'exemple plus haut, il vaut mieux évacuer les événements ultérieurs le plus naturellement possible. ;)

C'est à toi de voir en fonction de ces événements qui se passent deux ou trois jours après.
Merci pour tes bons conseils. Je vais laisser reposer le texte quelques jours pour voir ce qui me choque ou ce qui passe bien à la relecture.

Merci à vous deux et tout plein de :chocolat:
:bike:
Challenge Sur les cendres T1 parrainé par Trambert de Culdi, Larix et Jbm. :love:

Éco-roman dans les papyrus

:marraine: Larix et Hindernis

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1817
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par ilham »

On peut très bien utiliser le présent dans un flash-back. Je viens de relire l'histoire de Lisey de Stephen King et c'est ce qu'il fait. Le texte est écrit au passé simple, les flash-backs tres souvent au présent. Perso, je l'ai fait dans un texte et ça passait tres bien. C'est une utilisation du présent pas fréquente, mais ça donne un effet tres saisissant comme si le personnage revivait réellement la situation.
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Lylise
Messages : 281
Inscription : dim. janv. 03, 2021 12:16 am
Rang special : Tit'grenouille aux yeux d'or

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Lylise »

ilham a écrit :
ven. janv. 29, 2021 10:54 am
On peut très bien utiliser le présent dans un flash-back. Je viens de relire l'histoire de Lisey de Stephen King et c'est ce qu'il fait. Le texte est écrit au passé simple, les flash-backs tres souvent au présent. Perso, je l'ai fait dans un texte et ça passait tres bien. C'est une utilisation du présent pas fréquente, mais ça donne un effet tres saisissant comme si le personnage revivait réellement la situation.
Je suis fan de Stephen King, mais je n'ai jamais lu celui-là, le pitch ne me faisait pas trop envie. Mais rien que pour voir comment il traite les flash-back je vais me pencher dessus.

Merci
:bike:
Challenge Sur les cendres T1 parrainé par Trambert de Culdi, Larix et Jbm. :love:

Éco-roman dans les papyrus

:marraine: Larix et Hindernis

Avatar de l’utilisateur
ilham
Messages : 1817
Inscription : dim. nov. 11, 2012 6:17 am
Rang special : 1234

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par ilham »

C'est vrai que le thème (la mort d'un conjoint écrivain) est peut-être pas le plus intéressant, mais je trouve que c'est un de ses romans les mieux écrit (ou traduit, en tout cas) même si l'aspect fantastique met du temps à arriver. Si on cherche un texte pur fantastique c'est pas le bouquin idéal. Par contre, sur le processus de deuil, de création artistique, c'est une jolie histoire.
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous mènera partout. Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Lylise
Messages : 281
Inscription : dim. janv. 03, 2021 12:16 am
Rang special : Tit'grenouille aux yeux d'or

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Lylise »

ilham a écrit :
ven. janv. 29, 2021 1:34 pm
C'est vrai que le thème (la mort d'un conjoint écrivain) est peut-être pas le plus intéressant, mais je trouve que c'est un de ses romans les mieux écrit (ou traduit, en tout cas) même si l'aspect fantastique met du temps à arriver. Si on cherche un texte pur fantastique c'est pas le bouquin idéal. Par contre, sur le processus de deuil, de création artistique, c'est une jolie histoire.
Le processus de deuil me parle, je le reprends d'ailleurs dans mon roman. Je vais donc essayer lire ce bouquin.
:bike:
Challenge Sur les cendres T1 parrainé par Trambert de Culdi, Larix et Jbm. :love:

Éco-roman dans les papyrus

:marraine: Larix et Hindernis

Avatar de l’utilisateur
Perosia
Prête pour un bain de minuit au clair de lune ?
Messages : 2139
Inscription : mar. févr. 27, 2018 10:32 am
Rang special : Kiriahni
Localisation : Cologne, Allemagne

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Perosia »

ilham a écrit :
ven. janv. 29, 2021 10:54 am
On peut très bien utiliser le présent dans un flash-back. Je viens de relire l'histoire de Lisey de Stephen King et c'est ce qu'il fait. Le texte est écrit au passé simple, les flash-backs tres souvent au présent. Perso, je l'ai fait dans un texte et ça passait tres bien. C'est une utilisation du présent pas fréquente, mais ça donne un effet tres saisissant comme si le personnage revivait réellement la situation.
J'ai fait la même chose, et cela marche très bien en effet. En plus d'un écrit à la 1ere personne au lieu de la 3eme.
Aurora
T1 - Les Perles de Vie Wattpad
T2 - Les Cendres de l'Exil Cycle
T3 - La Renaissance des Perles Challenge
Et La Symphonie Endiablée sur Wattpad

Thendara
Messages : 305
Inscription : mer. juil. 06, 2011 7:47 pm
Rang special : rêveuse du 4ème grade
Localisation : Paris

Re: Quel temps utiliser dans un flash-back?

Message par Thendara »

Bonjour. En musant sur le forum, je suis tombée sur ce sujet, qui m'intéresse car effectivement c'est un problème qui s'est posé à moi, comme à tout auteur, évidemment, et je suis bien d'accord que le PQP est abominable à employer trop longtemps. :evil: Tous les conseils donnés sont intéressants et judicieux. J'ajoute un petit truc, pour ce que ça vaut. :perplexe: Une phrase introductive terminée par des points de suspension, puis un espace voire une ligne supplémentaire, et le flash back selon ce qu'on ressent le mieux avec une concordance des temps au passé ou au présent.

EX. Assis sur une chaise bancale de ce jardin dévasté, il laissa les souvenirs remonter jusqu'à lui...

C'était une belle journée de printemps, etc...

ou

Le jardin explose de couleurs et de parfums. C'est une belle journée de printemps...etc.

Répondre