La fin de Nouveau Monde * qui tel un phénix...

[visible par les non-inscrits] Où l'on colporte ce qui se dit ici et ailleurs, au delà des berges... Bref, pour poster vos annonces !
Avatar de l’utilisateur
MémoireDuTemps
Messages : 320
Inscription : lun. déc. 06, 2010 11:10 am
Rang special : Lérotte numérique
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire

La fin de Nouveau Monde * qui tel un phénix...

Message par MémoireDuTemps » lun. mai 28, 2018 7:49 pm

La fin de Nouveau Monde *.
Triste le dernier numéro d’une revue et la fin de Nouveau Monde sous sa forme de blog. Malheureusement; il n'est pas facile dans ce monde de maintenir pour la pérennité une pareille structure, le bénévolat, l'altruisme c'est super... mais il faut bien vivre d'autre chose que de l'amour des belles histoires et de la fraîcheur de ces écrivains inconnus qui trouvent enfin une porte qui s'ouvre devant eux... et cela ne s’est jamais fait "au rabais" : non seulement il y avait une sélection impartiale des textes, mais avant publication un travail éditorial sérieux, une vraie maquette et des illustrations… et c’était gratuit !
Non seulement beaucoup ont ainsi connu leur première publication, mais grâce aux tournois et autres compétitions ouvertes à l’appréciation du public, leurs textes ont été lus par des dizaines ou des centaines d’internautes, commentés non seulement par les membres des comités de sélection, écrivains chevronnés, mais aussi par d’autres lecteurs anonymes ou pas.
J’ai soutenu cette aventure depuis fort longtemps en commentant, en participant une fois au tournoi (et j’ai reçu alors en MP des commentaires élogieux qui m’ont poussée à écrire mon petit roman SF "La Verge Noire") et enfin en intégrant le comité de lecture depuis 2015.
C’est pour moi l’aventure littéraire qui m’a le plus marquée, plus que d’autres sur les forums par exemple : participer à une expérience unique en francophonie, unique et irremplaçable, qui permettait d’ouvrir une voie en dehors des circuits mercantiles. La littérature existe par les écrivains, par les textes qu’ils écrivent, par l’entraide apportée par les plus chevronnés y compris certains professionnels de la correction… et par les lecteurs.
Mais la littérature ne répondra jamais à ces questions :
« Nouveau Monde ? Combien de chiffre d’affaire ? Combien de préventes et ventes ? Combien de divisions de lecteurs potentiels ? »
Ou alors ce n’est plus de la littérature mais du commerce. Même si les éditeurs devaient disparaître (je ne le souhaite pas bien sûr) ou s’il n’en restait qu’un seul, la littérature continuerait à exister parce que pour qu’un texte naisse, il a besoin d’une seule personne, son auteur et il y aura toujours des écrivains pour les écrire :)
Alors je demande à tous : respecter les auteurs, donnez-leur le moyen de continuer leur art, sans eux il n’y a rien et ils ne seront jamais remplacés par des IA car la richesse de la littérature ne peut se programmer. Et une organisation comme Nouveau Monde remet les auteurs à la place qui est la leur : la première ! Merci pour tout et pour tous, Aramis Mousquetayre

Mémoire

La revue https://notre-nouveau-monde.blogspot.fr ... ie-ou.html les autres numéros http://ymagineres.wixsite.com/galerieno ... os-numeros

* : qui tel un phénix renaît, c’est un site, http://www.unmondedemots.com/ , ce sera un septième tournoi des nouvellistes http://www.unmondedemots.com/pages/tour ... ement.html

Partagez ici ou ailleurs si vous voulez :) y compris des forums.
Spoiler: montrer
[revue SFFF] NOUVEAU MONDE 14 (UCHRONIE ou l'autre chemin de l'Histoire) est paru !

https://notre-nouveau-monde.blogspot.fr ... ie-ou.html

Merci !

Comment débuter autrement cet édito qu'en déclarant ma reconnaissance à tous les auteurs qui ont contribué à la revue Nouveau Monde, les illustrateurs, correcteurs, maquettistes et membres des différents comités de lecture, à toutes les personnes qui m'ont secondé dans cette folle entreprise qu'est la promotion des littératures de l'Imaginaire ? Comment ne pas leur dire encore une fois que ce sont eux qui façonnent le Nouveau Monde, jour après jour, année après année ? Tant de talent ruisselle de leurs plumes, de leurs crayons ou pinceaux, tant d'intelligence et d'émotions en si peu d'hommes et de femmes ! Nouveau Monde est fier de les compter en son sein, JE suis béni des dieux de les connaître, donc encore MERCI !

C’est ce que j’écrivais le 23 février 2016 sur le blog de la revue. Et voilà, le dernier numéro de Nouveau Monde vient de voir le jour… L'un des principaux objectifs du Collectif Nouveau Monde est de donner la parole à des artistes méconnus mais au réel talent et de leur permettre de se faire mieux connaître du public. Pour cela, un blog et une revue éponymes étaient à sa disposition mais le temps a fini par manquer à une partie de l'équipe pour pouvoir continuer cette aventure éditoriale dans les meilleures conditions, la décision a donc été prise de cesser ces activités. Après 6 ans d’existence, 14 numéros, dont un double opus, et 4 hors-séries, 296 nouvelles publiées, des tonnes d'illustrations et des milliers de pages au compteur, la revue prend sa retraite. Le blog, quant à lui, a porté sur ses épaules des dizaines de matchs d'écriture, 6 tournois des nouvellistes, 2 tournois des illustrateurs, sur cette plateforme des centaines de nouvelles ont été publiées, des dizaines d'auteurs se sont rencontrés, des amitiés et des projets professionnels ont vu le jour.

Mais comment tout abandonner, comment reprendre une vie "normale" après cette odyssée, car c'en fut une, croyez-moi, comment arpenter les plaines et les vallées du Net et voir sans un pincement au cœur autant de talentueux auteurs s'évertuer à écrire jour après jour, jusqu'au sang et aux larmes, devant les portes fermées des éditeurs ? Il nous est vite apparu évident que nous n'en serions pas capables. Notre aide à ces artistes et notre combat pour promouvoir les littératures de l'Imaginaire, dans la mesure de nos faibles moyens, vont donc continuer. Et l'idée d'un site littéraire collaboratif a germé peu à peu dans nos esprits, UN MONDE DE MOTS permettra aux auteurs SFFFH (Science-fiction, Fantastique, Fantasy, Horreur) de publier eux-mêmes leurs textes sur la Toile. D’autre part, un 7ème Tournoi des Nouvellistes ouvrira ses portes le 29 septembre 2018, il sera en quelque sorte comme un pont reliant ce monde à l’ancien…

Nous espérons que les dix nouvelles de ce dernier numéro consacré à l’uchronie vous combleront. Et, qui sait, peut-être que dans une réalité alternative notre revue poursuit sa route contre vents et marées, peut-être qu’en trouvant la clé de cette autre dimension nous pourrions remonter sur le pont et voguer à nouveau ?

En attendant de faire une telle découverte, nous vous souhaitons un excellent moment de lecture et vous attendons nombreux dans l’arène du Tournoi, les membres du comité de lecture sont prêts à sélectionner les gladiateurs d’un nouveau combat littéraire mémorable !

-------------

REMERCIEMENTS

Je remercie tous les membres de l’équipe pour leur soutien inconditionnel, nos maquettistes (Sedenta, Vianney Carvalho et bien sûr Laurent « Dragon » Royer qui a prolongé la vie de la revue au-delà de mes espérances), Aaron McSley (alias Zdzisław Jabczyński) et Laurent, encore une fois, pour m’avoir chacun remplacé à la tête de la rédaction le temps d’un numéro, les correcteurs, les illustrateurs (Genkis Genkkis qui nous a offert la magnifique illustration de couverture de cet ultime numéro, Vay, Pascal Vitte à qui nous devons aussi le logo de la revue, et tant d’autres qui ont su nous émerveiller), les différents membres du comité de lecture dont Doris Facciolo et Mémoire DuTemps pour leurs conseils avisés, tous les auteurs qui ont donné vie à nos numéros et embelli mes jours à la pointe de leur plume, et tous ceux que je ne pourrais citer sans dresser une liste aussi longue que le chemin qui mène de la Terre à la Lune. Merci enfin à vous, chers lecteurs, d’avoir fait ce voyage en notre compagnie, mille fois MERCI !

Aramis Mousquetayre
Fondateur des revues YmaginèreS et Nouveau Monde


--------------

Vous pouvez lire ce numéro en ligne ou bien le télécharger gratuitement.
Deux formats sont à votre disposition : ePub et PDF.

Au sommaire de ces 139 pages,
10 nouvelles SFFF :

"L'attaque de l'aigle" de Pascal Bayle
"Un bien mauvais calcul" de Jean-Jacques Jouannais
"La république pneumatique" de Olivier Vigneront
"De deux choses lune. L'autre, c'est le soleil" de Dominique Chapron
"Nouvelle frontière" de Pascal Bayle
"Les Girondins du Capet" de Patrick Créhin et Stewen Corvez
"Seule la lune saura" de Marie Jaouen
"À l'ouest du ponant" de Philippe Pinel
"Jeux de guerre" de M’Isey
"Une-Chronique" de Franck F. Monrise
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas ("Léolo")
FB
mai 2015 La Verge Noire

Répondre