[Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Où l'on propose et participe à des jeux littéraires.
Accès rapides : Propositions et discussions, Sommaire, Règles
Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Voilà j'ai mis en place un sondage (et j'ai galéré avec la date) valide jusqu'à dimanche à 12h00 heure française (métropole).
Voir l'annonce temporaire dans le premier message.

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Chrono-archéologue de la mare plus ninja que son ombre
Messages : 8365
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : grenouille de l'espace
Localisation : Dans un lointain futur

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Ermina »

Léonore a écrit :
mer. juin 22, 2022 8:32 pm
Wah ! Je ne me rappelais même plus que j'avais créé ce jeu ! Vous êtes allez remuer la vase au fond de la mare pour le retrouver celui là !
Oui :mouahaha: J'ai parcouru toutes les pages de la mare subite, j'ai retrouvé de très vieux sujets :hihihi:

J'aime beaucoup le concept de ce jeu. Mon vélo d'appartement va me servir pour écrire. ^^
Cycliste chocolatvore :orange:

2764 ab urbe condita ● Phrase IV - OLT

Admiratrice de :tetard:, :sr: et :sg:

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

:D Bienvenue alors ! :D

Avatar de l’utilisateur
Volandos
Le nénuphou coule, les idées abondent
Messages : 2649
Inscription : mer. juin 08, 2016 5:35 pm
Rang special : Un pied sur la Terre, un autre dans les étoiles...
Localisation : Versailles - France
Contact :

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Volandos »

Hey,

Intéressé, je suis, sportif plus ne suis.
N'empêche, je vais comptabiliser mes pas. :yata: et :pompom:
:love:
C'est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases. (Audiard)
Challenge : La Loi du Tabou
Mon web : les volandos
Fier filleul et parrain de Narc et de Rémi.
Secret ouvrier de la FGT.

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Volandos a écrit :
jeu. juin 23, 2022 8:51 pm
Hey,

Intéressé, je suis, sportif plus ne suis.
N'empêche, je vais comptabiliser mes pas. :yata: et :pompom:
:love:
Coucou Volandos,
Tu es le bienvenu ! La marche est une activité physique tout à fait valide pour jouer à ce jeu.
Par contre, je rappelle juste qu'on compte le temps de marche, en minute, et non le nombre de pas.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Cantatrice musimage qui enchante la section des Challenges Premier Jet
Messages : 1575
Inscription : mar. déc. 18, 2018 1:40 pm
Rang special : 42
Localisation : En arrière
Contact :

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Laetitia »

Si la marche ça compte, je vais sans doute me laisser tenter ! :yata:
(parce que je fais du sport rien du tout, mais je marche beaucoup, par contre)

Edit : mon podomètre me dit : temps de marche du jour : 1h51 (sachant que j'étais en réunion une bonne partie de la journée, je suis assez impressionnée par ce chiffre...)
Challenge : Les vampires ne sont pas des cadeaux de Noël

Elémentaire, mon cher Poulpson ! - Etherval n°18 Enigma
Mahana Te Miti - AOC n°56

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Laetitia a écrit :
jeu. juin 23, 2022 10:07 pm
Si la marche ça compte, je vais sans doute me laisser tenter ! :yata:
(parce que je fais du sport rien du tout, mais je marche beaucoup, par contre)
Oui c'est marqué dans les règles dans la partie "Précisions sur la nature des activités" : la marche, ça marche. ^^
Et je parle d'activité physique, pas de sport. D'ailleurs la seule activité "sportive" que j'exclue du jeu c'est l'eSport.
Laetitia a écrit :
jeu. juin 23, 2022 10:07 pm
Edit : mon podomètre me dit : temps de marche du jour : 1h51 (sachant que j'étais en réunion une bonne partie de la journée, je suis assez impressionnée par ce chiffre...)
Ça dépend de la façon dont l'algorithme du podomètre calcule le temps passé à marcher et comment il prend en compte ou pas les interruptions.
À tout hasard, si tu compte le nombre de pas que tu marches à vitesse normal pendant une minute sans interruption, et que ensuite tu divises le nombre de pas totaux que te donne le podomètre par ton nombre de pas par minute, est-ce que ça te donne le même résultat ?

Autre axe possible : peux-tu régler la sensibilité de ton podomètre ?
Ou sinon arrête de te dandiner sur ta chaise... ou éteins juste ton podomètre pendant les réunions, ça marche aussi. :mrgreen:
Suivant la sensibilité du podomètre, les trajets en bus/voiture peuvent aussi faire compter des secousses comme des pas supplémentaire.

Bon sinon, comme je l'ai aussi dit dans les règles tu peux juste estimer ton temps de marche, ça n'a pas besoin d'être précis à la minute. La finalité du jeu c'est surtout de fournir une motivation pour faire faire de l'exercice aux personnes (à commencer par moi) qui n'ont pas d'intérêt intrinsèque pour la chose.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Cantatrice musimage qui enchante la section des Challenges Premier Jet
Messages : 1575
Inscription : mar. déc. 18, 2018 1:40 pm
Rang special : 42
Localisation : En arrière
Contact :

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Laetitia »

Je vais au boulot à pied, ce qui compte déjà pour une bonne demi-heure de ce temps là ^^
Après, je suis très active toute la journée de base, je suis pas assise derrière un bureau. J'ai regardé les autres jours, et en fait c'est plutôt moins que ma moyenne habituelle (si je compte pas les week-end, où des fois je bouge pas mon cul du tout)
La sensibilité de mon podomètre est sur moyenne, parce que si je met sur forte, dès que je bouge mon téléphone il pense que je marche, mais si je met sur faible, il faut que je sautille pour qu'il se rende compte que je marche...
Challenge : Les vampires ne sont pas des cadeaux de Noël

Elémentaire, mon cher Poulpson ! - Etherval n°18 Enigma
Mahana Te Miti - AOC n°56

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Ce samedi soir, pour un total de 7 votants, 6 désirent commencer une nouvelle histoire. À moins d'un vote massif avant demain midi, je pense donc que nous partirons sur du neuf.
Aussi je vais me permettre de récapituler le premier et unique chapitre de l'édition 2015 dans le post suivant en y transférant les informations contenues dans le premier post et qui concerne ledit chapitre (personnage et objets).
Ça me permettra d'être prête pour demain et de pouvoir aller marcher un peu le matin, histoire de bien commencer, (oui j'aurais pu y aller avant, mais... heu... ben la flemme, juste la flemme.)

Voilà, à demain !

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Édition 2015

Chapitre 1
Spoiler: montrer
Dans une sombre grotte, cachée au fond d'un bois hanté, le chevalier de Tholmus aiguisait sa longue épée. Au-dehors, une brume épaisse et violacée s'élevait du sol. Le soleil jetait ses derniers feux et nimbait la forêt de pourpre. On eût pu croire que les arbres saignaient. Les volutes maléfiques s’étirèrent à l’intérieur de la grotte. La sorcière Beolyse ne tarderait plus guère, désormais. Adrian de Tholmus se leva. Sa vieille blessure à la hanche le rappela un instant à l’ordre, avant qu’il la chasse de son esprit, par la simple force de l’habitude. Adrian fit jouer les muscles de ses épaules, puis ôta sa veste de cuir bouilli. Le vêtement le gênait un peu. Rien ne devait contrecarrer l’affrontement de ce soir.
Le chevalier exécuta quelques moulinets de son épée aiguisée. Elle fendit l’air en trois notes mélodieuses. Adrian avait toujours apprécié la musicalité des combats. Il déplorait d’ailleurs qu’elle fût absente des champs de bataille ; la terre tremblait sous les sabots d’une multitude de cavaliers et les hurlements d’agonie assaillaient les cieux. Il n’y avait pas d’honneur à la guerre. Son épée accrocha un dernier rayon de lumière dans une douce vibration. Ce soir, elle livrerait son ultime chanson. Soudain, une tout autre mélodie s'éleva du fond de la grotte. Des bruits de pas traînants faisaient écho aux craquements cartilagineux et aux raclements rauques d'une gorge trop vielle pour être naturelle. Aux miasmes de la forêt se mêlait la pestilence de la sorcière. Adrian, envahi par ces relents méphitiques, sentait la tête lui tourner, mais pour autant sa détermination ne faiblit point. Il serra son épée dans sa dextre, la lumière d'Islor dans sa senestre et ses dents les une contre les autres puis il murmura.
— Approche donc, démon, que je te pourfende.
C'est une voix râpeuse et éraillée qui lui répondit.
— Pauvre petit miséreux. Crois-tu vraiment que ton épée et ta petite flamme me fassent peur ?
Adrian l'aperçut enfin.
Il remarqua en premier ses prunelles de lézard qui brillaient d'un éclat rougeoyant et surnaturel. Attiré par ce regard hypnotique, il ne pouvait détourner ses yeux du visage grotesque de Beolyse. Un gros nez verruqueux saillait de cette face à la peau pendante et parcheminée. Cette apparence hideuse le révulsait, mais bien qu'il lutait de toute sa volonté, il ne parvenait pas à s'en défaire.
La sorcière, voyant son maléfice opérer, se fendit d'un large sourire, très large, beaucoup trop large pour une humaine. Si un jour elle l'avait été, ce temps semblait depuis des siècles révolu. Sur ses dents fines, nombreuses et aiguisées coulait un poison verdâtre aussi fétide que mortel.
— Alors mon joli, railla-t-elle, ma beauté te subjugue…
Amusée par son propre trait d'esprit, l'ignoble créature éclata d'un rire grinçant d'où suintait la plus pure vilenie. Ne s'avouant pas vaincu, Adrian, au prix d'un énorme effort de volonté, leva sa main portant la lumière d'Islor à la hauteur de ses yeux rompant ainsi le contact visuel et par la même le maléfice.
À nouveau en pleine possession de ses moyens le chevalier banda ses muscles, leva bien haut son épée et frappa d'un coup de taille vertical pour trancher la sorcière en deux.
Hélas, Beolyse, par quelque fourberie, esquiva la lame.
Un subtil mouvement dans l’air avertit Adrian. Il se jeta en arrière. La griffe de Beolyse effleura son flanc droit impudemment exposé. Adrian entendit le tissu se déchirer en même temps que retentissait à nouveau le rire cruel de la sorcière.
— La nuit est à présent complètement tombée ! Ne sens-tu pas mon pouvoir emplir ces lieux ? Salue Islor de ma part en son royaume divin. Lui et moi partageons un lourd passé…
— Islor est lumière et pureté ! Tes paroles ne sont que poison, vile sorcière !
— Comme beaucoup de choses me concernant, petit miséreux, mais la vérité ne l'est pas moins que le reste…
— Quelle vérité, démon ? demanda le chevalier intrigué malgré lui par les paroles de la sournoise.
— Tu ne mérites aucun de mes savoirs, morveux !
Une nouvelle attaque, traître et griffue, jaillit de sous les robes du monstre dévoilant une nouvelle paire de bras.
Le chevalier pivota en toute hâte, présentant son épaule gauche à l'avide serre. Un crissement s'éleva, strident : les ongles du démon avaient la dureté de l'acier. L'antique pièce d'armure, héritage de sa lignée, était maintenant barrée de trois sillons noirâtres.
Profitant de cette attaque ratée, Adrian riposta d'un coup d'estoc. Là encore, il fut dévié par l'une des griffes monstrueuses, mais, exploitant l’impulsion donnée par la parade de la furie, le chevalier tourna sur lui même emportant sa lame, tel un derviche létal. En un coup aussi vif qu'inattendu, il sectionna le cou de la créature.
Le monstre s'étala de tout son long tandis que les vapeurs suffocantes refluaient dans les ténèbres. C'est alors que la tête hideuse qui avait roulé non loin, dans un dernier souffle surnaturel, parla :
— Jeune sot, mon essence est immortelle, tu ne peux me vaincre. Mais la mort de ce corps renforcera encore Islor le fourbe. Il t'a menti, petit miséreux, il nous a tous menti ! Mais je reviendrai…
Ces dernières paroles venimeuses prononcées, la répugnante dépouille disparue. Comme si elle n'avait jamais été là.
Puis ce fut le silence.
Adrian encore sous l'effet de l'adrénaline, mais surtout de cette victoire en demi-teinte, poussa un cri bestial où se mêlaient fureur et frustration. Puis il planta son épée au sol et s'assit sur un rocher en soufflant bruyamment. Il regardait la pierre enchantée par le dieu de la justice lui-même. Alors que sa lumière laiteuse éclairait les parois de la grotte, les mots de la sorcière ne quittaient pas l' esprit du chevalier.
Islor serait un menteur… Impossible ! Pourtant… Maintenant qu'il y pensait… il était si prompt à exécuter les ordres du clergé à Lulia qu'il n'avait jamais mis en doute la parole d'Islor …
Mais il serait facile d'apaiser son esprit : depuis des générations, les Tholmus se consacraient au service de la divinité. Si Beolyse avait mêlé du vrai à ses mensonges, il y aurait forcément trace des précédents affrontements dans les archives familiales.

Infos :
Spoiler: montrer
Liste des personnages :
- Le chevalier Adrian de Tholmus. (protagoniste)
- La sorcière Beolyse. (antagoniste)
Liste des personnages mentionnés :
- Le dieu Islor.
Liste des objets particuliers :
La lumière d'Islor : objet magique qui génère de la lumière.

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Arf, bon du coup je ne suis pas encore allée marcher.
Mais si vous voulez commencer l'histoire je vous invite à le faire (changer juste "Suite de l'histoire" par "Début de l'histoire" dans le code).
Dernière modification par Léonore le dim. juin 26, 2022 11:06 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »


.
.
.
.
:pompom: ÉDITION 2022 :pompom:

.
.
.
.

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Morceau n° : 1
Nombre de mots : 23
Début de l'histoire
Dans sa main droite, sa baguette, dans la gauche, son blaster. Au dessus de la tête de la technomage, un cyber-temple qui s’effondre. Le texte compte sec.

Avatar de l’utilisateur
Léonore
Messages : 2465
Inscription : mar. avr. 03, 2012 12:37 pm
Rang special :  

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Léonore »

Reprise d'activité difficile : 10 min de cardio assis (pour préserver le genoux, parce que l'obésité.) et le reste en étirements (et je me rends comte que j'ai trop forcé sur mon dos. Aïe :pleure: )
Bon je sens que les prochains jours ça ne sera que des étirements.

Ah et sinon pour le tout petit bout de texte j'ai privilégié le in medias res, parce que la protagoniste, elle va cavaler un peu, hein ! Y a pas de raison qu'il n'y ait que les auteurices qui transpire d'abord ! Quoi comment-ça d"habitude c'est le contraire... Ouais ben de toute façon c'est nous qu'on choisit !

Et pour brasser plutôt large niveau genre, je me suis dit que la sience-fantasy c'était un bon plan. Ça pourrait plaire au plus grand nombre, du moins j'espère.

Avatar de l’utilisateur
Ermina
Chrono-archéologue de la mare plus ninja que son ombre
Messages : 8365
Inscription : sam. févr. 12, 2011 12:47 pm
Rang special : grenouille de l'espace
Localisation : Dans un lointain futur

Re: [Jeu] Les grenouilles qui bougent (lisez les règles!)

Message par Ermina »

Morceau n° : 2
Nombre de mots : 85
Suite de l'histoire
Un grand fracas se répand sur toute l'esplanade, lui vrille le corps et les tympans. Les débris volent en tout sens tandis que des flammes grandissantes dansent. Et un de plus. Elle progresse un peu plus sur le long chemin de sa mission.
Elle s'attarde un instant sur la vision du cyber-temple, réduit à un amas de pierres ravagées par l'incendie. Déjà, dans le lointain, des sirènes résonnent. Il est temps de partir. Elle se recule avant de partir en courant.
Le texte compte sec.
Cycliste chocolatvore :orange:

2764 ab urbe condita ● Phrase IV - OLT

Admiratrice de :tetard:, :sr: et :sg:

Répondre