La FAQ du français

[visible par les non-inscrits] C'est ici qu'on discute des règles de la langue française et qu'on apprend ou réapprend.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Khellendros
Messages : 470
Inscription : jeu. mars 22, 2007 11:43 am
Rang special : Batracien
Localisation : Région parisienne

Message par Khellendros »

C'est une question intéressante qui en appelle d'autres ! Dans un monde où il n'y a jamais eu ni Grecs ni Latins, dans quelle limite peut-on utiliser des mots dont l'étymologie découle directement de ces langues... (et pour aller plus loin, quitte à friser les limites (mdr), devrait-on écrire en français ?!!)

Bon ok, ça va chercher loin, désolé !!

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 8089
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Message par Macada »

mdr

Sans dec, je pense qu'il y a une différence entre un concept qui n'appartient pas à une époque, à un monde et une langue.
Autrement dit, pas de problème pour écrire en grec, en latin, en français même si l'histoire se passe au moyen-âge, au Botswana ou sur une autre planète. En revanche, ne pas utiliser des techniques, des idées, des faits,..., (ou des expressions basées dessus) qui ne conviennent pas au monde décrit.
Je pense par exemple à l'expression "la nuit, tous les chats sont gris" que j'avais utilisé dans un monde sans chat.
Je pense aussi au concept d"adolescence" qui me fait tiquer quand il est utilisé dans un monde pré-1950 ou une société traditionnelle.

Ceci dit, il y a plein d'anachronismes qui sont pour nous de telles évidences qu'on ne s'en rend même pas compte. Par exemple, faire faire des comptes au moindre gamin (pré)moyenâgeux alors que c'était d'une complexité énorme à l'époque (pas de système de numération comme le nôtre).

Si fait que pour moi, la limite de crédibilité se trouve dans la proportion de lecteurs qui ne tique pas et trouve cohérent le monde décrit.
J'essaie de chasser de mes histoires tout ce qui semble anachronique à moi-même et mes bêtas mais je ne vérifie pas chaque concept par une recherche documentaire.
Challenge : Bioïdes
Actualité littéraire :

Entre troll et ogre en poche !
Rose-thé et gris-souris
Les Garloup (à paraître 2022)
2 Master Classes "Pass Culture" sur Adage

Avatar de l’utilisateur
pingu
Messages : 4949
Inscription : mer. janv. 10, 2007 8:38 pm

Message par pingu »

Roanne a écrit :Peut-être rechercher tout les "sert" et "ressert" de mon texte pour vérifier si ce n'est pas les verbes "serrer" et "resserrer" et donc corriger en conséquence.
serrer et ses composés, c'est du premier groupe, c'est comme "aimer" :heart:, ce qui tombe bien, la preuve :

je t'aime et te serre dans mes bras
je t'aimais et te serrais dans mes bras
il l'aima et la serra dans ses bras
vous aimâtes les grenouilles et les serrâtes dans vos bras
etc.

Et puis, heu, servir, ben c'est l'autre !

NB

Message par NB »

Merci bien pour mes histoires de trains !

(Fût un temps ou j'ai faillit mettre "traduit du fedeylin par NB" sous le titre de mon livre tellement ce genre de détail me prend la tête...)
Dernière modification par NB le sam. mars 22, 2008 4:31 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 10393
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Message par Iluinar »

J'ai une question moi aussi.

Mon problème, c'est "demi". Comment ça s'accorde ? Est-ce qu'il faut mettre un trait d'union ?

Est-ce qu'on écrit:
- une demi mesure
- une demie mesure
- une demi-mesure
- une demie-mesure

(mesure n'est qu'un exemple, j'aurais besoin de la règle générale)

Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
Garulfo
Messages : 6343
Inscription : ven. sept. 21, 2007 8:47 pm
Localisation : A la mare subite

Message par Garulfo »

Je crois me souvenir qu'avec demi, il faut toujours un trait d'union (troisième proposition).

Je vais chercher une règle.

Edit :

Demi

adjectif singulier, sans pluriel

Il s'accorde en genre avec le substantif qui le précède :

- à huit heures et demie

- à midi et demi...



il est invariable quand il est placé immédiatement avant le substantif auquel il est alors réuni par un trait d'union :

- une demi-heure...

source : http://mapage.noos.fr/mp2/adjectif_accord.htm

Voilà !
Dernière modification par Garulfo le mer. juin 18, 2008 10:14 pm, modifié 1 fois.
"Hâte-toi, hâte toi de transmettre ta part de merveilleux, de rébellion, de bienfaisance. "
René Char

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 10393
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Message par Iluinar »

Merci, c'est exactement ce dont j'avais besoin!

Avatar de l’utilisateur
Lau
Messages : 112
Inscription : mer. juil. 26, 2006 12:43 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Strasbourg

Message par Lau »

salut,

qui peut me conjuguer ce texte au pass? :

Il se rend compte qu'il a oubli? d'acheter des c?r?ales. Il devrait plus se concentrer en faisant les achats. Il n'aurait pas oubli?.
Bon, il y a sur le net un tas de sites sur la conjugaison et les accords de temps. Ce n'est pas compliqu? de chercher par toi-m?me, n'attends pas toujours qu'on te m?che le travail. Je pensais t'avoir donn? assez d'?l?ments pour que tu trouves tout seul.

Il se rendit compte qu'il avait oubli? d'acheter des c?r?ales. Il aurait d? plus se concentrer en faisant ses achats. Il n'aurait pas oubli?.

Le conditionnel utilis? en tant d'irr?el du pass? ne se modifie pas.
http://www.restena.lu/amifra/exos/conj/regcond.htm
http://www.etudes-litteraires.com/conditionnel.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conditionnel

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1892
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Message par Tsumire »

Une petite question au passage:
Lorsque la route se rapprochait d'un lieu-dit, il était possible de croiser des troupeaux de moutons brouter dans des marais et prés salés
Mon père a tiqué sur le mot en gras, il m'a demandé si c'était juste... Moi, ça me parait logique mais maintenant, je doute.
Dernière modification par Tsumire le jeu. juin 26, 2008 3:17 pm, modifié 1 fois.
Potier des âmes (challenge 2022)

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 10393
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Message par Iluinar »

Pour moi, l'infinitif ne convient pas. Ça m'a choqué à la lecture. Par contre, je suis infoutu de te donner une règle précise. Ce qui serait correct, c'est "broutant" ou "qui broutaient".

Avatar de l’utilisateur
Conteuse
Messages : 730
Inscription : lun. nov. 26, 2007 8:33 pm
Rang special : BL

Message par Conteuse »

+1 pour le participe présent
il était possible de croiser des troupeaux de moutons broutant dans des marais et prés salés
Par contre, pour l'infinitif
il était possible d'envoyer des troupeaux de moutons détruire les marais et les prés salés
:D enfin si cela avait un sens en plus d'être grammaticalement correct !!!!
bêta-lectrice, auteur
Le Mal de Manis

Avatar de l’utilisateur
Tsumire
Au travers de la Brume, sa résolution ne faillit pas
Messages : 1892
Inscription : ven. nov. 23, 2007 11:17 am
Rang special : Libellule
Localisation : Rennes

Message par Tsumire »

Oki, bon, au moins c'est clair.
Papa avait raison !

Bon le seul hic, c'est que cette faute foissonne dans mon tapu... je vais faire attention pour la suite. J'ai peur que ce soit devenu une habitude, va falloir ouvrir les yeux.

edit: Sinon Khellendros, j'avais la même technique avec le mot "mordre". Ca donne aussi des situations bien cocasses
Dernière modification par Tsumire le jeu. juin 26, 2008 4:01 pm, modifié 1 fois.
Potier des âmes (challenge 2022)

Avatar de l’utilisateur
Macada
Va embrasser le prince grenouille
Messages : 8089
Inscription : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Message par Macada »

En plus de :
croiser qq faisant qchose
je propose :
croiser qq en train de faire qqchose
Oui, d'accord la phrase devient lourde: "Lorsque la route se rapprochait d'un lieu-dit, il était possible de croiser des troupeaux de moutons en train de brouter dans des marais et prés salés",
mais pour moi, elle sonne juste.

J'ai bon ?
Challenge : Bioïdes
Actualité littéraire :

Entre troll et ogre en poche !
Rose-thé et gris-souris
Les Garloup (à paraître 2022)
2 Master Classes "Pass Culture" sur Adage

Avatar de l’utilisateur
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 10393
Inscription : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Message par Iluinar »

Pour moi c'est correct, mais un peu lourd. Je sais que l'abus de participe présent est nocif pour la santé du texte mais là, je trouve que c'est mieux. Sinon, il reste le "qui broutaient".

Avatar de l’utilisateur
Khellendros
Messages : 470
Inscription : jeu. mars 22, 2007 11:43 am
Rang special : Batracien
Localisation : Région parisienne

Message par Khellendros »

Encore une forme verbale à bannir pour remplacer par une autre... Merci pour la leçon ;)

Répondre