La Mare dont vous êtes le Héros

Où l'on propose et participe à des jeux littéraires.
Accès rapides : Propositions et discussions, Sommaire, Règles
Avatar du membre
Elyna
Y a-t-il un Stuart dans l'avion ?
Messages : 314
Enregistré le : lun. nov. 08, 2010 11:51 pm
Rang special : 42

La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Elyna »

Un membre avait lancé une idée similaire sur un autre forum, j'avais trouvé ça sympathique. Je l'ai donc repris à la sauce nénuphou. J'espère que je ne me suis pas trompée ou que je n'ai rien inversé à un moment donné ^^




La Mare dont vous êtes le Héros

─ 0 ─

Il fait nuit, l’air est frais. En cette belle soirée estivale, vous voilà prêt à rejoindre Morphée. Aujourd’hui, comme souvent, vous vous couchez après avoir griffonné quelques lignes. Pour le plaisir. Pour vous. Vous laissez cela dans un coin, sans le relire. À quoi bon ? Vous ne connaissez personne à qui montrer cela. Ce ne sera rien d’autre qu’un paragraphe de plus délaissé dans un cahier de brouillon.
La lune vous berce de ses doux rayons et vous finissez lentement par trouver le sommeil.

Au matin, ce n’est pas la lumière du soleil qui vous réveille mais une brise légère. Auriez-vous oublié de fermer la fenêtre ? Vous ouvrez les yeux en baillant et en vous étirant, encore à moitié endormi. C’est alors qu’un détail retient votre attention : vous n’êtes plus entouré de quatre murs mais de roseaux ! Diantre ! Après vous être assis, vous regardez mieux les alentours et découvrez alors ─ non sans surprise ─ que vous êtes étendu dans de l’herbe, prêt d’un point d’eau. Que s’est-il passé ? Vous cherchez à vous lever pour tirer cette histoire au clair mais bien vite, vous chancelez et retombez sur vos quatre palmes.

… vos quatre palmes ?! Vous courrez ─ sautez plutôt ─ vers le point d’eau puis vous vous observez sur la surface de l’onde. Une peau verte, deux yeux globuleux, des palmes. Sacrebleu ! Pas de doute possible, vous voilà devenu une grenouille ! Alors que vous essayez de résoudre le mystère de votre transformation, vous entendez des bruits de voix, de verres, de bois et des rires derrière les roseaux.
Si vous allez voir de quoi il s’agit, rendez-vous en 6. Si vous faites demi-tour, persuadé de rêver, allez en 10.

─ 1 ─
Spoiler: montrer
En vous voyant approcher, des grenouilles assises sur certains nénuphars, commencent à murmurer entre elles. L‘une d’elle lève une palme et vous invite à les rejoindre. Vous plongez et les rejoignez prudemment. À votre arrivé, la même grenouille vous salue « Bienvenue dans la Mare ! N’hésite pas à prendre un nénuphar vide pour nous rejoindre ! Tu peux aussi aller faire un tour à la taverne pour faire connaissance, on y fait le meilleur nénuphou. Mais n’oublie pas de te présenter aux grenouilles que tu croises, c’est plus poli »
Vous acceptez l’invitation et prenez un nénuphar, allez en 12. Vous refusez l’invitation, méfiant et persuadé que c’est un piège, allez en 7. Intrigué par le mot « nénuphou », vous décidez de passer d’abord par la taverne, rendez-vous en 18.
─ 2 ─
Spoiler: montrer
Vous goûtez au breuvage, tout bonnement excellent !, pendant que les grenouilles vous expliquent où vous vous trouvez Vous comprenez rapidement que vous avez trouvé l’endroit de vos rêves : un espace où vous pourrez faire lire et commenter vos textes tout en lisant et commentant en retour. Cette nouvelle vous enchante, vous voilà enfin chez vous ! Intérieurement, vous sautez de joie. Vous espérez rester ici longtemps pour progresser en écriture. Alors que vous demandez un deuxième verre de nénuphou, un bruit suspect se fait entendre. Un son lancinant, dissonant et qui résonne faux. Une clameur amère et désagréable. Auriez-vous déjà abusé de la boisson ? Mais non, les grenouilles commencent à paniquer autour de vous, certaines se cachent derrière le comptoir de la taverne, d’autres se précipitent vers les nénuphars, d’autres encore s’arment de plumes et de Papyrus puis forment une ligne défensive aux extrémités de la mare. Que se passe-t-il ?
Si vous préférez vous cacher derrière le comptoir en attendant de savoir ce qu’il se passe, rendez-vous en 21. Si vous fuyez vers les nénuphars, allez en 19. Si vous rejoignez les guerriers pour savoir ce qu’il se passe, le 24 vous attend.
─ 3 ─
Spoiler: montrer
La grenouille ne vous en veut pas et comprend votre réticence. Elle se présente à vous et vous faites de même. Pour vous rassurer, elle vous propose même gentiment de vous faire visiter la mare. Vous comprenez rapidement que vous avez trouvé l’endroit de vos rêves : un espace où vous pourrez faire lire et commenter vos textes tout en lisant et commentant en retour. Cette nouvelle vous enchante, vous voilà enfin chez vous ! La grenouille vous annonce que des Papyrus l’attendent et qu’elle doit vous laisser.
Si vous la suivez vers les Papyrus, allez en 23. Si vous préférez découvrir seul le reste de la mare, allez en 14.
─ 4 ─
Spoiler: montrer
Vous n’avez écouté le Permanent, ce dernier est mécontent. Votre état d’esprit ne plait pas à la mare. Il en réfère à la Grande SG, le Dieu de la Mare, qui vous foudroie sur place de ses sages paroles : « Vous n’êtes pas un héros et encore moins un écrivains. » puis vous êtes exilé de la mare sans plus tarder.
GO HOME !
─ 5 ─
Spoiler: montrer
Vous vous pelotonnez contre les grenouilles déjà présentes et entendant au loin des échos de bataille. Vous préférez ne pas parler avec les autres batraciens, de peur de vous faire repérer. Votre cœur bas à tout rompre, le combat semble durer indéfiniment. Finalement, après une attente interminable, la mare devient entièrement silencieuse. Vous n’osez plus parler ou respirer, que s’est-il passé ? Qui a vaincu ?
Le comptoir se met à bouger au-dessus de vous, vous vous tassez un peu plus contre la grenouille à vos côtés. Une tête apparaît devant vous. SG soit loué(es) ! Il s’agit d’une violette qui vous annonce que la bataille est gagnée et que vous pouvez sortir. Rassuré, vous suivez les quelques grenouilles et retournez dans la mare. Le chantier que vous apercevez vous fait froid dans le dos. Tout et détruit et à reconstruire. Alors que l’abattement se fait sentir, la grenouille qui était avec vous sous le comptoir pose une main rassurante sur votre patte. « La mare est détruite, mais pas les grenouilles. Nous n’avons qu’à reconstruire ». Et c’est ce que les grenouilles commencent à faire un peu partout : relever les tables, enlever les corps des affreux Âne à la Foi Bête, et enterrer les guerriers tombés au combat. Il n’y a que trois pertes, mis c’est déjà trois de trop. Vous vous sentez coupable : ces grenouilles se sont battues pour vous, et vous, vous avez lâchement préféré vous cacher. Peut-être auriez-vous pu faire quelque chose ?
─ 6 ─
Spoiler: montrer
Vous poussez le rideau de roseaux pour découvrir, à votre grande surprise !, une mare pleine de grenouilles qui s’activent un peu partout. Certaines sont vertes, comme vous, d’autres bleues, rose ou même orange. Où êtes-vous donc tombé ? Des feuilles, des plumes, des stylos et de l’encres jonchent le sol un peu partout. Les murs sont couverts d’écritures, tout comme les pierres ou les meubles. À votre droite, vous apercevez ce qui ressemble à un bar, à votre gauche, des tables sont disposées tout le long et des feuilles de papyrus sont entassées dessus. Une dizaine de grenouilles semble lire quelques feuilles. Enfin, devant vous, une mare s’étend sur laquelle se trouve de nombreux nénuphars.
Si vous voulez vous rendre à la taverne, allez en 18. Si vous préférez résoudre le mystère des papyrus, rendez-vous en 23. Si vous vous approchez des nénuphars, le 1 vous attend. Si vous regrettez d’être rentré ici, faites demi-tour et allez en 10
.

─ 7 ─
Spoiler: montrer
La grenouille ne comprend pas votre refus. Vous l’avez vexée, elle qui n’était pleine que de bonnes intentions ! Une grenouille orange qui passait par là et qui à vu votre comportement dépose une lettre mp à vos palmes.
Si vous l’ouvrez, allez en 16. Si vous ne l’ouvrez pas, allez en 4.
─ 8 ─
Spoiler: montrer
Une grenouille orange vient vers vous et vous reprend : « ici, on commente pour être commenté. Tu as déjà reçu une dizaine de commentaires, si tu en veux d’autres, il te faut prendre un Papyrus et le commenter à ton tour ! »
Si tout penaud vous prenez un Papyrus en vous excusant, allez en 15. Si vous ignorez la remarque du Permanent, allez en 4.
─ 9 ─
Spoiler: montrer
Vous zigzaguez entre les tables en prenant grand soin de rester à couvert. Les combats se sont engagés, les grenouilles sont en difficultés : les Ânes à la Foi Bête sont particulièrement nombreux ! Devant vous, un vert foncés se trouve en difficulté, il écrit aussi vite qu’il le peut des horribles bestioles commencent déjà à lui grimper dessus. Sans réfléchir, vous ramassez une plume et un Papyrus et commencez à écrire. Au début, rien ne se passe. Vous comprenez alors qu’il ne faut pas écrire n’importe quoi mais que c’est à vous d’écrire l’issue du combat ! Vous changez de tactique et écrivez frénétiquement la mort des Ânes à la Foi Bête qui s’en prennent à la grenouille. SG soit loué(es), vous finissez à temps et sauvez le batracien qui vous remercie chaleureusement avant de repartir vers les combats. Quel courage !
Vous décidez de le suivre, allez en 11.[/b]
─ 10 ─
Spoiler: montrer
Après avoir dépassé une pierre en forme de plume, vous vous réveillez en sursaut dans votre lit. Ce n’était qu’un rêve, comme vous le pensiez ; vous en riez presque tout en vous habillant, prêt à affronter une nouvelle journée longue, monocorde et inintéressante. En sortant de votre chambre, votre regard tombe sur les feuilles gribouillées la veille. Un long soupir vous échappe, pourquoi continuer à écrire si personne ne peut vous lire ? Vous attrapez les feuilles et les déchirez, puis les jetez dans votre poubelle. Il est temps de grandir et d’arrêter d’écrire.
─ 11 ─
Spoiler: montrer
Vous avez compris qu’il ne faut pas écrire n’importe quoi mais que c’est à vous d’écrire l’issue du combat ! Vous commencez à aligner les mots plus vite que votre ombre. Un Âne à la Foi Bête se précipite sur vous, bientôt suivit d’une dizaine de ses congénères. Vous accélérez votre rythme d’écriture pour vous en débarrasser au plus vite. Ils disparaissent soudainement dans un bruit criard et laissant derrière eux une odeur de chair brûlée. Que s’est-il passé ? Vous apercevez alors une grenouille en retrait qui vient de vous sauver la vie. Pas le temps de la remercier, il faut retourner au combat ! Vous continuer d’écrire avec frénésie lorsque vous voyez un énorme groupe d’Âne se diriger vers les nénuphars. Loin de tout guerrier.
Si vous rejoignez la mare au plus vite pour arrêter ces monstres, allez en 22. Si vous restez sur place pour continuer à vous battre ici, persuadé que d’autres aideront les nénuphars, allez en 25.
─ 12 ─
Spoiler: montrer
Vous trouvez un nénuphar à votre taille et vous y installez. Après vous être présenté, une grenouille vous explique où vous vous trouvez. Vous comprenez rapidement que vous avez trouvé l’endroit de vos rêves : un espace où vous pourrez faire lire et commenter vos textes tout en lisant et commentant en retour. Cette nouvelle vous enchante, vous voilà enfin chez vous !
Si vous décidez d’aller jeter un coup d’œil aux Papyrus, allez en 23. Si vous préférez profiter du soleil et de vos nouvelles amies, rendez-vous en 20.
─ 13 ─
Spoiler: montrer
Vous bondissez de derrière le comptoir, la rage au ventre. Mais votre mouvement brusque ne passe pas inaperçu, un vil Âne à la Foi Bête vous aperçoit de loin et voilà qu’une escouade d’affreux se jette sur vous. Vous n’avez pas le temps de réagir, en moins de dix secondes, ils sont déjà là. Et vous n’avez pas de Stylo ou de Papyrus pour les combattre, vous êtes perdu. Les ennemis aperçoivent derrière le comptoir les grenouilles cachées. À cause de votre impulsivité, ils sont tous à découvert. Vous bondissez vers un Papyrus posé au sol mais un souffle vous caresse l’oreille, puis vous sentez quelque chose vous percuter dans le dos. Sous le choc, vous vous effondrez à terre, le souffle coupé. Vos membres deviennent lourd, votre dos vous brûle. Vous n’arrivez pas à reprendre votre souffle et vous commencez à avoir froid. Et les autres grenouilles du comptoir ? Vous sentez votre corps se raidir, la douleur commence à diminuer, les bruits du combat se font entendre de loin, tout comme des râles d’agonie. Vous n’avez pas réfléchi avant d’agir. Déjà, vous… vous n’entendez plus… ne pensez… le… p…
Modifié en dernier par Elyna le jeu. oct. 06, 2011 4:37 pm, modifié 4 fois.

Avatar du membre
Elyna
Y a-t-il un Stuart dans l'avion ?
Messages : 314
Enregistré le : lun. nov. 08, 2010 11:51 pm
Rang special : 42

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Elyna »

─ 14 ─
Spoiler: montrer
Tandis que vous déambulez dans la mare, un bruit suspect se fait entendre. Un son lancinant, dissonant et qui sonne faux. Une clameur amère et désagréable. Les grenouilles commencent à s’éparpiller à droite à gauche dans un mouvement de panique. Les plus jeunes sont redirigés à l’abris, vers les nénuphars. Les plus aguerries, les grenouilles verts foncés, rose, orange et plusieurs bleues, s’arment d’un stylo et d’un Papyrus tout en formant une ligne de défense. Un guerrier se tourne vers vous et vous demande de les rejoindre.
Si vous ramassez un stylo et un Papyrus pour les rejoindre, allez en 24. si vous ne vous sentez pas de combattre et préférez fuir vers les nénuphars, rendez-vous en 19.
─ 15 ─
Spoiler: montrer
Alors que vous lisez tranquillement, un bruit suspect se fait entendre. Un son lancinant, dissonant et qui sonne faux. Une clameur amère et désagréable. Les grenouilles commencent à s’éparpiller à droite à gauche dans un mouvement de panique. Les plus jeunes sont redirigés à l’abris, vers les nénuphars. Les plus aguerries, les grenouilles verts foncés, rose, orange et plusieurs bleues, s’arment d’un stylo et d’un Papyrus tout en formant une ligne de défense. Un guerrier se tourne vers vous et vous demande de les rejoindre. Vous ne comprenez pas ce qu’il se passe. Une grenouille vous demande de garder votre papyrus, d’attraper une plume et de les rejoindre. Elle vous a lu, elle sait que vous pouvez les aider !
Si vous préférez rester prudent et vous enfuir vers les nénuphars, allez en 19. Si vous écoutez la grenouille et vous dirigez vers les guerriers, allez en 24.

─ 16 ─
Spoiler: montrer
Le Permanent remet en cause votre comportement. Ici, les maîtres mots sont « respect », « échange » et « convivialité ». Cette pauvre grenouille que vous avez insultée par votre refus ne voulait que vous aider à vous intégrer ici. Il vous somme de vous calmer sur le champ sous peine de grosse sanction.
Si tout honteux vous vous excusez auprès de la grenouille, allez en 3. Si vous ne comprenez pas les raisons de cette lettre mp, faites demi-tour jusqu’au 10.
─ 17 ─
Spoiler: montrer
Vous mettez enfin un point à l’histoire que vous venez d’écrire puis regardez autour de vous. La mare est vide de tout Âne à la Foi Bête, vous avez réussi ! Ils sont tous morts et les grenouilles ont vaincu ! Et grâce à vous, les nénuphars sont sauvés ! Une douce chaleur vous enveloppe et vous voyez avec plaisir votre peau devenir plus foncé. Une orange s’approche de vous, tout sourire. « Nous vous avons vu combattre, vous vous êtes montré brave, inventif et courageux. Grâce à vous, il n’y a eu aucun mort. Félicitation, vous êtes un écrivain, et vous êtes un héros ! »
EPIC WIN !
─ 18 ─
Spoiler: montrer
Vous vous approchez de la taverne où se trouvent déjà une bonne dizaine de grenouilles. En vous voyant arriver, elles se tournent vers vous et vous enjoignent de les rejoindre. Vous vous présentez en balbutiant, cela vous semble plus correct. L’une des grenouilles s’approche de vous, un verre fumant à la main. « Bienvenue ici ! Tu es dans la taverne de la mare, l’endroit où l’on peut rigoler après avoir bien travaillé. Je serai la première à t’offrir un verre de nénuphou, la boisson de la mare, très appréciée des grenouilles ! »
Si vous acceptez le verre, rendez-vous en 2. Si vous refusez le verre, allez en 7.
─ 19 ─
Spoiler: montrer
Vous courrez vers la mare de toute la force de vos palmes, mais vous êtes parti trop tard. Les plus jeunes sont déjà à l’abri, vous vous retrouvez seul, isolé, entre les nénuphars et derrière les guerriers. Vous forcez l’allure, la peur vous donnant des ailes. Un souffle vous caresse l’oreille, puis vous sentez quelque chose vous percuter dans le dos. Sous le choc, vous vous effondrez à terre, le souffle coupé. Vos membres deviennent lourd, votre dos vous brûle. Vous n’arrivez pas à reprendre votre souffle et vous commencez à avoir froid. Vous sentez votre corps se raidir, la douleur commence à diminuer, les bruits du combat se font entendre de loin, vous n’entendez plus… ne pensez… le… p…
─ 20 ─
Spoiler: montrer
Vous parlez joyeusement avec vos nouvelles amies. Au bout d’un moment, l’une d’elle propose d’aller faire un tour de la mare pour rencontrer les autres grenouilles. Alors que vous sortez de l’eau et vous dirigez vers la taverne, un bruit suspect se fait entendre. Un son lancinant, dissonant et qui sonne faux. Une clameur amère et désagréable. Des grenouilles s’éparpillent partout, certaines s’enfuient vers les nénuphars. Paniquée, vos amies vous apprennent que ce sont les horribles Ânes à la foi Bête qui attaquent la mare. Ils veulent détruire cet endroit où l’on cultive encore la langue française. Et pire que tout, ils veulent détrôner SG, le Dieu de la mare, pour prendre possession de ce lieu et semer de nvl grène 2 la nvl lang fran 16. Le seul moyen de les détruire est décrire un long texte en peu de temps, dans un français parfait. Quelques grenouilles se sont d’ailleurs déjà dirigées vers les extrémités de la mare, armées de plumes et de Papyrus pour former une ligne défensive. Ce sont les Bêta-lecteurs, défenseurs ultimes et vénérés de la mare, aux côtés des Permanents, les dirigeants, avec leurs bras droits, les roses et les violets. Cette bataille est l’occasion pour les grenouilles bleues de faire leur preuve et, si victoire il y a, de rejoindre les rangs des guerriers vert foncé.
Si vous voulez tenter votre chance et prendre par au combat, armez-vous d’un papyrus et d’une plume et rendez-vous en 11. Si vous vous enfuyez en courant vers la mare, allez en 19.
─ 21 ─
Spoiler: montrer
Le comptoir tremble au-dessus de vous et vous vous tassez apeuré. Une grenouille couchée à vos côtés vous apprend que ce sont les horribles Ânes à la foi Bête qui attaquent la mare. Ils veulent détruire cet endroit où l’on cultive encore la langue française. Et pire que tout, ils veulent détrôner SG, le Dieu de la mare, pour prendre possession de ce lieu et semer de nvl grène 2 la nvl lang fran 16. Le seul moyen de les détruire est décrire un long texte en peu de temps, dans un français parfait. C’est d’ailleurs ce que sont en train de faire les guerriers vert foncé, les Bêta-lecteurs, défenseurs ultimes et vénérés de la mare, aux côtés des Permanents, les dirigeants, avec leurs bras droits, les roses et les violets. Cette bataille est l’occasion pour les grenouilles bleues de faire leur preuve et, si victoire il y a, de rejoindre les rangs des guerriers vert foncé.
Si vous souhaitez tenter votre chance pour devenir un vert foncé et que vous sortez de dessous le comptoir puis rejoignez en courant les guerriers, allez en 13. Si vous vous rapprochez des guerriers en vous faufilant entre les tables et chaises allez en 9. Si vous restez sur place, allez en 5.
─ 22 ─
Spoiler: montrer
Vous arrivez juste à temps pour détourner l’attention des bêtes affreuses. Elles se tournent vers vous, ivre de rage. Alors vous laissez parler votre colère, votre plume. Depuis le temps que vous rêviez d’écrire et d’être lu, ça ne peut pas s’arrêter aussi vite. Vous vous énervez sur votre Papyrus, les mots s’enchaînent avec une frénésie incontrôlable. Vous ne vous êtes jamais senti comme ça. Vous tissez l’histoire en maître artisan. Les Ânes à la Foi Bête ont beau essayer de vous arrêter, vous êtes lancés à un rythme incroyable. Ils commencent à disparaître et bientôt, les berges de la mare sont vide. Mais vous ne vous arrêtez pas là, vous repartez en courrant vers le cœur du combat pour aider les guerriers à se débarrasser de ces immondices. Le français vaincra !
Il est temps de rejoindre le 17
─ 23 ─
Spoiler: montrer
En arrivant, vous voyez que des textes sont écrits sur les Papyrus et que les grenouilles les commentent. Des personnes pour vous lire, comme vous en réviez depuis si longtemps ! Avant de continuer plus loin, une grenouille vous explique les règles « D’abord, il faut s’être présenté aux grenouilles. Si cela est fait, tu peux rajouter ton Papyrus et en lire et commenter un en retour ». Si vous ne vous êtes pas présenté, vous le faites rapidement puis vous rajouter votre papyrus à la liste. Vous recevez alors une bonne dizaine de commentaires, tout content.
Si vous prenez ensuite un Papyrus à lire, rendez-vous en 15. Si vous préférez ne pas lire tout de suite et attendre encore des commentaires, allez en 8
─ 24 ─
Spoiler: montrer
Vous rejoignez les guerriers qui vous apprennent que ce sont les horribles Ânes à la Foi Bête qui attaquent la mare. Ils veulent détruire cet endroit où l’on cultive encore la langue française. Et pire que tout, ils veulent détrôner SG, le Dieu de la mare, pour prendre possession de ce lieu et semer de nvl grène 2 la nvl lang fran 16. Le seul moyen de les détruire est décrire un long texte en peu de temps, dans un français parfait. Ils ne supportent pas longtemps le bruit des stylos sur les feuilles. Mais vous devez faire vite et avoir fini avant qu’ils ne soient sur vous car leur rapidité pourrait vous être fatale. Les Guerriers ont déjà commencé à gratter frénétiquement leur papier. Les Ânes à la Foi Bêtes se rapprochent rapidement.
Si vous prenez peur et ne vous sentez pas à la hauteur du défi, préférant laisser des experts s’occuper de ces horribles bestioles, rendez-vous au 19, chercher la protection des nénuphars. Si ni une ni deux vous commencez frénétiquement à écrire, allez en 11.
─ 25 ─
Spoiler: montrer
Vous étiez le seul à avoir vu les Ânes se diriger vers les nénuphars. Votre inaction a coûté la vie des grenouilles qui s’y cachaient. Le combat est enfin fini mais les pertes sont lourdes, très lourdes ! Déçue de votre geste anti-héroïque, SG vous renvoie chez vous. « Vous auriez pu devenir un héros et un grand écrivain, vous resterez un traître ».
GO HOME !

Patastec
Bêta du tonnerre, foudroie les incohérences plus vite que l'éclair
Messages : 1844
Enregistré le : dim. nov. 21, 2010 9:37 pm
Rang special : *
Localisation : Picardie

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Patastec »

Génial ! J'ai adoré me promener au gré des différentes variantes de cette arrivée dans la Mare.
je n'ai pas encore tout testé, mais j'y retourne. ^^
:bravo:

Anonyme_Quatre

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Anonyme_Quatre »

est décrire : ça marche aussi, mais pas d'écrire ?^^

Les choix sont peut-être assez simples à faire, sauf quelques uns (je pense au 11, ça c'est du vrai choix :o)

Du coup, EPIC WIN :D

NB

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par NB »

Pas mal ^^

Avatar du membre
AxelleC
Dragibus pirate qui a déniché un trésor de mots pour le Nano
Messages : 1680
Enregistré le : sam. juil. 30, 2011 10:02 am
Rang special : Tigrouille
Localisation : au pied des volcans

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par AxelleC »

Pas mal :)

C'est sympa de découvrir les parties les unes après les autres !

Avatar du membre
Kaze
A toujours une épée avec lui, au Kaze où
Messages : 112
Enregistré le : ven. janv. 28, 2011 6:41 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Quelque part en Outre-Monde

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Kaze »

J'adore ce style de petit parcours :mage: . C'est bien trouvé :yata: .

Rin

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Rin »

Très marrant xD J'aime beaucoup :lol:

(le seul truc qui me "chagrinerait", éventuellement, c'est qu'il n'y a pas les nouvellistes mais uniquement les "papyrusiens". :mrgreen: . Enfin, c'est un détail et facilement remplaçable...)

Epic win pour moi aussi :)

Avatar du membre
Arya
Court avec les loups dans les collines mais revient toujours pour l'apéro
Messages : 7309
Enregistré le : dim. oct. 25, 2009 6:39 pm
Rang special : Racaille des bois
Contact :

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Arya »

très sympa ! et comme dans les livres dont vous êtes le héros, j'aime bien lire les bad end !

ed. Pocket : Le roi des fauves / Les loups chantants / La mort du temps / Le dieu-oiseau
ed. Scrineo : Mers mortes / Yardam
ed. Gulfstream : Blé noir

Avatar du membre
LHomme au Chapeau
Toujours aussi atomique
Messages : 2543
Enregistré le : lun. mai 09, 2011 3:46 pm
Rang special : Humoriste extraterrestre
Localisation : Partout
Contact :

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par LHomme au Chapeau »

Je viens de me faire massacrer par un Ane à la fois Bête.
Finalement c'était certainement un rêve ! :mrgreen:
:bravo: Elyna.

@Kaze : Cthulhu t'as abandonné ?
- Patrice -
Thriller futuriste en challenge : Le simulateur détraqué
19%

Il n'y a pas d'action sans un brin de folie,
sans une déraison souveraine qui se moque des raisons
Le texte compte sec.

Avatar du membre
Kaze
A toujours une épée avec lui, au Kaze où
Messages : 112
Enregistré le : ven. janv. 28, 2011 6:41 pm
Rang special : Batracien
Localisation : Quelque part en Outre-Monde

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Kaze »

@Kaze : Cthulhu t'as abandonné ?
Au profit de la mort, je ne sais pas ce qui est le mieux ^^ .

Avatar du membre
Macada
Va embrasser le prince grenouille entre deux Nanos réussis
Messages : 6696
Enregistré le : jeu. mars 22, 2007 6:40 pm
Contact :

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Macada »

Très maRant ! :mrgreen:
Mais j'avoue, j'ai triché: je ne l'ai pas fait Âne à la Foi, mais plusieurs à la fois. ^^
En cours : Bob le Blob et les Poubelles
100%
Actualité :
Les Garloup, ed.ActuSF
Entre troll et ogre en poche !
Rencontre autrice : "Pass Culture" sur Adage

Avatar du membre
Syven
Pinky Gothan (transforme les cauchemars en rêves)
Messages : 4130
Enregistré le : dim. juil. 09, 2006 3:03 pm
Rang special : Arf
Localisation : Hondreuse, Cité des Mages
Contact :

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Syven »

Excellent ! Bravo Elyna !

[EPIC WIN - du premier coup - ahahahahah !]

Avatar du membre
Iluinar
Le nénuphou, c'est avec LA modération !
Messages : 8971
Enregistré le : mer. nov. 15, 2006 3:05 pm
Rang special : Esprit servant du fouet
Localisation : Dans mon monde

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Iluinar »

Ayé, j'ai tout exploré, c'est super bien pensé, bravo !

Isa S

Re: La Mare dont vous êtes le Héros

Message par Isa S »

Génial! Bravo Elyna!
Des Anes à la Foi Bêtes, j'en ai tous les jours en face de moi... ça fait du bien de se défouler sur eux!

Répondre